Les habitants de Vittel risquent de manquer d’eau à cause de Nestlé Waters

À Vittel, Nestlé Waters puise et assèche l’eau de la nappe phréatique aux dépens des habitants. Ce n’est pas la première fois que le problème est dénoncé mais jusqu’à présent, cela n’a pas fait changer les habitudes du géant.

Rédigé par Maylis Choné, le 21 Mar 2018, à 9 h 55 min

Un communiqué publié par France Nature Environnement met en lumière une pratique plus que douteuse de Nestlé Waters : l’eau de Vittel est puisée pour la mettre en bouteille tandis que de leur côté, les habitants pourraient en manquer.

Nestlé Waters accusé de surexploiter la nappe phréatique de Vittel

Le communiqué de France Nature Environnement (FNE) est publié juste avant la journée mondiale de l’eau, qui se tiendra le 22 mars. Le but ? Dénoncer une pratique plus que douteuse à Vittel.

Là-bas, les habitants ne seront peut-être bientôt plus approvisionnés en eau potable par leur propre nappe phréatique, mais par un pipe-line qui acheminera l’eau sur des dizaines de kilomètres, pour un coût proche des trente millions d’euros sur vingt ans.

Vittel

À Vittel, plus assez d’eau pour les habitants de la ville © vitteltourisme.com

En cause ? L’activité de Nestlé Waters. Le géant Suisse puise et assèche massivement cette nappe souterraine, pour la mettre en bouteille et la vendre ensuite. Problème, la multinationale prélève un million de m3 par an dans cette même nappe phréatique, et cela engendre un déficit chronique annuel depuis près de trente ans. Le communiqué explique aussi que le niveau de la nappe a déjà baissé de dix mètres.

L’alimentation en eau potable est prioritaire

Juridiquement parlant – et selon la loi sur l’eau datant de 2006 -, les intérêts commerciaux devraient passer après les besoins de l’alimentation en eau potable des populations locales. Il y a donc conflit d’intérêts et FNE dénonce cette pratique de Nestlé Waters, qui semble permise et soutenue par certains acteurs locaux et les services de l’État.

Vittel

Bouteille d’eau Vittel © onajourney Shutterstock

« Les activités économiques ne sont pas prioritaires, et l’eau est un bien commun, non privé ou privatisable. La reconnaissance implicite de la priorité de prélèvement à Nestlé Waters, contraignant les collectivités locales à ‘aller boire ailleurs’, est inacceptable » explique France Nature Environnement, avant d’ajouter : « La situation à Vittel est la preuve d’une non-gestion en responsabilité de la ressource en eau locale disponible, pourtant suffisamment abondante pour satisfaire les besoins du territoire à condition que chacun prenne en compte les besoins des uns et des autres ».

Illustration bannière : Bouteille d’eau Vittel – Julian Lim © Via Flickr
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




6 commentaires Donnez votre avis
  1. Pourquoi cette usine est là ? Parce que les gens achète des bouteilles d’eau. Cessez d’en acheter et vous règler le problème.

  2. Ceux qui n’y croient pas et qui habitent à Vittel sont bien naifs, bien sur il y a certainement l’emploi chez Nestlé qui rentre en jeu, les élus locaux ont toujours défendus l’emploi au détriment de la qualité de vie et de l’écologie, mais tôt ou tard, ils le paieront de toute façon, ça s’est vu maintes et maintes fois. Nestlé utilise les mêmes pratiques aux USA et monopolise les sources, de ce fait les habitant n’ont plus l’eau courante, en France, ça n’arrivera pas car la législation est plus restrictive qu’aux USA, mais par la création de ce pipe-line, ce sont au final les contribuables qui vont le payer et l’eau au robinet risque d’augmenter.

  3. Pour être de la région je n’ai encore rien vu dans la presse locale qui dénonce cet état de fait, encore de gens qui agitent le chiffon rouge pour faire le buzz et vendre leur torchon.

  4. J’habite personnellement à Vittel et l’eau du robinet distribuée sur Vittel provient, depuis que j’y habite (plus de dix ans), d’eau de ville traitée et non pas de la nappe comme vous le dites. Nous n’avons jamais manqué d’eau. Je pense que votre article n’est qu’un article de plus voulant faire croire que les multinationales sont là pour détruire le monde, article a sensation sans fondement réel. J’en ai marre des medias qui diabolisent tous au lieu de faire du vrai journalisme. on ne peut plus rien boire, plus rien manger, on ne peut plus se soigner et même se laver, on ne peut surtout plus vous croire.

    • Séverine Bascot

      Pensez-vous que France Nature Environnement qui est la fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement, cherche uniquement à faire sensation et que ces communiqués sont sans fondement ? Il n’est pas question ici de pénurie mais bien d’accaparement de ressources communes pour des intérêts privés. D’autant plus que Nestlé (comme coca cola) est pointé du doigt depuis des années pour ce genre d’agissements dans les pays en développement. Là-bas, la situation est évidemment bien plus dramatique qu’à Vittel où les habitants ne sont pas aussi démunis !

    • Et l’eau de ville, d’après vous elle vient d’où ?
      Des nappes phréatiques, des cours d’eau, rivières etc. alimentés eux même par les bassins versants qui recueillent l’eau de pluie.

      Si vous pensez que les multinationales sont là pour faire le bien avant de faire de l’argent à tout prix, alors renseignez-vous vraiment sur leurs pratiques et particulièrement dans les pays pauvres ou émergents.
      heureusement en France la législation les empêchent de faire n’importe quoi. Et encore, pas suffisamment.

      Enfin, pour ma part j’essaye en permanence d’avoir une attitude éco-responsable et ça ne m’empêche pas de manger, me laver etc…
      Vous devriez donc plutôt revoir vos habitudes et votre façon de penser car pour le moment vous êtes le parfait client-consomateur-mouton pour des firmes conne Nestlé…

Moi aussi je donne mon avis