Insolite : la douche sans eau… ou presque !

Rédigé par Eva Souto, le 7 Jul 2014, à 10 h 30 min

L’accès à l’eau et le gaspillage de cette dernière sont au coeur des préoccupations majeures pour le développement durable. A l’heure où la recherche pour économiser l’or bleu s’intensifie, Jacques Lehureau a peut-être trouvé une solution alternative : la « douche sans eau » ! Plein phare sur une innovation futuriste.

Une douche sans eau… ou presque : utopique ?

Une douche nécessite en moyenne entre 30 et 80 litres par personne. Face à cette donnée, Jacques Lehureau, chercheur Lyonnais, a inventé la « douche sans eau ». Enfin, pour être plus précis, la douche qui utilise très peu d’eau : seulement 3 litres par personne !

fleche-Insolite : la douche où se laver sans eau... ou presque !Mais comment est-ce possible ? Facile, en recyclant et en réutilisant quasi en simultané l’eau.

La douche sans eau : un système innovant

Epurateur douche-sans-eauLe système utilisé par la douche sans eau est novateur : il est basé sur le recyclage de l’eau utilisée durant la douche. Explications.

Au préalable, il faut remplir un bac d’une contenance de 45 litres d’eau.

Cette eau coulera comme lorsque vous prenez une douche traditionnelle, mais à la différence, sera récoltée, filtrée puis épurée pour être réutilisée lors de la douche suivante.

Ainsi, à chaque douche, seuls 3 litres d’eau sont perdus, sujets à la légère évaporation, aux gouttelettes essuyées etc.

Pour prendre la douche suivante, il suffit de remettre les 3 litres d’eau perdus et le tour est joué !

La douche sans eau : un projet rondement mené

Douche sans eauLa douche sans eau a été conceptualisée en 2006. Mais en 2011, elle essuie d’abord un échec.

Elle est refusée par la Direction Générale de l’Armement (DGA) au motif que « son fonctionnement en bioréacteur pourrait causer des risques sanitaires ».

La crainte de la DGA ? Une transmission des germes et autres bactéries par l’eau réutilisée.

Mais en 2007, Jacques Lehureau propose une nouvelle version de la douche sans eau : une version aseptique.

En 2013, la douche à eau est parfaitement fonctionnelle et commence à être commercialisée.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Article utopique, pas sérieux au plan scientifique, qui propose un matériel coûteux comme solution pour les populations pauvres des déserts… Et pourquoi ne traiter que l’eau de la douche, pas celle du lavabo ou de l’évier ?
    Actuellement le tout à l’égout mélange… tout. Il faudrait séparer les écoulements pour envisager ensuite un traitement et une récupération, au plan des collectivités locales…

    • Et donc pas au plan individuel

  2. Bonjour,
    En même temps on n’est pas obligé de prendre une douche pour se laver, si?
    Comment dépenser de l’énergie pour rien…
    A méditer
    Catherine

  3. “Le système breveté de filtration d’eau à base de molécules d’ion …” P-e faudrait-il revoir la chimie de base…

Moi aussi je donne mon avis