L’industrie de l’eau en bouteille est une vraie arnaque !

1 million de bouteilles en plastique sont consommées chaque minute dans le monde. Cela pose un véritable problème pour l’environnement, puisqu’on le sait bien le plastique n’est pas biodégradable. Pourtant l’industrie de l’eau est florissante…

Rédigé par Stephen Boucher, le 15 Sep 2017, à 14 h 40 min

Le problème est d’autant plus dramatique si on jette un coup d’oeil à la consommation d’eau en bouteille, qui représente 9,3 milliards de litres par an rien que pour la France. Pourquoi consommons-nous autant d’eau en bouteille, alors que l’eau du robinet est parfaitement potable en France, et que l’eau embouteillée coûte 300 fois plus cher que l’eau courante ? Que cache l’industrie de l’eau en bouteille ?

Nous supportons cette industrie de l’eau hautement polluante, et qui pille des ressources naturelles au Pakistan et au Brésil par exemple

Alors que Donald Trump vient de ré-autoriser la vente de bouteilles d’eau en plastique dans les parcs naturels américains, il s’agirait de s’interroger sur notre empreinte écologique.

Lire aussi : Un million de bouteilles en plastique est écoulé chaque minute dans le monde !

Disons que nous consommons 10 bouteilles d’eau par semaine. Qu’advient-il de ces bouteilles après consommation ?

En moyenne, en France :

  • 3 seront enfouies, libérant – via la pluie – des produits toxiques dans les sols et dans l’eau, et donc dans notre nourriture. Ces bouteilles mettront pour certaines 1000 ans à se biodégrader.
  • 2 seront incinérées, libérant là aussi des toxines dans l’air.
  • 5 seront recyclées… enfin, presque. Il est en effet, très difficile de recycler le plastique, puisqu’il ne peut être transformé qu’en plastique de moindre grade. Cela signifie qu’une bouteille en plastique ne peut pas être transformée en nouvelle bouteille en plastique, mais, par exemple, en tapis. Et ce tapis ne sera, lui, pas recyclable.

indutrie de l'eau

Alors, comment faire pour adopter un comportement plus responsable et plus respectueux de l’environnement ? Nous pouvons commencer par limiter notre consommation de plastique, et privilégier l’eau du robinet – via l’achat d’une gourde par exemple. En Allemagne, le projet Refill(1)permet à chacun d’aller remplir sa gourde gratuitement chez les cafés, bars ou restaurant partenaires. À quand son développement en France ?

Illustration bannière : L’industrie de l’eau en bouteille – © photostock77
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

12 commentaires Donnez votre avis
  1. Dès qu’il n’y aura plus de résidu de medicaments, de pesticides et tout le tralala, j’arrête l’eau en bouteille. Des systèmes de filtrations efficacies ??? Enfin la plus économique, la carafe avec temps de pause (aérée) diminue le gout, pas le chlore. La comparaison est sans doute brutale, mais le chlore est comme l’aluminium une partie de celui-ci se fixe dans l’organisme…

  2. Le problème ici de l’eau du robinet, c’est qu’elle est très calcaire ; dès que vous la chauffez pour faire du thé ou tisane, un dépôt blanchâtre se forme sur la casserole. elle abîme aussi les chaudières avant d’arriver au robinet mais pas les moyens d’investir dans un filtreur à l’origine (près du compteur) : > 300 €. Donc, obligée d’acheter de l’eau en bouteille même si, au final, cela revient plus cher et plus polluant et même de la mélanger avec l’eau du robinet pour faire le café sinon la cafetière ne dure pas longtemps.
    Pourquoi qu’ils ne filtrent pas aussi le calcaire avec les polluants dans les réseaux d’assainissement ?

  3. L’eau du robinet, quand nous demandions une analyse, il y a 20 ans, était précisé les familles de pesticides, maintenant, seulement les groupes chimiques pour ne pas faire le rapprochement, l’effet cumulatif impossible à déterminer ainsi que la synergie entre les molécules, ignorant ce qu’il a dans l’eau du robinet à part sa mise à 0 pour les bactéries, pour le reste, fermez les yeux, circulez, il n’y a rien à voir, autant boire de l’eau, que je souhaiterais en bouteille en verre consignée comme il y a encore 40 ans, mais les industrielles de la distribution de veulent pas de bouteilles en verre pour une simple et bonne raison des coûts de tri au retour et le transport.
    Je préfère avec la bouteille en plastique l’utiliser comme futur contenant, entonnoir, pot pour boutures, piège à frelons, piège à courtilière, etc.. très pratique et lorsque ces utilisations sont à bout de souffle, il reste l’utilisation comme démarrage de feu ou autre mais surtout pas avec les ordures ménagères car c’est pas toujours top, vive l’eau saine, au robinet, en bouteille plastique ou en verre, mon choix est contraint mais je suis encore en vie après des décades à boire de l’eau, mes chiennes successives, boivent l’eau du ruisseau pollué par les intrants agricoles, zone céréalière, ainsi que les poules et les oies sans compter la faune sauvage, y a t’il des problèmes, bien sur mais où est notre choix avec ces décideurs de polluer sans scrupule.

