Des tonnes de déchets sur la plage : les images de la honte

Le déchet sur la plage est devenu ce symbole de la surconsommation. Voyez en images les conséquences directes d’une journée chaude à la plage : écoeurant !

Rédigé par Alan Van Brackel, le 2 Jul 2019, à 16 h 15 min

Les images sont impressionnantes et se multiplient dans l’indifférence générale. Des tonnes de déchets s’accumulent sur nos plages ! Nulle raison de s’étonner que l’océan meure par pollution plastique. C’est notre carton rouge de la semaine.

Le déchet sur la plage rend l’espace littoral repoussant

Exit le sable, les transats, les parasols et les chapeaux de pailles. Les ingrédients d’une journée à la mer sont bien différents.

Mégots de cigarettes, bouteilles en plastique et en verre, canettes de soda, sacs plastique à usage unique… Voilà ce qu’on trouve communément sur les plages. Et pas en petites quantités !

carton rouge déchet sur la plage, pollution plastique à usage unique

Le déchet sur la plage, symbole honteux de la surconsommation

Pour preuve une vidéo qui a tourné sur les réseaux sociaux début juillet 2019 montrant l’état d’une plage de la Mer du Nord, à Blankenberge en Belgique, après une journée un peu chaude, une fois tous les touristes partis :

Des milliers de déchets parfois déposés à côté des poubelles pleines mais souvent dispersés à même la plage.

Prendre des mesures contre ce genre de comportements n’est paraît-il pas évidente, voire pas envisageable selon la bourgmestre de la ville, Daphné Dumery, interrogée par LaLibre.be à cette occasion, pour qui « Les gens viennent ici pour se détendre. Nous voulons qu’ils se sentent bien » (sic) !

Mais en attendant, pendant que les humains profitent, l’espace littoral lui, ne s’amuse pas beaucoup.

Bienvenue à la mer… de déchets !

Le problème ne concerne évidemment pas que le littoral belge. À Bali, par exemple, on dénonce depuis quelques années des chiffres qui font froid dans le dos. Sur la plage de Kuta, on ramassait en 2018 environ 100 tonnes de débris, entre les déchets jetés par les touristes, attirés par le surf dans l’archipel, et les débris s’échouant sur la plage en provenance de l’océan. Les autorités emploient pour cela 700 nettoyeurs et 35 camions chaque jour. Et de préciser sur le problème ne vient pas des personnes vivant à Kuta et aux environs…

Et pour cause, voyez en images le plongeur Rich Horner nageant littéralement dans le plastique :

Les conséquences ne sont évidemment pas que visuelles, et il n’est désormais plus possible d’ignorer les questions environnementales. On a ainsi découvert au large de la Corse une nouvelle île entièrement constituée de plastique.

Les espèces marines sont particulièrement menacées par la pollution. Quant à nous les humains, on sait maintenant qu’on avale chaque semaine l’équivalent d’une carte de crédit en plastique dans notre alimentation. Polluer la plage, c’est rendre donc cette situation encore moins gérable.

Supprimer la pollution plastique sur les plages, un défi

Des idées, il y en a, mais elles viennent d’initiatives indépendantes. WWF précisait que la Mer Méditerranée est la plus polluée au monde avec 600 000 tonnes de déchets plastiques rejetés par an.

En mai 2019 une compétition avait lieu pour ramasser des déchets dans l’espace littoral marseillais. Des kayakistes et plongeurs participaient à l’opération et sont parvenus à récupérer 1,2 tonnes de déchets.

déchet sur la plage pollution environnementale, déchets, plastique à usage unique

Le déchet sur la plage, symbole de pollution environnementale, de pollution plastique à usage unique et de surconsommation – © Maciej Bledowski

Du côté de la Belgique, on cherche également à se concerter. Le gouverneur de Flandre Orientale Carl Decaluwé expliquait par exemple au quotidien flamand De Standaard début juillet avoir invité les bourgmestres des communes côtières à « se coordonner à ce sujet ». Parmi les mesures proposées : des amendes pour les touristes pollueurs.

Illustration bannière : Le déchet sur la plage, symbole de pollution environnementale, de pollution plastique à usage unique et de surconsommation – Le problème est mondial : tonnes de déchets sur la plage de Kuta à Bali, notamment à cause du tourisme – © Maxim Blinkov / Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis