Earthship : la maison écolo et autonome

Rédigé par Consoglobe, le 13 Oct 2009, à 11 h 38 min

Suite de l’Earthship, la maison recyclée durable

L’Earthship, c’est l’art d’associer architecture bioclimatique, autonomie et recyclage. Canettes, bouteilles, pneus…rien n’est perdu dans la construction de cette maison totalement autonome et recyclée. Suite de notre petit dossier spécial Earthship, une idée gonflée…

L’Earthship et l’isolation

L’Earthship est principalement réchauffé et rafraîchi par les murs et la terre. Les pneus de voiture empilés, qui forment l’entière structure intérieure et extérieure, sont remplis de terre et ont donc une grande masse thermique grâce à laquelle ils peuvent absorber beaucoup de lumière du soleil et conserver la chaleur.

  • La façade d’un Earthship est toujours tournée vers le soleil,
  • Les murs en matériaux recyclés sont isolés à l’aide d’un tissu étanche, préservant l’intérieur de la maison de l’humidité.

Earthship intérieur

Les murs, qui font plus d’un mètre d’épaisseur, isolent parfaitement la maison. La façade fait un angle de 60° et est presque intégralement constituée de double vitrage et de panneaux solaires. La partie frontale de la maison est composée de grandes verrières pour récolter toute la lumière nécessaire.

Le soleil garde les pièces chaudes et les murs et les sols absorbent la chaleur. Le soir, les murs libèrent la chaleur stockée, ainsi la température au sein de l’Earthship reste agréable. Et en été, les rayons du soleil qui entrent par la façade n’atteignent pas les murs, permettant à ces derniers de rester frais.

L’earthship est Idéal contre les intempéries

fleche-suiteUn Earthship, en partie enterré, résiste à un ouragan et un tremblement de terre. De plus, les pneus remplis et tassés de terre ont un effet prouvé ignifuge.

Les inconvénients d’un Earthship

Si un Earthship est mal conçu, les pertes de chaleur peuvent être importantes. De plus, la construction d’un Earthship nécessite une grande main d’oeuvre, et le permis de construire est encore difficile à obtenir en France. Enfin, si vous souhaitez le revendre un jour, sachez que chaque Earthship étant un modèle unique, ce ne sera pas spécialement tâche facile.

Ça coûte cher ?

EarthshipLe concept étant basé sur la récupération de matériaux, le prix de ces derniers est peu élevé par rapport à une maison classique, les pneus utilisés pouvant être obtenus gratuitement.

Les seuls frais importants concernent l’achat des grandes fenêtres et des systèmes techniques comme les panneaux solaires, les turbines à vent, les pompes, les batteries et les filtres.

Le reste des frais réside dans les finitions de l’Earthship, comme l’installation des bacs à plantes pour filtrer l’eau, les sols, la peinture biologique etc…

  • Le premier Earthship français a été récemment construit à Ger en Armorique.

*

Je veux témoigner

 >Revenir au sommaire

Retrouvez la grande mosaïque de la Conso collaborativeconsommation-collaborative-mosaique
Le tour du monde de la consommation collaborative

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




11 commentaires Donnez votre avis
  1. c ‘est le top et l’avenir pas besoin de crédit de travailler toute ta vie ‘
    je pense que ça peut amener du temps aux gens
    pour réfléchir un peu
    voire à qui ils donnent leurs sous

  2. c ‘est le top et l’avenir pas besoin de crédit de travailler toute ta vie ‘
    je pense que ça peut amener du temps aux gens
    pour reflechire un peu
    voire à qui ils donnent leurs sous

  3. degqstuigrftfffff

  4. J’adore ce genre de projets, la récupération est en partie l’avenir, les gisements de matières premières ne sont pas inépuisables, en plus cela créera des emplois , il arrivera un moment où l’on n’aura plus le choix, ces projets seront les prototypes et l’avenir.

  5. J’adore ! J’aimerai savoir le coût d’une réalisation avec les mêmes matériaux !
    Nous sommes sous d’autres climats qu’en Europe sur cette vidéo ! Un projet identique
    en France ou autres pays d’Europe serait -il possible ?

    • bonjour, je n’ai pas compris la question sur les cout .Sur les photos c’est surement à Taos au nouveau Mexique : berceaux de la conception des earthship. Concernant la question sur la réalisation en France et autres pays d’Europe: il y a déjà des earthship en France et dans d’autres pays d’Europe donc oui c’est possible

  6. réponse tardive à frayssinhes:

    pour des informations plus précises sur les Earthships, vous pouvez visiter mon blog: http://earthship-fr.skyrock.com

    Une association est en train de se monter en France, contactez-moi pour plus de détails!

    • justement François nous sommes en 2013 donc dites moi si cette association existe en France car je suis bien intéressée mais je crois comprendre qu’une des difficultés principales et l’autorisation de faire construire!!
      merci!!

    • Bonjour
      Le Troisieme Earthship de France est bientôt terminé grâce au courage d’un autoentrepreneur français. Inspiré mais pas copié, ce géonef a été adapté au climat du sud-ouest de la France. Ainsi, il est possible d’en construire en France. Des projets sont en cours de préparation. Quant à l’asso, l’annonce qui date maintenant n’a pas été suivi de fait.

  7. j’aime beaucoup ce que je viens de lire je suis tres etonné et tres enthousiaste

    par contre j’ai l’impression de ne pas avoir assez de renseignement c’est dommage

    pourrait on avoir en exemple la maison du ger ( je parle en terme de cout, comment se sont ils debrouillé? comment ont ils convaincu leur mairie?….

    de plus ces maisons sont unique mais doivent elles ressembler forcement a la photo, y a t il des maison earthship qu’on confondrait avec une maison dite “normale”

    peut il y avoir toute les taille de maison earthship
    aupres de qui se renseigner pour en construire une§?

    qui est qualifie pour le faire et comment le verifier?

    peut on avoir plus de photo de l’interieur et exterieure?
    voila un peu le genre de chose que j’aimerai savoir en plus

    merci en tout cas de nous faire decouvrir cette alternative

    • Bonjour,
      Vous auriez quelques détails concernant ces autoentrepreneurs ?
      Je serais vraiment intéressé et curieux de savoir comment ils s’y sont pris pour les batirs…surtout si c’est depuis janvier 2013.
      Vu les normes imposées concernant le bâtiment j’avoue me poser la question sur le comment. Exemple de l’eau récupéré du toit, interdite à la consommation, des testes d’étanchéité, de la qualité de l’air (impact de l’utilisation de pneu) bref, si vous avez des éléments de réponse, je suis preneur 🙂

Moi aussi je donne mon avis