Fabriquez des nids pour faire revenir les hirondelles

Organisez une activité « fabrication de nids d’hirondelles ». Un atelier bricolage pour venir en aide aux oiseaux et sensibiliser sur leur disparition.

Rédigé par Audrey Lallement, le 25 Feb 2020, à 10 h 58 min

Les populations d’hirondelles ont nettement chuté ces dernières années. Pour faire revenir ces oiseaux, vous pouvez fabriquer des nids. Explications.

L’hirondelle est victime des pesticides et de la destruction de son habitat

« Hirondelle aux champs apporte joie et printemps ». En France, cet oiseau migrateur est très populaire et il est le signe du retour des beaux jours. Pourtant, l’hirondelle est une espèce protégée qui doit faire face à diverses menaces.

nids hirondelle

Des enfants fabriquent des nids d’hirondelle ©Capture d’écran – France 3

Selon la ligue de Protection des oiseaux (LPO) les « populations d’hirondelles de fenêtre et d’hirondelles rustiques ont chuté de 30 à 40 % durant ces trente dernières années ». Plusieurs raisons expliquent ce constat. L’utilisation des pesticides qui prive les hirondelles d’insectes dont elles se nourrissent, la perte ou la destruction de leurs nids.

Comment fabriquer un nichoir pour les hirondelles ?

Pour éviter la disparition de l’hirondelle en France, il est possible de mener des actions concrètes. Vous pouvez par exemple organiser un atelier « fabrication de nids ». Une activité qui plaira aux adultes et aux enfants et permettra de sensibiliser les jeunes générations au sujet de la protection des hirondelles et des oiseaux en général.

Pour fabriquer votre nichoir, vous avez besoin de deux planchettes en bois que vous fixerez entre elles de manière perpendiculaire. Vous obtiendrez alors un support sur lequel installer votre nid. Avec des agrafes, accrochez du grillage à poules puis recouvrez d’argile. Laissez séchez puis installez votre nichoir en hauteur. Avec un peu de chance, une hirondelle viendra s’y installer. Et bonne nouvelle, une fois qu’elle a élu un domicile, elle y revient tous les ans.

Illustration bannière : Nid d’hirondelle – © Olexandr Panchenko
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




5 commentaires Donnez votre avis
  1. Là où il y a déjà des nids, les jeunes ont du mal à construire le leur car la sécheresse, la suppression des zones humides ne facilitent pas leu récolte de boue. Donc les aider en proposant quelques planches de salut leur procure une base où finaliser leur installation. On constate la recrudescence d’insectes moins détruits par des hivers moins rigoureux, d’où le développement des pucerons, guêpes, moustiques dès qu’il y a une coupelle de pot de fleur ou une flaque d’eau. Les insecticides y sont pour peu, mais les formes de construction en entourage de fenêtre, les isolations sont plus favorables aux nids de guêpes qu’aux abris pour nid d’hirondelles.

  2. Hélas je suis entièrement d’ accord avec Lucenthos , les hirondelles n’ont absolument pas besoin de notre aide pour faire leurs nids, c’est uniquement la disparition des insectes et le réchauffement climatique qui sont les causes de leur disparition progressive…

  3. Une considération de sécurité:
    Plutôt que du grillage comme base, qui peut s’avérer un piège à pattes mortel si l’argile est insuffisamment épaisse ou se délite, utiliser une toile de tissus fort.

  4. Complément à mon commentaire : Oui vous avez bien raison de signaler l’impact des pesticides sur les populations d’insectes mais je voulais dire surtout que les jeunes fabricants de nids risquent d’être déçus et frustrés s’ils construisent de jolis nids sans garde manger bien garni pour les invités !….

  5. Aîe! Pour le retour des hirondelles, je crains que fabriquer des nids ne suffise pas, loin de là. Les hirondelles ne reviennent pas parce que surtout il n’y a plus beaucoup d’insectes à manger pour elles ! Voyez du coté des insecticides et des cultures industrielles, les dégâts causés de ce coté-là…

Moi aussi je donne mon avis