Des distributeurs automatiques de surgelés chez Picard ?

L’évolution des modes de consommation et des modes de vie de la société conduisent les marques à innover pour répondre aux nouveaux besoins de leurs clients. Picard, spécialiste de la nourriture surgelée, est au centre de cette évolution : ses plats préparés sont très appréciés des personnes qui n’ont pas forcément le temps de cuisiner tous les soirs. Mais il reste un problème : les horaires d’ouverture des magasins.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 20 Oct 2016, à 12 h 30 min

Les salariés, surtout s’ils font carrière, ont de moins en moins de temps pour leurs repas. À midi, ils optent souvent pour des sandwichs, et bon nombre d’enseignes ont mis en place un coin repas où il est possible de déjeuner. Bien que manger dans un magasin puisse paraître étrange, c’est devenu une habitude pour de nombreux de travailleurs urbains.

Picard veut adapter la vente de surgelés aux nouvelles habitudes

Picard, leader français dans le secteur de la fabrication et la distribution de produits surgelés, ne veut pas être en reste : le groupe prévoit de lancer le même concept dans deux magasins en France : les clients pourront acheter leurs produits et les réchauffer sur place. De quoi faire un repas chaud, bien moins cher qu’au restaurant, mais plus sain qu’un fast-food. Mais l’enseigne ne compte pas s’arrêter pour se rapprocher encore plus de ses clients.

surgelés, Picard, magasin, distributeur

Picard veut se rapprocher encore plus de ses clients © Dator66 (CC BY-SA 3.0) via Wikimedia Commons

Les surgelés dans un distributeur directement sur le lieu de travail ?

Pour cela, une autre innovation intéresse Picard : les distributeurs. Si les produits surgelés sont appréciés des personnes qui manquent de temps, les horaires des magasins peuvent être un problème : comment faire lorsqu’on sort du boulot après l’heure de fermeture ? Picard a la solution : des distributeurs automatiques de plats surgelés que le groupe pense répartir un peu partout sur le territoire. Mais attention : ils ne seront pas accessibles à tout le monde.

Picard ne veut pas se faire de la concurrence à lui-même en mettant en place des distributeurs à l’extérieur de ses magasins. Alors pour apporter la marque au plus près des consommateurs, le groupe compte les installer dans les entreprises et les cités universitaires. Chaque distributeur proposera environ douze plats permettant de faire un repas complet, dessert compris. Une bonne nouvelle pour les employés de bureaux et les étudiants.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis