Découverte d’un conservateur alimentaire végétal plus efficace que les artificiels

Excellente nouvelle : des chercheurs asiatiques viennent de prouver les qualités des flavonoïdes, des pigments végétaux, pour doper naturellement la durée de conservation des aliments.

Rédigé par Paul Malo, le 23 Aug 2018, à 9 h 50 min

Et s’il n’y avait bientôt plus besoin de conservateurs chimiques ni de congélation pour faire durer nourriture, cosmétiques et médicaments ?

Les qualités cachées des flavonoïdes comme conservateur alimentaire

Des scientifiques de la Nanyang Technological University (NTU), à Singapour, pourraient bien avoir mis la main sur le meilleur des conservateurs qui soit, et en plus il est entièrement d’origine végétale : les flavonoïdes(1). Ces métabolites secondaires des plantes, naturellement présents dans la plupart des fruits et légumes, seraient plus efficaces que leur équivalent artificiel pour conserver la nourriture.

© NTU

Une bonne nouvelle en soi, quand on pense à la masse de conservateurs que nous pouvons ingurgiter à longueur de journée. Ainsi, les nitrates de sodium et les nitrites peuvent avoir une influence sur la production de l’hormone thyroïdienne chez les enfants, et être impliqués dans certains cas de cancers.

Deux jours entiers sans bactéries

Introduits dans la levure de boulangerie, les flavonoïdes ont boosté deux qualités essentielles à la conservation de la nourriture : les effets antioxydants et antimicrobiques. « C’est plus efficace que les conservateurs artificiels et ne suppose aucune autre opération pour conserver la nourriture fraîche », explique le Professeur Chen.

Les chercheurs les ont notamment comparés à des équivalents synthétiques en laboratoire pour traiter de la viande et des jus de fruits conservés à température ambiante. Les conservateurs artificiels ont stoppé les bactéries durant environ six heures, quand la nourriture fortifiée en flavonoïdes est restée exempte de toute bactérie deux jours durant !

Le Professeur Chen et son équipe © NTU

« Cela pourrait ouvrir de nouveaux horizons en termes de technologies de conservation de la nourriture, estime William Chen, auteur de l’étude. Cela pourrait encourager un système de production de la nourriture plus durable, pour une alimentation plus saine restant fraîche plus longtemps ».

Illustration bannière : Chercheur – © SUWIT NGAOKAEW
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis