Disneyland Paris : l’écologie pour de vrai ?

À l’occasion du mois de la terre, Disneyland Paris a présenté ses engagements pour l’environnement en communicant sur sa politique de développement durable et d’en faire la promotion par une projection exceptionnelle célébrant la fragile beauté de la nature en première partie de son spectacle nocturne.

Rédigé par Valérie Dewerte-Debisschop, le 17 Apr 2019, à 8 h 00 min

Alors, magie illusoire ou écoresponsabilité bien réelle ? Tour d’horizon des grandes actions de ce géant aux oreilles de Mickey qui influence tant d’enfants de plus en plus sensibles à l’environnement.

Disneyland Paris : 19.000 tonnes de déchets en 2018

Derrière le monde merveilleux de Disneyland Paris, s’entasse un volume de déchets équivalant à une ville de 40.000 habitants. Les ingénieurs de l’ « imaginaire » n’ont pas la tache facile lorsqu’il s’agit d’intégrer les 1.000 poubelles « standard et de tri » du parc sans écorner la féerie des princesses Disney.

Disneyland Paris

Le parc Disneyland Paris © Von sduraku / Shutterstock

Nicole Ouimet-Herter, Manager en charge de l’environnement à Disneyland Paris précise que « la moitié des déchets est recyclé et que le parc vise un taux de revalorisation des déchets opérationnels de 60 % d’ici 2020 ». La loi de transition énergétique de 2015 a fixé comme objectif la valorisation de 65 % des déchets en 2025.

Le 18 avril, Disneyland Paris va remplacer les pailles et touillettes en plastique par des pailles papier 100 % biodégradables pour les visiteurs qui en feront la demande. Il s’agit de l’application un peu plus rapide de la loi Alimentation et Agriculture prévue pour 2021.

La semaine suivante, les sacs plastiques ne seront plus systématiquement distribués, des sacs réutilisables vendus à partir de 1 euro et composés à 80 % de plastique recyclé, seront disponibles dans les très nombreuses boutiques du parc.

disneyland Paris

Plus de pailles et de sacs  en plastique, des produits d’hygiène en vrac … © Valérie Dewerte

Des distributeurs de gels de bain, douche et shampoings rechargeables seront mis en place dans certains des établissements hôteliers de Disneyland Paris dès le mois de juin, réduisant ainsi de 80 % les flacons en plastique dans les chambres.

Lire aussi : Disneyland aimerait bien devenir le royaume de l’écologie

Traitement et recyclage des eaux usées

Disneyland Paris est le premier parc à thèmes d’Europe à s’être équipé d’une station de recyclage pour réduire sa consommation d’eau potable.

Aux commandes, Marilya Chatzistamatiou, ingénieure en ressources naturelles pour Disneyland Paris et les équipes Environnement gèrent la production de 2.100 m3 d’eau par jour « limpide, mais non potable » qui sont utilisées pour l’appoint en eau des bassins d’agrément des parcs Disney et du Disney Village, l’arrosage des 250 hectares d’espaces verts du site ainsi que pour alimenter le système de refroidissement de la centrale énergétique.  Ces aménagements ont permis d’économiser  1,5 million de m3 en cinq ans soit l’équivalent de la consommation de 12.000 foyers.

disneyland Paris

Dans la station de traitement des eaux © Valérie Dewerte

Réduction des émissions de gaz à effet de serre

En 2018 Disneyland Paris  annonce une baisse de ses émissions de 13,5 % par rapport à l’année 2012 (année de référence). Une centrale géothermique implantée dans le Village Nature, le projet de tourisme durable en collaboration avec Pierre & Vacances, alimente le parc. Une énergie 100 % locale et renouvelable pour couvrir les besoins en chaleur (chauffage et eau chaude sanitaire) pour les parcs Disney et le Disneyland Hotel.

En matière de performance énergétique, les projecteurs LED ont remplacé les halogènes énergivores. Les chars de certaines parades sont désormais hybrides.
Des panneaux solaires seront bientôt installés afin d’augmenter le pourcentage d’utilisation des énergies renouvelables qui représente 10 % de la consommation totale du parc.

La mise en oeuvre de toutes ces actions au sein de la première destination touristique d’Europe a pour objectif de sensibiliser et encourager les enfants à la protection de la nature. « Un engagement durable visant à limiter notre impact sur l’environnement – une priorité inscrite dans notre vision stratégique pour l’avenir » déclare Natacha Rafalski, Présidente de Disneyland Paris.

Illustration bannière : Disneyland Paris – © bunzellisa via Pixabay
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis