États-Unis : la saga des pipelines scandalise les défenseurs de l’environnement

La construction d’un pipeline controversé vient d’obtenir l’accord de l’administration américaine.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 28 Mar 2017, à 11 h 10 min

Une fois de plus, le président Donald Trump fait parler de lui : il vient de donner son accord pour un projet de construction d’un pipeline reliant le Canada aux États-Unis, ouvrant les vannes à l’approvisionnement du pétrole canadien, extrait des sables bitumineux de l’Alberta. Un scandale, pour les défenseurs de l’environnement qui se battent déjà contre un autre oléoduc sous-marin qui déverse, depuis plusieurs mois, des milliers de mètres cubes de gaz dans les eaux de l’Alaska.

Un pipeline controversé reliera peut-être bientôt le Canada aux États-Unis

L’administration Trump vient de redonner vie à un projet que le président Barack Obama avait décidé de laisser de côté. L’oléoduc Keystone XL, qui reliera l’État de l’Alberta, au Canada, à celui du Nebraska, aux États-Unis, en approvisionnant le pays en pétrole, est de nouveau à l’étude et maintenant que le feu vert du président est donné, il ne reste plus que quelques détails à régler avant que les travaux démarrent.

pipeline

Pipeline en construction © stetsko Shutterstock

Pour les associations de défense de l’environnement, qui se sont battues contre ce projet il y a quelques années, cette annonce est une très mauvaise nouvelle, qui confirme les ambitions énergétiques du président américain. Un programme de relance de l’activité pétrolière et gazière qu’il n’a jamais caché et qui pourrait provoquer de nombreux dégâts, sans compter l’impact écologique désastreux des sables bitumineux au Canada.

Les chiffres de la production de pétrole de sables bitumineux sur le Planetoscope

Depuis des mois, des milliers de mètres cubes de méthane menacent les eaux de l’Alaska

Cette annonce intervient d’ailleurs au moment où a été découverte une fuite dans un pipeline sous-marin, en Alaska. Pendant plus de trois mois, ce tunnel a déversé l’équivalent de milliers de mètres cubes de méthane par jour, mettant gravement en danger la vie de nombreux animaux, notamment certains déjà menacés d’extinction.

pipeline

Pipeline sous-marin : danger pour les écosystèmes © Richard Whitcombe Shutterstock

Dans cette affaire, l’administration Trump est accusée d’avoir fermé les yeux sur la situation. Les autorités ont donné à l’organisme gestionnaire du pipeline jusqu’au mois de mai pour réparer ce pipeline âgé de 52 ans, alors que ce dernier pourrait tout simplement être mis à l’arrêt. De nombreuses associations se sont réunies pour plaider cette cause auprès du gouvernement et espèrent obtenir gain de cause rapidement.

Illustration bannière : Pipeline – © pan demin Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis