Les mégots se font raffler le podium des principaux déchets trouvés sur les plages

En 2019, pour la première fois, sur le podium des déchets les plus trouvés sur les plages du monde, les mégots de cigarettes ont été devancés par les emballages alimentaires en plastique, révèle l’ONG Ocean Conservancy.

Rédigé par Anton Kunin, le 9 Sep 2020, à 11 h 54 min

Au cours de l’année 2019, les bénévoles de cette ONG qui organise des opérations de nettoyage des plages ont ramassé 5 millions d’emballages alimentaires en plastique.

4,7 millions d’emballages alimentaires en plastique ramassés sur les plages du monde

L’ONG Ocean Conservancy est mondialement connue pour les opérations de nettoyage de plages qu’elle mène depuis 1986. En 2019, 943.195 bénévoles issus de 116 pays ont collecté 32,5 millions de déchets, pour un poids total de 9.422.199 kilos. Vous avez bien lu : chaque objet d’origine artificielle, aussi petit soit-il, est catalogué afin d’avoir une vue d’ensemble sur les types de déchets les plus fréquemment abandonnés dans la nature. Parmi ces 32,5 millions de déchets ramassés en 2019, près de 4,7 millions correspondaient à des emballages alimentaires en plastique (emballages de chips, de bonbons etc.).

Ceci est un fait majeur puisque c’est la première année où les emballages alimentaires ont supplanté les mégots de cigarettes sur le podium des types de plastiques les plus ramassés. Très précisément, les bénévoles ont ramassé 4,7 millions d’emballages alimentaires et 4,2 millions de mégots de cigarettes. Le reste du palmarès est constitué, dans l’ordre, de bouteilles en plastique et leurs bouchons, de pailles et touillettes, de vaisselle en plastique, de sacs de courses en plastique et de contenants alimentaires en plastique.

Sur les plages françaises, des mégots, encore et toujours

déchets plages

Encore plus de déchets plastiques alimentaires que de mégots sur les plages – © feeling lucky

Fait intéressant : parmi les déchets ramassés, il y avait 7.561.697 morceaux de plastique de moins de 2,5 cm, 2.337.622 bouts de mousse et 438.561 bouts de verre. Et comme chaque année, des objets insolites ont été trouvés : un cône de signalisation au Royaume-Uni, un couvercle de toilettes en Argentine, une planche à repasser au Venezuela, un nain de jardin au Japon, un sac de golf en Norvège, un canapé dans l’ouest du Mexique et même une baignoire en Jamaïque.

Sur les plages françaises, ce sont les mégots qui dominent : 2.074 ont été ramassés en 2019. Les autres types de déchets ont été beaucoup moins nombreux : 175 emballages alimentaires, 137 bouchons en plastique et 107 bouteilles en plastique ont été ramassés.

Illustration bannière : Des tonnes des déchets alimentaires sur les plages – © Ekaterina Iatcenko
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Désespérant !!!

Moi aussi je donne mon avis