Le crowdfunding en France, ça finance quoi et combien ?

Rédigé par Jean-Marie, le 17 Feb 2014, à 16 h 50 min

Le financement collaboratif ou crowdfunding en France occupe dans les médias une place bien plus grande que dans les circuits de l’épargne. Cependant, cette approche collaborative du financement de projets progresse à toute vitesse. Un baromètre annuel fait le point. Voici les résultats pour 2013.

La finance participative en plein essor

La France est encore loin de décrocher la médaille d’or de la finance participative, comme le souhaiterait le gouvernement, mais comme le montre la 2° édition du baromètre du Crowdfunding (1), l’évolution de la finance participative en France est excellente et rend optimiste.

Hausse crowdfunding78,3 millions € collectés par la finance participative en 2013

La collecte 2013 du crowdfunding a été près de 3 fois plus importante qu’elle ne l’a été en 2012 et a atteint 78,3 millions d’euros.

Sur les 60 plateformes sollicitées, 36, les plus importantes, ont répondu présentes et nous ont communiqué leurs données.

 

Qui participe au crowdfunding ?

La répartition parmi les 3 métiers (don, prêt, investissement en capital) s’affirme avec 48 millions pour le prêt, 20 millions pour le don, et 10 millions pour l’investissement en capital.

crowdfunding-france-2013

 

Quelles sortes de projets bénéficient du crowdfunding ?

Il semble que nombre d’entrepreneurs ont trouvé dans la finance collaborative un moyen de démarrer leur affaire, et que les associations aient, elles aussi, bien compris le bénéfice du crowdfunding. projets-crowdfunding-2013
330.966 personnes ont contribué en France à financer un des 11.330 projets par l’intermédiaire des plateformes de finance participative en 2013.

contributeurs-crowdfunding2013

  • Le don l’emporte avec 314.413 contributeurs, contre 13.812 prêteurs et 2.741 actionnaires.

 

Le crowdfunding qui permet de faire financer un projet par des particuliers peut prendre 3 formes distinctes.

Les 3 types de plates-formes de crowdfunding

– Les plates-formes de crowdfunding permettant de récolter des dons ou des contributions pouvant donner lieu à des contreparties diverses ;

– Les plates-formes de crowdfunding permettant le financement de projet via des prêts  ; une solution très proche du micro-crédit, portant intérêt ou sans intérêt (prêts « solidaires »),

– Les plates-formes de crowdfunding permettant le financement d’un projet entrepreneurial via la souscription de titres.

 Le montant moyen du crowdfunding reste très bas

En 2013, les contributions moyennes sont de :

  • 64 € en don,
  • 1.449 € en prêt
  • 3.769€ investis en actions

*

Je veux témoigner

Sur le crowdfunding

 La place du crowdfunding sur le plan mondial

Ce baromètre a été réalisé en partenariat avec l’association Financement Participatif France qui regroupe plus de 60 acteurs de la finance participative.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. En théorie tout est possible mais quel serait la motivation des personnes qui apporteraient des fonds?
    J’en vois 2 principales:
    – avoir en retour un espoir de bénéfice,
    – faire une bonne action sur un projet sympa.

  2. Bonjour,

    Le CROWDFUNDING pourrait-il financer un projet de ferme avicole qui sera implantee en Republique du Benin?

  3. Nous sommes en France SVP parlez Français

  4. Bonjour,
    une ferme maraîchère bio distribuant en amap avec une ferme pédagogique pas mal tournée vers le handicap. Le tout avec encore des besoins en investissments. Ca peut marcher avec le crowdfunding ?

Moi aussi je donne mon avis