Peut-on faire confiance aux surgelés ?

Alors que le monde s’accélère, que les journées semblent trop courtes pour mener de front vie familiale et vie professionnelle, les Français ont de moins en moins de temps à consacrer à la cuisine et aux repas.

Peut-on faire confiance aux surgelés ?

Que l’on soit célibataire sans l’envie de cuisiner pour soi-même, ou mère de famille travaillant le jour et s’occupant des enfants le soir, LA solution miracle semble être les produits surgelés.

Les rayons des surgelés dans les grandes surfaces ne cessent de s’agrandir et la diversité des produits proposés est impressionnante. Pour autant, peut-on réellement faire confiance aux produits surgelés ? Sont-ils tous bons pour la santé ?

Le rayon des surgelés : savoir faire le tri

Face au rayon des légumes frais, beaucoup se posent la question : est-ce que je prends plus de légumes ? Et si je n’ai pas le temps de les cuisiner ? Vont-ils se conserver longtemps ?

Pourtant, les Français ont besoin de manger plus de légumes, alors que les nutritionnistes ne
cessent de dénoncer l’augmentation du taux d’obésité et de surpoids dans notre pays, et dans les pays développés en général.

Les légumes surgelés apparaissent alors comme un excellent moyen de consommer des légumes, en s’évitant la corvée d’une consommation rapide pour éviter que les produits s’abiment, de l’épluchage et du découpage.

Surgelés, pourtant, il faut rester vigilant !

Vous pouvez sans problème acheter des légumes surgelés « nature ». Les qualités nutritionnelles de ces derniers sont pratiquement identiques que celles des légumes frais puisque les produits sont normalement congelés très rapidement après la récolte.

De plus, ils sont normalement récoltés lorsqu’ils sont complètement mûrs, ce qui n’est pas le cas des légumes et fruits au rayon frais, souvent récoltés avant maturation. En achetant des légumes surgelés, vous pouvez les conserver plus longtemps. Les légumes et fruits surgelés « nature » sont donc une excellente option pour les personnes pressées.

surgeles-fruits-legumes

Pour autant, il faut faire attention aux produits « cuisinés », aux poêlées de légumes  diverses, aux purées, et aux produits « à la crème » : pour ce type d’articles, il faut alors scrupuleusement inspecter l’étiquette.

Il n’est en effet pas rare d’y retrouver de l’huile de palme par exemple, des exhausteurs de goût, ou encore des matières grasses qui font monter la note de la teneur en graisse de ces produits pourtant a priori, sains. Il faut également jeter un coup d’oeil à la teneur en glucides des préparations, qui implique la présence de sucres, ainsi que la quantité de sel ajoutée.

Ainsi, les qualités des légumes peuvent vite être dénaturées par la présence de nombreux ingrédients venant en complément, et faisant alors du plat dans son ensemble, un repas beaucoup moins sain.

Savez-vous combien d’aliments surgelés sont consommés en France ? La réponse sur Planetoscope.com

Surgelés, attention aux plats préparés

Dans le rayon surgelé, la part belle est faite aux repas et plats tout préparés.

A priori une bonne idée pour citadins pressés et parents débordés, il est important, comme précédemment, de bien regarder l’étiquette du prêt-à-manger.

Car là aussi, la liste des produits utilisés peut être effrayante.

Aspartame, exhausteurs de goût ; nitrites, sulfites… Ces additifs alimentaires sont soupçonnés d’être toxiques, du moins allergènes et parfois mutagènes.

Alors que faut-il en penser ?

Certes, si le produit est certifié, c’est qu’il a dû respecter certaines règles.

Pourtant, si les produits présentés sont issus de l’agriculture biologique, est-il vraiment éco-responsable d’acheter des portions de produits surgelés emballées dans une barquette, recouvertes de cellophane avant d’être sur-emballées pour une meilleure présentation ?

De plus, le bio en supermarché semble aujourd’hui devenu un argument marketing de vente plutôt qu’un gage de qualité.

Afin d’éviter les pièges de la grande distribution, vous pouvez opter pour une autre solution : prendre le temps une fois par semaine de cuisiner des produits frais bio et équitables, avant de les placer dans des boîtes alimentaires réutilisables que vous pourrez ensuite placer au congélateur. Pratique et très facile avec les AMAP !