Gaspillage alimentaire : la loi encadre les dons de viande

Un arrêté publié au Journal Officiel le 23 mai encadre les dons de viande. Un texte qui permet de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Rédigé par Audrey Lallement, le 30 Jun 2020, à 13 h 00 min

Depuis le début de la crise sanitaire, les associations d’aide alimentaire font face à un véritable raz-de-marée humain. Alors que la demande explose, un arrêté détaille la liste de ceux qui sont autorisés à donner de la viande.

Qui pourra donner de la viande ?

Nouvelle étape pour la lutte contre le gaspillage alimentaire. Alors que le don de viande est interdit pour des raisons sanitaires, l’arrêté du 19 mai 2020 qui a été publié au Journal Officiel du 23 mai, fixe des conditions dérogatoires. Autrement dit, il détaille qui peut malgré tout donner de la viande.

Sont autorisés à donner de la viande : « les distributeurs du secteur alimentaire, les opérateurs de commerce de gros, les opérateurs de l’industrie agroalimentaire produisant des denrées alimentaires pouvant être livrées en l’état à un commerce de détail alimentaire et les opérateurs de la restauration collective ». À noter que si la viande est destinée à l’aide alimentaire, les exploitants du secteur agroalimentaire peuvent en faire don, à condition que les produits portent la marque de salubrité ou d’identification européenne. Quant aux dons de la restauration collective, il ne peut s’agir que de produits pré-emballés et de préparations culinaires élaborées à l’avance.

don de viande association

Le don de viande sera possible dans certaines conditions – © addkm

La demande d’aide alimentaire explose

Cet arrêté tombe à pic dans la mesure où il permettra de proposer de la viande aux plus démunis. Produit qui coûte cher et qu’ils peuvent rarement s’offrir. Selon les associations, la crise sanitaire a intensifié la demande d’aide alimentaire qui a été multipliée au moins par trois.

Pour rappel, en France, les dons de denrées sont gérés par des associations. Face à la situation critique que le pays vit actuellement, Christelle Dubos, secrétaire d’Etat chargée de la lutte contre la pauvreté, a annoncé le 23 avril que le gouvernement verserait une enveloppe de 39 millions d’euros pour l’aide alimentaire dont 25 millions qui devraient aller aux associations.

Illustration bannière : Don de viande en association – © Veronika Kovalenko
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis