Efficacité énergétique ou efficience énergétique – Qui dit vrai ?

Dans le domaine de l’énergie, on parle généralement d’efficacité énergétique pourtant il serait plus correct d’utiliser le terme d’efficience énergétique en ce sens. Ces deux termes existent bien, mais quelle est la différence entre efficacité et efficience ? Petite mise au point sur la terminologie…

Rédigé par Bernard Pierré, le 10 Feb 2020, à 8 h 00 min

Que ce soit sur une étiquette énergétique ou pour qualifier la performance d’un appareil en matière de consommation d’énergie, on parle généralement d’efficacité énergétique. Pourtant « efficience énergétique » semble plus approprié.

Efficacité ou efficience énergétique – la différence

Efficience énergétique est une traduction plus adéquate de l’expression anglaise  « energy efficiency », et efficacité le pendant anglais de « effectiveness ».

Le terme « efficacité » traduit la capacité d’atteindre avec succès un objectif assigné. Un shampooing efficace élimine toutes les pellicules, une machine à laver efficace restitue un linge parfaitement propre, un employé efficace réussit parfaitement la mission qui lui a été confiée.

Or si utiliser un marteau pilon pour écraser une mouche ne laisse que peu de chance à l’insecte, et est a priori efficace, cette méthode n’est pour autant pas un summum d’efficience !

efficacité efficience énergétique

Pas besoin d’être un génie pour comprendre ça ! © Sunny studio

Le terme « efficience » quant à lui, définit justement ce rapport entre les résultats obtenus et les ressources mises en jeu.

L’efficience énergétique, c’est le bon service au meilleur coût

En matière d’énergie par exemple, l’efficience énergétique désigne une quantité d’énergie par unité de service rendu. Pour rendre une machine à laver efficiente, on cherchera à minimiser la quantité d’énergie et/ou d’eau utilisée pour laver efficacement un kilo de linge. Une machine utilisant (à qualité de lavage égale pour la même quantité de linge) 800 Wh d’énergie au lieu de 1000 sera énergétiquement plus efficiente.

Lire aussi : Plus performant, c’est mieux ! Mais c’est quoi au juste la performance ?

Le lien avec les étiquettes énergie

Les étiquettes énergie (A à G ou A+, A++, A+++ ) associées à différents types d’appareils sont basées sur des critères d’efficience rapportés aux services rendus. L’étiquette définit un niveau de classement en fonction de cette efficience. Ce critère principal est complété par des consommations ou émissions de CO2 annuelles pour un usage standard.

Pour un lave-linge par exemple, l’efficience est calculée en énergie consommée par kg de linge pour une lessive normalisée sur le cycle « blanc » à 60 °C. Cela ne signifie pas que votre usage et par conséquent votre consommation sera conforme au standard. Mais les chiffres permettent de mieux comparer les appareils entre eux.

La consommation d’eau par kg de linge lavé est une autre mesure d’efficience.

© Bernard Pierré pour consoGlobe

Au delà de la consommation énergétique, la performance doit donc s’apprécier par un ou plusieurs indicateurs, calculés à partir de grandeurs objectives, mesurables. Les unités de mesure, les conditions et la méthodologie d’évaluation et de calcul doivent être parfaitement définis, documentés et indépendants.

L’interprétation doit nécessairement être prudente car un indicateur unique ne suffit pas à traduire toute la réalité des situations même si, à l’inverse, un excès d’indicateurs peut brouiller la lisibilité et rendre aussi le choix difficile.

Un indicateur normalisé n’empêche pas non plus les tricheries comme l’ont montré certains scandales récents notamment dans le secteur automobile, ni les effets pervers si les conditions standards sont très éloignées des usages courants.

Mais à condition de rester vigilants, ces indicateurs uniformisés constituent néanmoins un réel progrès pour le consommateur. Devenir un consommateur averti nécessite un peu de temps, de vigilance et de curiosité !

Illustration bannière : Nos appareils sont efficaces mais sont-ils tous efficients ? – © archideaphoto

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ingénieur énergéticien de formation, Bernard choisit de réorienter son parcours vers le conseil en développement durable en 2010, après 25 ans dans le...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis