L’UE autorise les véhicules diesel à polluer plus

Rédigé par Stephen Boucher, le 29 Oct 2015, à 11 h 07 min

Un pas en avant, deux pas en arrière. Voilà comment on peut résumer la décision des États européens, qui ont annoncé l’augmentation des seuils d’émission des gaz polluants pour les moteurs diesel des véhicules. En clair : les véhicules diesel sont autorisés à polluer plus dans les années à venir.

Deux tests mais un seuil de pollution doublé

Le scandale Volkswagen aurait-il poussé l’Union Européenne à agir dans l’urgence ? Non, puisque la réflexion à ce sujet aurait été entamée dès 2010, assure Bruxelles dans un communiqué. Au printemps, la décision avait été prise de faire passer deux tests aux véhicules, un en laboratoire et un sur route, à partir de janvier 2016. Actuellement, un seul test est passé en laboratoire, mais ne permet pas de mesurer efficacement les émissions d’oxyde d’azote, qui peuvent être quatre fois plus importantes en condition réelle, comme cela avait été le cas avec Volkswagen. Une avancée, pour laquelle il fallait encore fixer les seuils d’émission de ces gaz polluants.

diesel

Une petite victoire quand même

Les États européens ont décidé de ne pas suivre à la lettre le texte initial de Bruxelles, qui prévoyait une marge de tolérance de 20 %. Cette marge de tolérance sera de 110 % entre septembre 2017 et janvier 2020, puis ramenée ensuite à 50 % pour les nouveaux modèles et ce de façon permanente. En clair, les nouveaux véhicules mis en circulation auront le droit d’émettre deux fois plus que le seuil actuel de 80 mg/km d’oxyde d’azote actuellement autorisé. Et donc de polluer deux fois plus.

« L’accord trouvé sur la divergence autorisée entre la limite autorisée mesurée en condition réelle de conduite et celle mesurée en laboratoire représente quand même une baisse significative comparée à la différence actuelle », souligne la Commission européenne. La différence entre les tests en laboratoire et la réalité de conduite était parfois de 400 % à 500 %. Baisser cette marge de tolérance à 50 % est donc une petite victoire, d’où ce délai accordé aux constructeurs.

Les écologistes indignés

Cette décision ne représente toutefois pas une victoire totale. « Les citoyens vont se demander pourquoi leurs gouvernements préfèrent aider les constructeurs automobiles qui trichent lors des tests plutôt que de leur fournir un air propre à respirer », a regretté Greg Archer, de l’ONG Transport & Environment, auprès de l’AFP. « C’est un honteux coup monté qui, une fois de plus, place les intérêts des constructeurs automobiles devant la santé des gens », a assuré dans un communiqué Catherine Bearder, eurodéputée britannique. Les eurodéputés Verts et libéraux avaient voté pour le maintien de la limite à 80 mg/km, celle actuellement autorisée lors des tests en laboratoire. A croire que le scandale Volkswagen n’aura pas eu de réel impact…

Illustration bannière : Pollution par les gaz d’échappement des voitures- © Mitch Gunn Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. les écolos devraient ouvrir les yeux, les voitures électriques sont énergivores(production électrique +acheminement+ perte à la charge et à la décharge), et la fabrication des moteurs électriques et des batteries est polluante, le recyclage est impossible donc très polluant. un moteur diesel n’est fait que d’acier et d’aluminium réutilisable a 100% et il consomme en moyenne 20% de moins qu’un moteur essence de la même puissance . EN favorisant le moteur essence nos élus récupèrent 20% de taxes sur les produits pétrolier en plus
    Les voitures hybride sont une bonne alternative
    Je ne parlerais pas des cellules photovoltaïques que les écolos nous préconisent alors qu’il faut 5 ans a une cellule en plein soleil pour équilibrer l’énergie nécessaire a la produire et faite en chine car pas de traitement des pollutions du a la fabrication donc moins cher
    On marche sur la tête et on nous prend pour des débiles

  2. Info du jour : Pour rouler propre et réduire les problèmes environnementaux, les politiques préconisent de rouler dans des véhicules de couleur verte.

  3. On voit bien où se situe l’intérêt de nos dirigeants bardés de diplômes mais manquant totalement de bon sens dans leurs bulles dorées !
    Quand ils ne seront plus élus qu’avec 30 % des voix de leurs affidés, ils tomberont face aux « sans dents » comme certains rois autrefois….
    Mauvais et Maudits jusu’à la 12ème génération voilà tout ce qu’ils méritent !
    La mascarade de la Cop 21 ? Ce sera une « réussite » officiellement pour endormir les masses inquiètes pour l’avenir de leurs enfants mais quand on sait comment ils mentent tous si bien…

  4. Avec ça on comprend bien que la COP21 sera encore un échec.

  5. Le gasoil est le pire carburant auto… (30 ans de perdu)
    Il est urgent de régulariser les taxes des carburants. Il est parfaitement anormal de voir un gasoil moins cher alors qu’il est plus coûteux à produire & plus polluant!
    Un manque à gagner de près de 7 milliards d’euros par an pour le budget de l’État !
    Signons la pétition « essence-gasoil, mêmes taxes »

    _lien:_ http://chn.ge/1JTTsq8 _

    Merci

Moi aussi je donne mon avis