Téléphone fixe : fin de la commercialisation des lignes le 15 novembre

Orange vient d’annoncer qu’il cesserait de commercialiser de nouveau abonnements au réseau téléphonique commuté (RTC), autrement dit les lignes téléphoniques fixes traditionnelles !

Rédigé par Séverine Bascot, le 27 Aug 2018, à 10 h 10 min

Après les cabines téléphoniques, le télégramme, c’est l’un des tous derniers emblèmes des télécoms du siècle dernier qui va bientôt disparaître ! Les téléphones branchés sur le réseau de l’ex-France Télécom ne seront plus vendus a révélé Le Parisien a révélé le 26 août : l’opérateur historique français prépare la transition vers le téléphone branché à la box internet. Un changement important, surtout pour les entreprises.

La fin du téléphone fixe !

Ainsi, dès le 15 novembre 2018, nouveaux clients comme personnes qui vont déménager n’auront d’autre choix que de s’équiper d’une Box Internet pour ouvrir une ligne fixe : fini la prise en T spécifique sur les murs qu’il fallait penser à installer !

téléphone fixe

On chnage d’ère ! © Chepko Danil Vitalevich

Pour autant, l’extinction du “réseau téléphonique commuté” (RTC) se fera progressivement sur plusieurs années, à partir de 2023. Aujourd’hui, 9,4 millions sur 20 millions d’utilisateurs du téléphone fixe possèdent encore une ligne sans accès internet, c’est à dire connectée au réseau cuivre et non fibre ! Pas de panique, ces lignes ne seront pas coupées en novembre prochain : la transition se fera bien petit à petit !

Entre 2023 et 2028, le réseau sera coupé progressivement, groupes de communes après groupes de communes.

Orange se prépare à cette transition importante depuis plusieurs moi, et depuis février, mène des tests dans 14 communes du Finistère, auprès des particuliers et des professionnels.

Les entreprises : une transition plus complexe

Car c’est en effet pour les professionnels que ça se corse ! Selon les informations du Parisien, 70 % des entreprises françaises fonctionnent encore avec le RTC pour au moins une partie de leurs installations téléphoniques : terminaux de paiement, fax, systèmes d’alarme, de télésurveillance ou d’ascenseurs

téléphone fixe

La transition téléphonique : un investissement conséquent pour les entreprises © chainarong06

L’arrêt progressif à partir de 2023 leur laisse un peu de délai, mais elles vont devoir effectuer les investissements nécessaires pour passer au « téléphone connecté » une bonne fois pour toutes !

Les personnes âgées vont-elles devoir se mettre à Internet ?

Pour les personnes qui n’ont ni internet ni téléphone portable, la ligne fixe est encore sans aucun doute un moyen indispensable pour conserver un lien social ! Que vont-elles devenir ? Vont-elles devoir acheter un ordinateur et se former pour continuer à pouvoir communiquer ?

Une solution existe pour ces personnes : en effet, en marge des abonnements « triple play » comprenant Internet, téléphone fixe et télévision, Orange propose également depuis avril, des box « voix uniquement ».  Mais déjà les usagers s’inquiètent qu’ils en profitent pour augmenter les tarifs !

téléphone fixe

Ce n’est pas à mon âge que je vais me mettre à Internet ! © Aleksandar Mijatovic

De son côté, l’État (r-)assure que le service universel du téléphone va perdurer. « L’État est le garant de ce service afin que chaque Français ait accès à un service téléphonique de qualité à un prix raisonnable », a confié au Parisien, Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie.

Illustration bannière : Téléphone rouge vintage – © evkaz
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Et les appels d’urgence ….on en fait quoi ?? pour les personnes âgées qui ne peuvent pas se servir d’un portable, ou n’ont pas moyens d’avoir les deux, ou n’en ont pas l’utilité !!!!!! on peut mourir c’est moins grave que le 90 à l’heure sur les routes…piffff.

  2. C’est aussi ma réflexion: si plus de zones blanches, où vont pouvoir se réfugier les personnes électro-sensibles ? Car oui, ça existe !
    Après la suppression des lignes France Télécom, ça pourrait être celle des téléphones fixes, on peut tout imaginer !
    Une course obligatoire vers les mobiles, même si on n’en a pas le besoin !

  3. Ceux qui ne supportent pas les 4 à 5 G que vont-ils faire, vont-ils être les oubliés de la société active, des liens de soins et des urgences de la vie quels qu’ils soient ? Vont-ils pouvoir communiquer comme les Sioux ?

  4. Dans mon temps, quand il y avait une coupure de courant, on avait encore le téléphone. Avec le système de « box », sans courant, plus de téléphone… Suis-je bête, tout le monde passe par un téléphone portable !

  5. Quid des zones blanches ?

Moi aussi je donne mon avis