Eco-construction : du bois… dont on fait des tours à Bordeaux !

Il a longtemps été réservé aux maisons individuelles, mais voilà que le bois commence à s’élever… au sommet des jungles urbaines ! Bordeaux, la ville qui monte, a choisi d’innover en projetant deux tours de près de 60 mètres à l’ossature bois, Silva et Hyspérion : une première en France !

Rédigé par Brigitte Valotto, le 22 Jan 2018, à 7 h 15 min

Elles commenceront à s’élancer, dès 2019, dans le quartier Belcier, qui abrite la nouvelle gare Saint-Jean. Les deux projets retenus, Hypérion et Silva, impliquent activement la filière bois locale, répondant ainsi au souhait de la Mairie.

Hypérion : une grande tour qui devrait faire… des petits !

« Une tour en bois de cette hauteur, c’est une première aujourd’hui, en France et même en Europe… même si d’autres suivront rapidement ! » estime Julien Pemezec, directeur général résidentiel chez Woodeum, promoteur immobilier qui se consacre exclusivement aux technologies de construction bas carbone. Associé à Eiffage, ce spécialiste des réalisations urbaines en bois a proposé cette tour de 17 étages et 57 mètres de hauteur, à la limite de l’IGH (Immeuble Grande Hauteur).

Hysperion

La tour Hyspérion

Un bâtiment bas carbone

Si son noyau, qui abrite la cage d’escalier et l’ascenseur, est en béton, tout le reste est en bois, des paliers massifs jusqu’à l’ossature de la façade.
 « En remplaçant le béton par le bois, on utilise un matériau stockeur de carbone plutôt qu’émetteur de carbone,et on réduit également le temps de construction : on peut réduire quasiment de moitié les émissions d’un bâtiment. Un m3 de béton émet entre 300 et 500 kilos de CO2/m3 alors qu’un m3 de bois va en stocker quasiment autant : le rapport est inversé », explique Julien Pemezec

« En plus, le bois permet des chantiers plus rapides en filière sèche et produit très peu de déchets : on a besoin de 6 à 8 fois moins de camions, pour un chantier équivalent. Non seulement on émet moins à la construction, mais en plus les bâtiments conçus en bois ont des performances thermiques formidables, qui permettent une réduction des consommations énergétiques. C’est donc bon pour la planète, et pour la diminution de charges des usagers. Avec Hyperion, on obtiendra ainsi… le plus haut bâtiment « bas carbone » de France et même d’Europe ! »

Une réussite architecturale

L’objectif écologique est donc atteint, mais l’objectif esthétique aussi : l’architecte a dessiné un bâtiment très aérien, à la silhouette très moderne. De généreux balcons laissent apparaître le bois et rappellent la structure porteuse du bâtiment.

« L’idée était vraiment de montrer ce dont était capable la construction bois, plutôt assimilée aux maisons individuelles, de donner un vrai coup de projecteur pour démontrer que ce matériau a sa place dans le tissu urbain existant, qu’il peut vraiment être adapté à la ville et produire de beaux immeubles », s’enthousiasme le promoteur.
 Le programme devrait démarrer au 4e trimestre 2018, pour s’achever début 2020. Ses concepteurs en sont convaincus : il participera à promouvoir la construction bois auprès du grand public.

hysperion

« Dans nos bâtiments déjà réalisés, remarque Julien Pemezec, les habitants sont enthousiastes, et deviennent de vrais ambassadeurs de la construction bois ! Ils payent des charges plus faibles, apprécient la bonne isolation et l’acoustique des pièces à vivre dans lesquelles le son ne résonne pas, absorbé en partie par les cloisons bois… qui régulent aussi l’humidité, ne sont jamais froides au toucher, et créent une ambiance douce ».

Et si vous vous demandez… pourquoi Hypérion ? Parce que c’est le nom d’un des plus grands arbres au monde !

Lire page suivante : un deuxième projet de tour en bois à Bordeaux

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste free-lance, Brigitte Valotto est notamment une collaboratrice régulière des pages enfants, société, pratique, tourisme et actu de...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis