L’idée originale des moines thaïlandais pour lutter contre la déforestation

En Thaïlande, les moines bouddhistes ont trouvé une très belle façon de sauver les arbres : ils les ordonnent moines !

Rédigé par Paul Malo, le 21 Aug 2018, à 9 h 48 min

Comment sauver un arbre de la destruction en Thaïlande ? En l’ordonnant moine ! Il suffisait d’y penser…

Ordonnés moines, des arbres devenus intouchables

La Thaïlande voit son économie progresser. Et avec elle, la déforestation. Une déforestation qui, durant la saison des pluies, causera des inondations. Pour lutter contre ce phénomène qui va s’accélérant, les moines bouddhistes ont une idée originale, mais en accord avec leur philosophie : ils protègent les arbres en les ordonnant moines ! Leur religion vise à la fin de la souffrance ? Justement, les forêts souffrent.

Un arbre ordonné moine © SARA-L

Pourquoi ordonner des arbres ? Drapés de leur robe orange, ces arbres deviennent intouchables.  Consacrer et sauver ces arbres de la destruction, c’est se conformer à l’éthique bouddhiste. Mais c’est aussi une façon habile d’utiliser le respect que la population leur porte, plus même qu’aux dirigeants et aux institutions, afin de protéger la nature. Dans un pays où 90 % de la population est bouddhiste, l’influence des moines est essentielle si l’on veut limiter les effets négatifs du progrès économique sur la nature.

Éduquer la population sur le réchauffement climatique

Mais les religieux ne s’arrêtent pas là. La protection de l’environnement passe également par l’éducation. Et ces moines bouddhistes écolo font aussi de leur mieux pour sensibiliser la société thaïe à des questions clés telles que le trafic des bois précieux, l’érosion des sols et leurs conséquences dans un contexte de réchauffement climatique. Ainsi, à Chiang Mai, une école associe même méditation et cours sur « l’économie de l’auto-suffisance ».

Un tel activisme écolo-religieux ne plaît pas à tout le monde. Et les autorités ne voient pas toujours d’un très bon oeil ce nouveau militantisme écologique. Certains moines ont été poursuivis pour activisme par le gouvernement thaï, d’autres ont même été assassinés. Abattre un arbre, c’est tuer un moine… Après tout, « quand Bouddha est né, il est né sous un arbre. Il a été éclairé sous un arbre et son premier sermon était sous un arbre ».

Illustration bannière : Moine bouddhiste dans la forêt – © benedix
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis