Les pailles en plastique n’ont bientôt plus qu’à disparaître !

Les pailles en plastique terminent dans la poubelle, au mieux, dans le caniveau, au pire, et surtout ne sont pas recyclées. Les projets pour les remplacer par des alternatives non polluantes se multiplient : amidon de maïs, pâtes ou encore bambou, les bonnes idées ne manquent pas !

Rédigé par Séverine Bascot, le 23 May 2018, à 10 h 00 min

Les initiatives se multiplient partout dans le monde pour tenter de réduire, voire de supprimer les pailles en plastique. Voici quelques unes d’entre elles.

Les pailles en plastique, fléau de l’environnement

Les pailles en plastique sont devenues indésirables : les actions se multiplient pour réduire leur utilisation, voire les faire disparaître. Et on comprend bien pourquoi. Le Royaume-Uni qui détient la triste première place mondiale utiliserait 8,8 milliards de pailles chaque année. En France, pas de quoi se réjouir puisque 3,2 milliards de pailles sont jetées chaque année, rien que dans l’industrie du fast-food.

alternatives pailles

© Irina Levitskaya

À usage unique, elles sont rarement triées et terminent dans la poubelle au mieux, dans le caniveau, au pire, et surtout ne sont pas recyclées. Ainsi, elles sont extrêmement nocives pour la faune aquatique qui peut les ingurgiter. En 2015, la vidéo d’une tortue à l’agonie avec une paille dans la narine, que des vétérinaires tentaient difficilement de retirer, avait fait le tour du monde.

Si les pailles en carton ont tendance à se désintégrer rapidement, on en trouve aussi en inox ou en verre. Plus dures au toucher et fragiles pour cette 2e option, elle ne peuvent cependant pas convenir à tous

Des pailles biodégradables en amidon de maïs

Ces images ont motivé huit élèves de seconde générale du lycée Kleber de Strasbourg à apporter une solution durable en fabriquant des pailles biodégradables à proposer aux commerçants alsaciens. Le projet « Popstraw » est né lors du concours « Entreprendre pour apprendre ». Lors de ce cours d’économie pratique, les lycéens sont invités à créer une entreprise de A à Z, sur la base du volontariat.

popstraw

PopStraw, les pailles en amidon de maïs @ PopStraw

Leurs pailles en amidon de maïs biodégradables se transforment en compost au bout de 6 mois. Une initiative saluée : les commandes affluent de toute la France. De nombreux bars de la capitale alsacienne se fournissent déjà auprès de la jeune entreprise. Et les supermarchés de la région strasbourgeoise ont également décidé de commercialiser ces pailles écologiques. 10 % des ventes seront reversés à l’association Sea Cleaners.

Des pâtes crues pour boire un cocktail

Une autre option, tout aussi créative, amène à utiliser des pâtes crues, longues er creuses

Au Royaume-Uni, les pasta straw font fureur. Un reportage du journal The Sun explique pourquoi il s’agit de l’alternative la meilleure : ces pailles faites de pâtes, fabriquées à partir de farine et d’eau, n’altèrent pas le goût des boissons, selon les consommateurs. (qui constatent juste une réaction bizarre avec le coca). Elles peuvent finir au compost, et ont l’avantage d’être très peu onéreuses.

Un retour aux sources avec le bambou

Pas besoin de matériau super innovant pour remplacer le plastique, on peut aussi simplement utiliser des pailles et des touillettes en bambou. À fabriquer soi-même avec ceux qui poussent dans nos jardins, quelques outils basiques et un peu d’huile de coude : pour des pailles durables, naturelles, agréables à toucher et à utiliser, compostables.

Pailles

Où qu’on se trouve et dans n’importe quelle boisson, on dit non aux pailles à usage unique ;) © bunnyphoto

Enfin, on peut aussi opter pour un retour aux sources, en remplaçant les pailles en plastique par leur ancêtre, de la paille, la vraie. En Allemagne, l’entreprise Bio-Strohhalme produit des pailles en seigle à cet usage.

La paille réutilisable pliante

Enfin, la solution pour toujours avoir sa paille sur soi : Finalstraw, la première paille pliable réutilisable au monde qui une fois repliée tient dans un étui assez petit pour tenir sur un porte-clés !

alternatives pailles

 

Elle sera lancée en novembre 2018…

Illustration bannière : Femme buvant avec des pailles en papier – © Impact Photography
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour, Question débordement des déchets on dirait que les sociétés qui les fabriquent s’en moquent complètement……. en effet, quand on voit tous les déchets INUTILES que ces sociétés, continuent à fabriquer, pour donner quelques exemples : les dosettes pour le café, thé, tisanes, etc., les emballages pour même pas un verre de jus de pommes pour les enfants auxquels on ajoute 1 paille plastique CHACUN !!!!! je me demande POURQUOI LE GOUVT N’INTERDIT PAS TOUTES CES CONNERIES ???? cordialement….

  2. Bonsoir ! Les pailles en plastic se trouvent également dans certains fromages de chèvre de forme cylindrique ! En lieu et place de pailles de blé.
    Qui osera mettre un terme à toutes ces supercheries !
    Amicalement.

    • …..Ni les gouvts ni l’UE ne feront absolument rien puisque ce sont tous ces « lobbys » qui gouvernent, il n’y a qu’à voir avec le glyphosate, ce poison reconnu comme tel par le monde entier mais que ni les gouvts ni l’UE se décident à L’INTERDIRE DE SUITE !!!!! on laisse encore des années tous ces lobbys nous empoisonner jusque dans nos assiettes sans la moindre réaction !!!

Moi aussi je donne mon avis