Ce fil médical fait de peau humaine va révolutionner la greffe

Un nouveau fil constitué de cellules humaines pourrait bien révolutionner le monde des greffes de tissus et de la réparation d’organes.

Rédigé par Paul Malo, le 6 Feb 2020, à 9 h 29 min

Des chercheurs de l’Inserm de Bordeaux ont conçu un fil médical révolutionnaire, fait de cellules de peau humaine.

Grande nouveauté dans le monde de la greffe

Imaginez pouvoir recoudre des blessures avec un fil fabriqué à partir de cellules de peau humaine. C’est l’exploit que sont parvenus à accomplir des chercheurs de l’Inserm de Bordeaux(1). Ce fil innovant pourrait par exemple être utilisé pour fabriquer des « textiles humains ». Grand intérêt de ces textiles : non détectés par le système immunitaire, ils pourraient être utilisés tant pour des greffes de tissus que pour réparer des organes.

Le fil peut être noué, tricoté, crocheté… © Magnan et coll./Acta Biomater

Les utilisations potentielles de ces fils vont de la suture simple à la création de tissus de greffe vascularisés. Ils pourraient aussi bien servir à coudre des poches qu’à créer des tubes, des valves ou des membranes perforées. Tricot, tressage, tissage, crochet… Avec cette innovation médicale, toutes les approches textiles seraient réalisables.

Assez résistants pour être noués

Jusqu’à maintenant, les matériaux d’origine synthétique utilisés pour réaliser les points de suture, mais aussi les échafaudages pour cultiver des cellules destinées à la greffe de tissus, peuvent déclencher une réponse immunitaire. Pour autant, de toutes façons, de tels matériaux ne peuvent pas servir à reconstruire des tissus complexes.

Pour créer ce fil humain, les chercheurs de l’Inserm ont eu recours à des cellules de fibroblastes de peau humaine, à partir desquelles ils ont produits des feuilles de matériau pouvant ensuite être roulées en tubes afin de fabriquer des vaisseaux sanguins artificiels. En coupant ces feuilles en rubans puis en les torsadant pour former des brins entrelacés, ils deviennent, une fois séchés et enroulés, assez résistants pour être noués ensemble et servir à réaliser des sutures.

Illustration bannière : Du fil de peau humaine – © Magnan et coll./Acta Biomater
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis