États-Unis : les films d’animaux torturés sont un crime

Rédigé par Annabelle, le 23 Apr 2013, à 18 h 17 min

C’est le monde à l’envers ! Aux Etats-Unis, on veut envoyer en prison ceux qui dénoncent la cruauté envers les animaux en allant filmer la réalité des abattoirs, au lieu de punir les bourreaux.

La cruauté envers les animaux est un crime

elevage poules industrielDe nombreuses vidéos et photos témoignant de la cruauté dont font preuve certains éleveurs aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde tournent sur Internet. Elles font frémir, choquent et, c’est l’objectif, font effectivement (ré)agir.

Souvenez-vous de cette vidéo de « Mercy for Animals » : les images tournées dans un élevage de volaille du Minnesota et du Colorado, le Sparboe Egg Farms, vous avaient particulièrement touchés. On y voyait des poulets agonisant dans leur minuscule cage, des ouvriers en train de les torturer, des cadavres d’animaux laissés au sol… Bref, des images affreuses qui ne peuvent laisser insensibles.

Loin du sensationnalisme, le travail d’investigation des journalistes et des ONG qui défendent le droit des animaux a pour vocation de dénoncer des pratiques malheureusement courantes. Récemment encore, Animal Equality révélait au grand jour les maltraitances et pratiques illégales de fermes de foie gras, en Espagne notamment.

C’est en dénonçant ce genre de pratiques auprès du grand public et du consommateur que l’on peut forcer les autorités à les interdire, et à punir ceux qui en sont à l’origine.

Une loi qui punie les victimes

elevage-intensif-lapinsUne douzaine d’Etats américains, sous la pression de l’industrie agro-alimentaire, revendique une politique de l’autruche. Pire, ils veulent non seulement que les bourreaux restent impunis, mais également que soient condamnés ceux qui dénoncent ces actes immondes ! Ainsi, ces états mettent en place des lois pour sanctionner toute personne s’introduisant dans des fermes d’élevage pour en dénoncer les mauvaises pratiques, qu’il s’agisse de maltraitance envers les animaux ou de violation des règles de sécurité alimentaire.

Les « Ag-gag » pour «agricultural gag» que l’on peut traduire par «bâillon sur l’agriculture» avaient déjà été dénoncées en 2011 par le New York Times. L’Iowa, le Missouri et l’Utah les pratiquent déjà. D’autres états empruntent le même chemin, avec quelques « variantes ». Ainsi, si certains interdisent des personnes appartenant à une organisation de défense des animaux de postuler dans un établissement d’élevage, d’autres vont jusqu’à interdire toute enquête sur les animaux menée par quiconque d’autre que les autorités.

*

> suite : la puissance des lobbys et des think tank conservateurs

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

25 commentaires Donnez votre avis
  1. En Europe en tous cas avec l’obligation de marquer la provenance de la viande (même si l’on sait qu’il y a des ratés), Il faudrait organiser un grand boycot total de ses filières agroalimentaire. Taper là où ça fait mal sera la seule sensibilité qu’éprouverons ces individus. On peut manger de la viande d’animaux élevés dans le respect dù à tout être vivant, ce qui rend la viande nettement meilleure. Bien sùr ça revient plus cher. Je pense que la cruauté animale quelle qu’elle soit devrait être punie beaucoup plus sévèrement.

  2. Tous ceux qui torturent les animaux ou qui les laissent se faire torturer, sont capables aussi de torturer leurs proches ou de les laisser souffrir, parce qu’ils sont plus faibles qu’eux.
    Réfléchir sur les modes d’élevage ou d’abattage démontre de la connaissance et de l’intelligence … tout le monde n’en est pas capable et il faut leur enlever le pouvoir : les législateurs indifférents ou les chefs d’entreprise ignobles qui veulent toujours plus d’argent et de pouvoir malgré les tortures d’un autre âge.
    Merci beaucoup pour toutes les actions possibles à mener : c’est un combat pour une société qui a bien besoin de grandir enfin.

    Despi

  3. cela est aussi pire qu’ en france,espagne et la chine sont tous des pervers,qui aimeet toturer nos animaux innocent;honte à ces élevers anguinaires:ceux des abattoirs,on les a toujours appellés des tueurs,ils ne savent pas les tuer,affreux;je suis contente d’etre végétarienne,nous en sauvons à notre niveau..Ecrivon tous ensemble à notre minable governement ET ce chr Obama qui dit bie ce qui se pzsse aux USA TOUT FOUT LE CAMP CHEZ LES TERRRIENS:pas déthique,d’empadhie,le sang,la souffrance mais un jour tout le que l’on faite se retoune,t contre ceux la tel lle boummeran! Sincérement et à

  4. Essaye d`envoyer ces documents à Michelle Obama ou aux autres personnes engagées dans la politique en amerique qui ont une parole forte, quelquechose à dire….

  5. Il n’y aura jamais rien de bon à espérer de l’industrie.

  6. les gens qui denoncent meritent une medaille car les punirs c est cossionner ce genre de calv&aire que subisse les animaux avant de penser au fric essayer de voir la souffrance des ces pauvres animaux qui vous nourices les ouvrier qui travaille la dedans ne sont que des monstres sans coeur changeons vite les lois et donnons aux animaux une mort digne
    c est grace a eux si nous vivons
    RESPECT RESPECT RESPECTE MOBILISONS NOUS POUR QUE TOUS CELA ARRETE

  7. Je suis outrée du traitement des animaux d’élevage, et du comportement des lobbies agroalimentaires!
    je suis outrée chaque fois que je vois un étalage de viande et volaille dans mon supremarché, car je connais les souffrances qu’a endurées chacun des animaux
    Je suis outrée quand je vois des crabes et autres crustacés gisant les pattes ligotées sur un lit de glace, agonisant plusieurs jours en attendant d’être jetés à la poubelle lorsqu’ils sont invendus!
    Je suis outrée quand je vois des poissons qui s’étouffent en se contorsionnant sur la berge ou au fond des bateaux, une lutte désespérée pour la survie qui se termine toujours par l’agonie et la mort… et les humains qui les manipulent et mangent dans une totale indifférence, comme s’ils étaient des fruits sans conscience, des objets inanimés!
    Nous sommes l’espèce la plus barbare, la plus cruelle!
    Le seul moyen efficace d’arrêter ce carnage est de devenir végétarien. Je le suis moi-même depuis 40 ans et en parfaite santé!

    • tout à fait d’accord avec vous!!!!!

  8. quand l absurde devient réalité ,
    heureusement que nous avons des personnes qui osent dénoncer pour nous informer vraiment bravo a toutes ces personnes qui prennent des risques ou se mettent en danger .
    ca ne devrait plus exister de tel modes d abattage il fait que les gens comprennent et n achètent plus de viandes durant un temps ils comprendront et ce bougerons pour changer leurs façon de faire ils ont besoin d enous et les animaux aussi

  9. Le mieux pour faire cesser la cruauté, c’est de devenir végétalien.C’est bon pour la santé, c’est bon pour l’esprit, c’est bon pour la conscience et c’est bon pour la planète. Les terres utilisées pour nourrir les animaux pourraient servir à nourrir ceux qui n’ont rien. Quand on autorise les armes pour tuer son prochain , on n’a que faire de la souffrance animale. Malheureusement la civilisation occidentale calquée sur l’exemple des Etats-Unis se répand sur la planète. Tout cela finira mal de toutes façons si l’on ne change pas très vite de mode de vie.

  10. bonsoir, vous n’avez qu’à regarder top chef qui vante les énormes canards, car ceux -ci sont des canards étouffés qu’on sert au restau la tour d’argent et ailleurs je suis sure!!!!!

  11. certes c’est étonnant mais en même temps il y a tant de dingues qui regardent ces images et ne pensent qu’à faire pareil qu’il est peut-être préférable qu’iellles ne soient pas sur le net…
    Nous avons d’un côté la vision disney des animaux transformés en humains avec tous leurs défauts et de l’autre le manque de proximité avec la nature et les animaux d’élevage et sauvage…donc des gens qui ne voient plus des aimaux avec un système nerveux…mais des choses que l’on mange comme des boulettes ou des carrés de protéines.. il est facile de critiquer et d’accuser les lobbies, les américains…mais dans notre civilisation du virtuel et du MOI égoiste SOIT il n’y a plus rien de réel . . donc on peut écraser les toons SOIT on ramène tout à SOI pour l’utiliser pour ses désirs, ses impulsions et remplir SON ESTOMAC…

  12. Il faut être solidaire de ceux qui montrent et dénoncent le calvaire des animaux de boucherie. Le fric est vraiment un poison insidieux qui finira bien par tuer l’humanité.

  13. Je me demande jusqu’où on va aller ?
    Le respect, il n’y en a plus ni pour les animaux, ni pour les humains !
    Quand est-ce que les gens du monde entier finiront par réagir tous dans le même sens et non par l’appât du gain seulement ?!

    • Exactement! il est temps que les gens prennent conscience de l’humanité, qu’ils ne restent plus uniquement sur leur petite personne et agissent tous ensemble pour défendre “le Bien Commun”. Le peuple a un pouvoir extraordinaire face au pouvoir, “c’est le nombre”. Le pouvoir l’a bien compris et a peur, c’est pour cela que le pouvoir travaille sans relâche en douce pour diviser et monter les gens contre les autres. Alors unissons pour faire sortir tous les mafieux du pouvoir. La force est de notre côté!

  14. ok les états unis mais en France et tout les autres pays européens sont dedans aussi, car pour le fric on ne respecte plus rien, car tant que les personnes achèterons cette nourriture et n’apprendrons pas à manger correctement et bien cela continuera, car on peu manger bien sans trop ce ruiner je le sais & le fait et c’pas impossible sans faire de gaspi et cela je tiens à le dire , combien d’entre vous on jeter de la nourriture au-vide-ordure qui traine dans le frigo ou placard , du lait etc. Les personnes achète bien souvent en quantité dans les gdes surfaces et dénigres les petits marchés ou pts magasins de nos quartiers les tentations sont gde dans les gdes surfaces en ne cherchant que la facilités de remplir son panier et ne pas savoir comment sont élevés tout ces animaux stressés en batterie sans aucunes place atrophier, malades, et qui certains deviens cannibales entres eux pas de vies & liberté pour eux, & en plus tout ce que l’on ne nous dit pas où même comment certains agriculteurs cultive les céréales les légumes et fruits qui poussent qu’aux pesticides agressifs et qui nous donne des maladies très grave comme le crabe et j’en passe et tout ces produits qui vont dans les nappes phréatiques et ce déversent ensuite dans nos rivières et qui pollue la mer ha! Les poissons qui finissent dans nos assiettes ces viandes gonflés aux hormones, légumes, fruits, et j’en oublie ha! Les transgéniques, PENSEES A TOUT CELA !! Vous verrez après réflexion’s vous apprendrez à mieux vous nourrir !! Si ce n’ai pas le cas et bien pensez à vos enfants et à leurs futur, on peut ce nourrir sans ce ruiner il faut apprendre a bien acheter & manger bien car notre belle planète bleu et nos enfants mérite beaucoup mieux que cela.

  15. La bonne pratique, c’est égorger vivant en direction de l’est, la tête en bas, le ventre vide…

  16. On dirait que vous avez raté l’enquête de L214 sur le foie gras en France qui a été réalisée en fin 2012 : stop gavage

    L214 fait exactement ce travaille d’investigation mais chez nous 🙂
    La photo des lapins en cage vient justement d’une enquête L214.

  17. C’est scandaleux! Les Etats-Unis voudraient donner des leçons mais ce sont eux les arriérés!
    Ah! Les lobbys agro-alimentaire ont encore de beaux jours devant eux, malheureusement! Les animaux ne sont pas prêts de s’arrêter de souffrir! La connerie humaine est certainement le bien le plus répandu sur terre…
    Mais les associations qui se battent contre toute forme de cruautés envers les animaux ne lâcheront pas l’affaire!
    Il faut continuer à lutter pour qu’un jour, enfin, les animaux de cette planète ne soient plus considérés comme des objets existants pour satisfaire les soi-disant besoins de la race humaine.

    • Les Etats-Unis sont en effet des arriérés puisqu’ils vivent comme au XVIIe siècle quand ils se sont créés: ils considèrent qu’ils peuvent se faire leurs propres lois, leur propre défense, etc., alors que dans les autres pays (Europe ou autres) tout ceci est laissé à l’Etat (police, justice). Et après on veut les copier sous prétexte que ce sont eux les plus évolués! Ils gavent les bœufs aux hormones mais refusent nos fromages sous prétexte qu’ils sont pleins d’acariens!

  18. Bjr,
    Ces cruautés sont ignobles et inaceptables.Je pense que tant que”l’animal” n’aura pas de statut juridique, il sera difficile de changer les choses mais ce n’est pas une raison pour baisser les bras.
    Peut-être qu’il faudrait commencer par une pétition ??

  19. Il faut se mobiliser en masse pour défendre les plus faibles, c’est le seul moyen de lutter contre les brutes en ce monde. Merci aux dénonciateurs, merci et bravo à tous ceux qui ont le courage de s’opposer à la barbarie; continuons d’agir, ne leur laissons pas une minute de répit jusqu’à ce que les consciences s’éveillent. Infliger la souffrance est indigne d’une humanité évoluée

  20. Contre la dictature génocidaire zoophage : Go Vegan !

  21. Je vais finir par croire que l’être humain du bas de l’échelle est attaqué de toutes parts pour faire naitre en lui une haine assez grande qui le fasse commettre irréparable. On spolie son moral à un point inimaginable, c’est du harcèlement moral discontinu. La télévision, entre les pubs qui montrent des niveaux de vie que nous n’attendrons jamais et la violence sournoise des films dont les tranches d’âge sont trop souvent en désaccord avec nous et le CSA et maintenant toute cette injustice refoulée sur les animaux…d’ailleurs j’arrête là parce qu’il y en aurait trop à dire… nous sommes revenus mentalement à l’âge de pierre voilà tout…Cela est dangereux si on considère que nous sommes constitué à 70% tout comme notre planète… Je m’interroge et réagis ou je laisse couler ?

  22. C’est à vomir, comment peut-on faire souffrir des êtres sans défenses, ces créatures ignobles qui travaillent dans ces filières, comment peuvent ils revandiquer d’être des hommes, des maris, des pères de familles????
    Je me demande, quand ils se regardent dans la glace le matin, à quoi peuvent-ils bien penser???

    Si l’on veut que tout cela s’arrête, c’est simple, arrêtons de consommer idiot, soit en privilégiant, les éleveurs du coin pour ceux qui sont carnivores et ne peuvent se passer de viande, soit devenez végétariens comme moi, vous serez en meilleur santé et la planète aussi!!!!

Moi aussi je donne mon avis