Covid-19 : des enfants touchés par un syndrome inquiétant

Après le Royaume-Uni, l’équipe parisienne du centre M3C Necker s’inquiète d’un afflux de jeunes patients la plupart positifs au Covid-19 , souffrant d’un syndrome inflammatoire impliquant le coeur, les poumons ou l’appareil digestif.

Rédigé par Paul Malo, le 30 Apr 2020, à 10 h 16 min

Est-ce lié à l’épidémie de Coronavirus en cours ? Outre-Manche et à Paris, de jeunes patients présentent des symptômes inquiétants.

Un syndrome inflammatoire inquiétant

C’est une alerte venue de Grande-Bretagne, et désormais transmise par le centre Necker, à Paris à en relation avec la pandémie de coronavirus qui sévit dans le monde depuis quelques mois. De jeunes enfants ont été hospitalisés en réanimation dans un état grave. Même si aucun cas mortel n’est pour l’instant à déplorer, les soignants s’inquiètent de ces cas. Au Royaume-Uni, le National Health Service (NHS) a signalé une douzaine d’enfants hospitalisés dans un état grave. La plupart étaient positifs au Covid-19.

C’est une alerte que nous prenons très au sérieux en France selon les médecins de l’Hôpital Necker © Cineberg – Shutterstock

Ces jeunes patients présentent une forte fièvre et des inflammations des artères, des symptômes inflammatoires proches de la maladie de Kawasaki. Comme l’explique le centre M3C Necker, à Paris, « ce syndrome inflammatoire implique le coeur, les poumons ou l’appareil digestif ». Au total, 25 cas ont été hospitalisés en réanimation en région parisienne ces trois dernières semaines et une dizaine au sein de ce centre spécialisé de l’hôpital Necker.

Aucun cas mortel recensé

Si ces jeunes malades sont en péril quelques heures, aucun cas mortel n’a été recensé. Le Dr Damien Bonnet, chef de service cardiologie congénitale et pédiatrique du centre M3C Necker a alerté ses collègues sur le fait qu’ « un nombre croissant d’enfants de tous âges a été hospitalisé dans un contexte d’inflammation multi-systémique associant fréquemment une défaillance circulatoire avec des éléments en faveur d’une myocardite. »

SondageÊtes-vous d’accord pour envoyer vos enfants à l’école sans test préalable ?

L’équipe du centre M3C Necker s’inquiète de « cet afflux de jeunes patients », qui apparaît en décalage avec la « pandémie en Île-de-France », et alors que le Premier ministre vient de dévoiler son plan de déconfinement pour le 11 mai prochain, prévoyant la reprise de l’école primaire et la réouverture des crèches.

Illustration bannière : l’hôpital Necker donne l’alerte après que de jeunes enfants ont été hospitalisés © Photographee.eu
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. woaw merci je savais pas je vais protéger mon fils maintenant

Moi aussi je donne mon avis