Les escargots et vers de terre peuvent-ils disparaître ?

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 1 May 2014, à 10 h 14 min

Le ver plat de Nouvelle-Guinée, chasseur d’escargots

A Caen, des scientifiques viennent de découvrir la présence d’un ver plat originaire de Nouvelle-Guinée. Platydemus manokwari est un ver mesurant environ 5 cm sur 5 mm de large. C’est la première fois que l’on découvre cette espèce en Europe, alors qu’elle fait partie des 100 espèces envahissantes les plus dangereuses au monde.

Platydemus_manokwari-escargot

Photo CC Pierre Gros

Bien qu’originaire des hauteurs de Nouvelle-Guinée, pays qui bénéficie d’un climat équatorial, Platydemus manokwari paraît s’accommoder parfaitement du climat européen tempéré. Ce ver carnivore est particulièrement vorace. Son casse-croûte de prédilection ? L’escargot mais également d’autres invertébrés tels que les vers de terre.

Des scientifiques caennais s’inquiètent de cette présence. Ils estiment en effet que P. Manokwari représente une réelle menace pour la biodiversité, d’autant plus que l’on ne connaît pas encore l’ampleur du phénomène.

«Il faut absolument l’éradiquer, avant de perdre le contrôle et qu’il colonise plus de territoires. Quitte à prendre des mesures fortes.» souligne avec force Jean-Lou Justine, à la tête de l’équipe.

Platydemus_manokwari-taille

conclusions-consoglobePlatydemus manokwari représente donc une nouvelle et importante menace pour la biodiversité en France et en Europe. Si vous avez un doute sur un ver que vous avez eu l’occasion d’observer dans votre jardin, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de J.L. Justine http://bit.ly/Plathelminthe et vous rendre à la rubrique Que faire si je trouve un Plathelminthe ?

*

Je réagis

Sur les espèces invasives :

Image à la Une : CC Pierre Gros

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour, je ne sais pas si vous ferez paraître ce commentaire . . . Mais ces vers de terre « CANIBALES » qui envahissent notre territoire, sont comme tous ces étrangers qui envahissent « NOTRE TERRITOIRE » .
    Sans commentaires supplémentaires .

  2. Attention à ne pas confondre Nouvelle Guinée et Nouvelle Zélande! 🙂
    Il y a une tout petite différence de latitude!

  3. que les escargot disparaissent ??? NON est oui juste un peut , car cet nuit j’ai ramasser dans mon terrain un demi saut de limaces et d’escargot.cet année dans nos jardin sait les RESTO DU CŒUR , porte ouverte a toute ces petite chose gluante . mais bon parlons sérieux , ont en a besoin oui ces petites chose qui sont utile pour notre terre .dommage qu’avec les produit toxique les limace escargot meurt .cet nuit j’ai ramasser un demi saut d’escargot et limaces dans mon jardin , pas tuer non non je l’es et déplacer

  4. quand je me promène dans les jardineries rayon animalerie , je constate avec stupeur les importations d’animaux exotiques , serpents , araignées et autres bestioles qui n’ont rien à faire chez nous et pourtant vendu dans ces magasins jusqu’ou irons nous dans la connerie

  5. Et bien, c’est quand même l’Europe qui est à l’origine de ce phénomène d’invasion biologique. La première remarquable en date étant la propagation de la variole en Amérique lors de la Conquista.
    Bon, on leur a aussi apporté les chevaux, et on a ramené la tomate… et ça nous sert encore beaucoup des 2 côtés !
    Maintenant, les pays essaient de se protéger le plus possible, mais c’est devenu très difficile.
    En Nouvelle-Calédonie, il y a un problème pour protéger une espèce locale de bananes contre des parasites venus d’autres îles : on peut voir de grands panneaux disant « jetez vos bananes ici, n’allez pas plus loin avec !!!! »

  6. Comme, dit Aymeric Caron, il faut bien que toutes les petites bêtes vivent ! Et pourquoi pas les plantes, qui sont des êtres vivants ! Du coup, il ne nous reste, plus que des cailloux à manger !

  7. Et qui les a fait venir dans nos pays ???
    Il n’y a plus que des espèces invasives qui s’en prennent à nos espèces qui nous rendaient de multiples services auparavant!!!
    Voilà la mondialisation. Elle est belle, elle n’apporte que catastrophes, les unes après les autres, et on n’a pas fini d’en voir de toutes les couleurs.
    Et MONSANTO qui veut faire de nos abeilles des abeilles transgéniques…
    Comment se défendre de tout cela, puisque nos hommes politiques ne marchent pas dans toutes ces combines, mais ils courent!!!
    A cette vitesse là, la Terre et ses habitants n’en ont plus pour longtemps!

Moi aussi je donne mon avis