Le réchauffement climatique va changer la couleur des océans

Le changement climatique devrait légèrement changer la couleur des océans en plus bleu ou plus vert, estiment les chercheurs du MIT. La raison : la réaction du phytoplancton à la hausse de la température des eaux.

Rédigé par Paul Malo, le 7 Feb 2019, à 10 h 15 min

On le sait, les émissions de CO2 acidifient les océans. D’après des chercheurs, le réchauffement de la planète modifiera leur couleur dans un futur proche. La raison : le phytoplancton !

Changement de couleur des océans : une question de photosynthèse

Cela fait déjà une vingtaine d’années que les satellites enregistrent et mesurent la couleur des océans sur notre Planète Bleue. Ils collectent ainsi des informations sur la chlorophylle et donc, le phytoplancton, présent dans les différentes régions océaniques. Or une étude du MIT (Institut de technologie du Massachusetts aux États-Unis) souligne que la majorité des océans devrait changer de couleur en surface d’ici la fin du siècle, du fait des modifications du phytoplancton(1).

couleur des océans

La chlorophylle du phytoplancton influe sur la couleur des océans © choksawatdikorn

Si nous ne nous en rendons pas compte à l’oeil nu, ces satellites devraient capter la nuance. Le phytoplancton contient en effet de la chlorophylle, pigment qui absorbe des rayonnements dans le bleu afin de réaliser la photosynthèse, mais moins dans le vert.

C’est pourquoi les eaux de surface, riches en algues microscopiques, nous apparaissent plus vertes. Le phytoplancton joue également un rôle important dans l’absorption du CO2 mondial.

Plus verts ou plus bleus selon les eaux

Afin de savoir si les océans changeraient de couleur si l’eau des océans se réchauffait, des chercheurs du MIT ont développé un modèle simulant la croissance des différentes espèces de phytoplancton en fonction des variations de températures. Ils ont fondé leur simulation sur une augmentation des températures de 3°C à l’horizon 2100.

couleur océans

Les océans plus bleus dans les zones trapicales et plus verts près des pôles © LiliGraphie

D’après leur modèle, les scientifiques estiment que plus de 50 % des eaux des océans changeraient effectivement de couleur du fait du changement climatique.  Ainsi, dans les régions subtropicales, les eaux deviendraient plus bleues à cause de la diminution du phytoplancton et de la vie marine en général.

À l’inverse, d’autres régions devraient gagner en vert, plus près des pôles, car le phytoplancton pourrait y devenir à la fois plus abondant et plus diversifié. Ces changements de couleur constitueront un véritable signal d’alerte sur l’évolution de l’écosystème marin.

Illustration bannière : Vague sur le point d’éclater – © a-frame images
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis