Les espèces invasives causent de gros dégâts à la biodiversité

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 9 Mar 2013, à 15 h 22 min
Les espèces invasives causent de gros dégâts à la biodiversité
Précédent
Suivant

Espèces invasives, quelles conséquences ?

L’introduction d’espèces dans un milieu qui n’est pas le leur a des conséquences tant sur la biodiversité que sur la santé.

Les impacts sur la biodiversité

Les espèces invasives deviennent de véritables prédateurs pour les espèces indigènes. Par exemple, le chat sauvage introduit dans 180 000 îles à travers le monde tue entre 25 et 30 millions d’oiseaux chaque année.

Des espèces végétales ou animales peuvent supplanter leurs « cousines ». Ainsi, le vison d’Amérique que l’on a amené en Europe pour sa fourrure a totalement évincé l’espèce européenne et a détruit la faune et la flore locales.

Enfin les espèces exotiques propagent des maladies. C’est le cas de l’écrevisse rouge des marais qui a introduit la peste de l’écrevisse.

Les impacts sur la santé

allergie_pollenLe premier danger pour l’Homme est que certaines de ces espèces sont vectrices de maladie. Par exemple, on peut trouver un lien entre le fameux moustique tigre (Aedes albopictus, originaire d’Asie du sud-est) et pas moins d’une vingtaine de maladies, dont la fièvre jaune et le chikungunya. Sa présence est aujourd’hui notifiée dans près de 80 pays, des États-Unis à l’Europe, en passant par l’Afrique ou encore les îles de Madagascar, Mayotte et la Réunion.

Certains végétaux sont à l’origine d’allergies comme le rhume des foins. C’est le cas de l’ambroisie, une plante sauvage originaire d’Amérique du Nord très présente dans le quart sud-est de la France, et qui colonise tout le territoire.

Certaines espèces invasives dévastent les récoltes, comme la limace espagnole que l’on retrouve aujourd’hui dans de nombreux pays européens ; le frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique quant à lui s’attaque aux ruches et aux abeilles elles-mêmes en dévorant leurs larves.

On estime que la présence d’espèces invasives coûte à l’Europe 12 milliards d’euros par an…

Face à ce phénomène grandissant, a été mis au point le programme international des espèces envahissantes ( »the Global Invasive Species Programme” ou  »GISP”). Il est coordonné par le  »Scientific Committee on Problems of the Environment (SCOPE)”, en collaboration avec le  »World Conservation Union (IUCN)”, et le  »CAB International (CABI)”. Son objectif principal est de rassembler les meilleures informations disponibles sur les différents aspects du problème des espèces exotiques envahissantes.

Source EEA – Invasive alien species : a growing problem for environment and health

*

Je réagis

Sur les espèces invasives :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

19 commentaires Donnez votre avis
  1. bjr zebi

  2. mdr hitler il m’a fait salut ça gaz

  3. ca vous dit une petite binouse

  4. salut je send nudes gratuit

  5. je dis bien mademoiselle

  6. NOUVELEL FRONCE

  7. NOUVELLE FRAANCE

  8. Mmiischellles

  9. c pc qje m’appelle que je syuis un put1 de beauf

  10. aidez moi

  11. quelle est la plante la plus invasive en bretagne svp kles amis

  12. Oui une espèce particulièrement dévastatrice à contrôler : Homo Sapiens sapiens…. Espèce destructrice, polluante, dangereuse et agressive avec toutes les autres espèces, capable de monter des élevages, et de tuer jusqu’à 50 milliards d’individus d’autres espèces à des fins purement culturels ou gustatifs, qui détruit des espèces animales et végétales entières en quelques jours, qui tue et torture ses propres semblables… et qui de plus se croit supérieure à toutes les autres espèces, intelligente, raisonnable et à l’image d’un Dieu, qui lui permet et l’encourage dans ses désastres!
    C’est la parabole de la paille et la poutre, vous ne croyez pas?

    • L’humain est la premiere espece animal invasive, en effet. Bien vu. 😉

  13. Le problème, c’est qu’on ne sait pas forcément quand on prend une plante dans notre jardin qu’elle est invasive, et parfois très très galère à retirer! C’est le cas par exemple de la RENOUEE JAPÖNAISE qui est toujours en vente dans les jardineries, alors qu’il faut savoir qu’une fois mise en place et implantée, il vous faudra bien au moins 2 ou 3 ans d’efforts pour la retirer, à raison d’un arrachage au moins tous les 15 jours car un bout de racine de 5 cm, laissé à plus d’1m de profondeur (et elle descend bien plus!) va redonner une nouvelle plante!!!

  14. A Pascaline,

    Bonjour,

    Carpobrotus fait malheureusement partie des espèces invasives au même titre que le mimosa qu’il soit en PACA ou ailleurs en France. Des campagnes de désherbage/éradication sont effectuées par le conservatoire botanique de Port-Cros sur les île du Parc National (notamment de Bagaud) chaque année. Il existe cependant d’irréductibles particuliers qui continuent à les cultiver pour leur agrément personnel malheureusement aux dépends de l’intérêt général. Des campagnes d’information devraient être effectuées pour éviter ce type de problème et ces plantes devraient être retirées de la vente ne pépinière et autres jardineries.

    Cordialement

  15. S’il n’y avait que les espèces animales ou végétales qui soit invasives, vous voyez ce que je veux dire?

    • oui je vois je vois, invasives et également parasites ….. qui poment les ressources de son hôte jusqu’à ce que celle-ci crève !!!

      protégeons nos territoires !!!!

      la firme BAYER a une grande expérience en la matière ……..

  16. Bonjour,
    Certaines plantes dites « invasives » dans certaines régions ou certains pays, ne sont pas forcément nuisible dans notre région.
    Aussi, il ne faut pas tomber dans l’excès inverse et détruire toute plante dont on a lu dans un article qu’elle est dite « Invasive ».
    Je pense notamment au Carpobrotus qui est enlevé au chalumeau sur les plages de Brest…pourtant, je la multiplie tous les ans dans ma rocaille en région PACA !

Moi aussi je donne mon avis