  4. Sinon exigez aux industries le retour des bouteilles en verre consignées ( en leur écrivant par exemple )

  5. La flotte du robinet est pire qu immonde …
    Et la propagande nous sort qu elle est meilleure ben voyons …
    Non seulement elle shlingue mais en plus elle donne des brulures d estomac ( souvent violentes )

    Faudrait arrêter de jouer aux fatalistes ( je vois ça partout concernant l eau en bouteille … ) et de raconter que la flotte du robinet est saine ( elle est impropre à la consommation malheureusement ) , c est pourtant pas dur de passer aux bouteilles en verre consignées comme à la bonne époque

    La VRAIE question c est ça : pour quelles raisons les industriels ont arrêté de proposer de l eau en bouteille en verre consignée ?
    Pourquoi personne n ose poser cette VRAIE question c est marrant ça

    Les carafes filtrantes ne filtrent pas grand chose et le chlore ne s évapore pas il reste , seule la shlingure s en va ( à peu près )
    Ta flotte restera dégueulasse quand même carafe filtrante ou pas
    Il existe de la flotte BIO , en plastique ou en verre ( vous avez le choix 🙂 )
    Sinon , allez la ou il y a des fontaines ou des sources ( bon de plus en plus rare à trouver en activité mais il en reste encore pas mal )

  6. pourquoi l’eau du robinet a mauvais gout ? Parce que ce sont les même qui vous vendent l’eau du robinet et l’eau en bouteille , quand on fait le calcul du prix du m3 au robinet et en bouteille , il n’y a pas photo et bien sur on a encré dans la tête de ce bon peiuple de mouton qu’il y va de sa santé de boire l’eau en bouteille . J’ai toujours bu l’eau du robinet , j’ai bientôt 59 ans et je me porte trés bien

  7. dans un autre “conso-globe”, vous avez précisé que l’eau du robinet contenait des micro billes de plastique. vous conseillez de boire cette eau ?

  8. Un grand merci pour cet article complet et bien réalisé.

    Le mythe du plastique recyclable est lui aussi, de nos jours, une grosse arnaque. L’immense majorité des marques embouteillent dans du plastique “natif”, les consignes de tri, dans ces conditions, s’apparentent à du marketing… Les débouchés pour le PET recyclés sont peu nombreux, et par conséquent peu satisfaisants.

    L’usage massif de bouteilles en plastiques semble en grande partie correspondre à une dérive de l’individualisme moderne. L’intérêt général commanderait que nous nous contentions tous et toutes, la plupart du temps, de l’eau du robinet qui est tout à fait potable.

    Alors certes, elle peut contenir de très légers résidus de polluants, et il faut bien entendu se montrer exigeant à cet égard. Mais nous sommes tout de même très privilégiés par rapport à nos ancêtres récents ou à certains de nos congénères de part le monde.

    Le pire, c’est qu’en voulant une eau toujours plus pure, on se retrouve à consommer du plastique en masse, qui polluera d’autant plus les eaux que devront consommer les générations futures.

    Enfin, il serait intéressant d’étudier la composition réelle des eaux en bouteille, une fois embouteillées et stockées en magasin. Car le contenant peut transmettre des composants à son contenu…

  9. Sans oublié les restes de médicaments…On est con certes, mais encore plus pingre et fainéant! donc si on pouvait éviter de payer et de se trimbaler des packs d’eau je pense qu’on le ferait tous volontiers

  10. Je suis assez d’accord avec Isabelle. De plus dans l’eau du robinet il reste des traces de nitrates, d’aluminium et de quelques métaux lourds plus le chlore dont le seuil autorisé est passé de 0.1 à 0.3 mg/L en 2009 …
    Les carafes de type Brita ne font que filtrer majoritairement le chlore et de petites quantités de métaux lourds mais n’agissent pas sur les autres polluants.

  11. Certes, le plastique est une calamité, mais l’eau du robinet est en général dégueulasse au goût, et dégage une infecte odeur de chlore quand on ouvre son robinet, et si elle est bactériologiquement saine, son goût ne donne pas envie de la boire. De plus, je suis une grande buveuse de thé, d’infusion, et après avoir fait une dégustation comparée d’un thé préparé à l’eau du robinet et du même thé préparé selon le même protocole, avec de l’eau peu minéralisée “de montagne” (Auvergne ou Pyrénées) le test est sans appel: le goût est beaucoup plus riche en arômes quand j’utilise cette eau de montagne. C’est bien de défendre l’eau du robinet mais franchement quand on voit de loin les bassins d’une station d’épuration et qu’on songe à toutes les saloperies chimiques qu’on met dans les eaux usées pour les rendre “potable”, vous croyez vraiment que c’est top pour l’environnement? Il faudrait promouvoir le retour à l’embouteillage dans du verre, avec consigne des bouteilles, c’est tout! même à raison de deux litres d’eau par jour, je suis toute prête à me convertir au verre (malgré le poids des contenants!) et à la consigne, si l’offre d’eau de source en bouteille de verre se développe…

    • Pour l’eau du robinet du peut acheter une carafe filtrante pour éviter tout ce qui est métaux lourd.
      Pour le chlore si tu laisses ton eau aéré sans bouchon, le chlore part.

Moi aussi je donne mon avis