Les dangers – réels – des ondes électromagnétiques

Rédigé par Stephen Boucher, le 25 Mar 2015, à 16 h 15 min

Étude 2015 – les ondes stimuleraient, mais ne seraient pas à l’origine des tumeurs

Une étude parue le 9 mars 2015 de l’Université Jacobs de Brême vient de montrer toutefois que les ondes électromagnétiques favoriseraient la croissance de tumeurs existantes chez les souris.

Des chercheurs de l’Institut Fraunhofer pour la toxicologie et la médecine expérimentale (ITEM, Basse-Saxe) avaient déjà mené en 2010 une étude sur la possible influence des champs de radiofréquences dites « Universal Mobile Telecommunications System » (UMTS), émis par les pylônes de téléphonie mobile sur le développement des tumeurs. Cette étude avait montré qu’une exposition prolongée aux champs UMTS stimulait la croissance des cellules cancéreuses.

antenne

L’étude de l’Université de Brême confirme donc ce résultat. L’analyse montre que le taux de tumeurs, causées par des substances cancérigènes injectées aux souris, est nettement plus élevé lorsque les souris sont exposées toute leur vie à des champs électromagnétiques. L’étude montre ainsi que les champs électromagnétiques générés par la téléphonie mobile renforcent le développement de tumeurs déjà existantes. Cependant, il n’y a aucun signe, jusqu’à présent, que ces champs puissent être à l’origine d’un cancer.

Ainsi, les rayons X, les ondes radio, et les rayonnements UV, mais également les rayonnements émis par les téléphones portables, influencent la croissance des tumeurs hépatiques et pulmonaires. Les chercheurs ont également observé un taux élevé de lymphomes (cancer du système lymphatique qui se développe aux dépens des lymphocytes). Ces effets ont été observés à des niveaux d’exposition faibles ou modérés et en-dessous des limites d’exposition des utilisateurs de téléphones portables.

Les chercheurs ne sont pas en mesure pour le moment d’expliquer pourquoi les champs électromagnétiques favorisent la croissance des tumeurs. Ils ont émis l’hypothèse que cet effet est dû à des changements métaboliques causés par l’exposition aux ondes.

Qu’en est-il alors des personnes électro-sensibles ?

Toujours selon l’OMS, les symptômes décrits par les personnes dites « électro-sensibles », ou « électro-hyper sensibles » sont reconnus comme bien réels. Ces personnes, en effet, déclarent souffrir de sensation de brulure, de maux de tête, d’anxiété, de fatigue, de tendances dépressives, etc…

Si ces symptômes ne sont pas niés, l’OMS ne considère pas pour autant qu’il y ait un lien prouvé entre l’exposition aux ondes électromagnétiques et leur souffrance. En effet, les études indiquent dans leur quasi totalité que les personnes électro-sensibles n’étaient pas capables de faire la différence, « en double aveugle », entre une exposition aux ondes électromagnétiques réelles d’une exposition simulée.

Éléments de conclusion

Au total, face à ces analyses complexes, les conclusions que l’on peut en tirer avec prudence mais relative certitude sont que :

Après 20 années d’utilisation intensive des téléphones portables et d’autres sources d’ondes électromagnétiques, il n’existe pas de démonstration incontestable du lien de cause à effet entre ces sources et cancers. Si scientifiquement cette démonstration était faite – comme elle a pu l’être pour l’amiante – nous vous en informerions.

Néanmoins, les champs électromagnétiques produits par les téléphones portables sont classés dans la catégorie des cancérogènes possibles pour l’homme.

Des études visant à évaluer plus complètement les effets potentiels à long terme de l’utilisation des téléphones portables sont encore en cours et l’OMS procédera courant 2015 à une évaluation formelle du risque pour tous les effets sur la santé dus à une exposition à des champs de radiofréquences.

Assurément, nous reviendrons donc prochainement sur le sujet.

Ont notamment été utilisées les sources suivantes pour cet article : 

  • Page « Champs électromagnétiques et santé » de l’Organisation Mondiale de la Santé, consultée le 9 mars 2015 : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs193/fr/
  • Etude de l’Université Jacobs de : Brême, 9 mars 2015, http://www.biotechnologie.de/BIO/Navigation/DE/root,did=179360.html
  • Article Que Choisir « Ondes électromagnétiques, les arguments des associations passés au crible », consulté le 11 mars 2015 : http://www.quechoisir.org/telecom-multimedia/decryptage-ondes-electromagnetiques-l-argumentaire-des-associations-passe-au-crible
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour a tous le danger des ondes electromagnetique sont reel et meme tres grave les effets sont cumulatif dans l’horganisme alors il faut ce protege pour prevenir le risque de patoloje mois je suis protege et je vous encourage à le faire aussi merci Dieu nous aide

  2. ABONNER VOUS A RICOW STUDIO

  3. Il y a des médecins qui ont des cabinets électronique free. Choisissez les. Vous cherchez sur internet ceux qui ne télétransmettent pas. C’est simple et c’est ce qu’il y a de mieux.

  4. 1) Les micro-ondes ont toujours été nocives, on a des consignes de sécurité depuis les années 60 dans les manuels constructeurs.
    2) C’est un scientifique de la NASA qui est à l’origine du principe ALARA, aussi faible que possible.
    3) Plusieurs études à l’étranger ont mis en évidence que plus les riverains étaient proche des antennes, et plus le taus de mortalité augmentait, sauf en France, normal, aucune étude de ce type n’a jamais été faite. Voir la réponse du Pr Dode aux critiques de l’ANSES
    http://filterman.comlu.com/gsm-298.htm
    On peut rajouter 2 autres études, une Allemagne et Israël qui montrent aussi une augmentation des cancers, sauf en France

  5. Mensonge,mensonge mensonge on vient d arrêter le wifi dans les écoles de moin de neuf ans.
    Se sera dans les prochaine année comme l amiante,et vos enfants qui accros au tel portable
    En subiront lès effets dans les années a venir.

  6. Bonjour,
    Savez-vous que l’on peut faire effectuer des mesures -gratuites- de l’ampleur des champs magnétiques que l’on reçoit chez soi par des organismes agréés par l’Etat?
    voir:
    http://www.service-public.fr/actualites/002936.html

    • Effectivement on peut faire faire des mesures d’exposition gratuites mais peu de personnes sont au courant.Les gens se posent des questions et ne savent pas où s’adresser pour avoir au moins des réponses objectives sur leur niveau d’exposition

  7. La démonstration scientifique a été faite que les ondes de téléphone portable augmentent terriblement la mortalité sur des embryons de poulets et de rongeurs. (multiplication du taux de mortalité par environ 5)
    Ce a quoi les entreprises de téléphonie mobile répondent « oui mais c’est pas des humains c’est pas pareil ».
    Donc svp soyez précis : « il n’existe pas de démonstration incontestable du lien de cause à effet CHEZ L’HUMAIN ».
    Notez que je ne sais pas si légalement on peut faire ce genre de tests sur des humains de toute façon.

    • Sophia. L’étude de Madeleine Bastide sur la mortalité des embryons de poulet a été invalidée par deux réplications : l’une réalisée à l’INRA de Tours, l’autre au laboratoire de Bio-électromagnétisme de l’Hôpital Ramon Y Cajal de Madrid. Source : INERIS rapport scientifique 2002/2003 p14.

Moi aussi je donne mon avis