Toujours trop de substances toxiques dans les couches pour bébés !

L’agence nationale de sécurité de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) appelle à réduire la présence de substances chimiques potentiellement dangereuses dans les couches pour bébé.

Rédigé par Paul Malo, le 17 Jan 2020, à 10 h 10 min

Afin de mieux protéger la santé des bébés, l’Anses propose une restriction des substances chimiques présentes dans les couches jetables.

Des substances à interdire dans les couches jetables pour protéger les bébés

Ces couches pour bébé à usage unique peuvent être dangereuses pour la santé des tout-petits : « Afin de mieux protéger la santé des bébés, l’Anses propose une restriction des substances chimiques présentes dans les couches jetables dans le cadre de la réglementation européenne des produits chimiques REACH », a annoncé l’agence nationale de sécurité de l’alimentation, de l’environnement et du travail dans un communiqué(1).

L’Anses recommande d’améliorer la sécurité sanitaire des couches pour bébé © sirtravelalot

L’agence propose donc, à compter d’octobre 2020, d’ « interdire ou limiter la présence d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), de dioxines, furanes, PCB et de formaldéhyde » dans les couches pour bébés. Un an après la publication de son rapport pointant des risques sanitaires liés à la présence de ces substances dans les couches, cette proposition de l’Anses entend renforcer le cadre réglementaire afin de protéger la santé des plus petits.

Lire aussi : Quel modèle de couches lavables pour mon bébé ?

Plusieurs substances préoccupantes

C’est début 2017 que l’agence avait été saisie par le gouvernement, suite à un article publié par 60 millions de consommateurs. En janvier 2019, l’Anses publiait donc un rapport d’évaluation « mettant en évidence des risques pour la santé des bébés liés à la présence de produits chimiques dans les couches pour bébé à usage unique ». Elle a identifié « plusieurs substances préoccupantes » supposant qu’elle recommande de « renforcer les mesures réglementaires afin de sécuriser la fabrication des couches ».

L’Anses va désormais finaliser son dossier en ce sens, et lance pour ce faire jusqu’à fin mars un appel à soumettre commentaires et preuves pour « recueillir un certain nombre d’informations, notamment sur l’utilisation de substances chimiques identifiées comme préoccupantes dans les couches pour bébé à usage unique, des données d’expositions, des informations sur les substituts possibles ». Ces « informations sont essentielles pour réaliser l’évaluation scientifique en appui du dossier ».

Pour consulter le dossier et soumettre commentaires ou preuves à l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) , rendez-vous ici

Illustration bannière : Ce bébé est-il bien dans sa couche ? – © noBorders – Brayden Howie

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis