Confinement : attention à vos prochaines factures d’électricité et de gaz

Alors que vous passez tout votre temps à domicile, gare au montant de vos prochaines factures d’énergie…

Rédigé par Paul Malo, le 14 Apr 2020, à 11 h 40 min

À force de vivre 100 % de votre temps à domicile, qui plus est en famille, quid de la consommation énergique de votre foyer ?

La consommation d’énergie en plein boom

Dépense-t-on moins en confinement que dans notre vie quotidienne normale ? Selon les résultats du dernier sondage réalisé par l’observatoire Cetelem, 75 % des Français estiment réaliser des économies depuis que le confinement a été mis en place. Pour autant, l’économie française (88 %), leur pouvoir d’achat (68 %), ou encore le maintien de leur emploi (49 %) les inquiètent fortement.
Si les sorties dans les bars, dans les restaurants, au cinéma, à un concert, ou juste un rendez-vous chez le coiffeur sont devenus impossibles, d’autres postes de dépenses, en revanche, risquent d’augmenter.

la nécessité de Télétravailler de chez soi pour celles et ceux qui peuvent le faire risque de faire monter la facture énergétique © antoniodiaz

À commencer par le budget courses, bien sûr, du fait de la nécessité de préparer désormais tous les repas familiaux à la maison.
Mais un autre poste de dépenses a nécessairement bondi : la consommation d’énergie, notamment pour préparer les repas. En effet, à la consommation normale des ménages s’est d’abord ajoutée la nécessité de télétravailler de chez soi pour celles et ceux en mesure de le faire. Par ailleurs, si confinement il y a, il est dans la plupart des foyers extrêmement connecté, entre box TV, Wi-Fi, services de streaming et usage croissant et recharge des smartphones et ordinateurs.

Des gestes de certains fournisseurs

Au final, gare aux mauvaises surprises à la réception de la prochaine facture de gaz et d’électricité. Le comparateur d’offres d’énergie Selectra a ainsi tenté de chiffrer le surcoût pour les Français du fait de ce confinement. Ainsi, un mois à la maison peut entraîner une hausse pouvant aller jusqu’à 97 euros de plus sur la facture d’électricité, et ce pour un logement de 120 m². Un surcoût qui n’apparaîtra peut-être pas immédiatement sur votre facture, si vous avez décidé de ne la recevoir que tous les deux mois ou que vous avez opté pour la mensualisation afin de lisser votre consommation et votre budget mensuel.

Gare aux mauvaises surprises à la réception de la prochaine facture de gaz et d’électricité © UschiDaschi

Certains fournisseurs ont toutefois décidé de faire un geste afin de soutenir leurs clients les plus modestes. Ainsi, Engie a décidé de rembourser les deux mois d’abonnement d’avril et mai pour ses clients en électricité rencontrant déjà des problèmes financiers. Sont ainsi concernés 600.000 foyers ayant déjà bénéficié du chèque énergie ou d’une aide du Fonds de Solidarité Logement. Un remboursement qui interviendra à partir du mois de mai pour le mois d’avril.
Quant aux artisans indépendants et restaurateurs, dont l’activité est carrément à l’arrêt avec ce confinement, leurs factures pourront être reportées sans frais et sans pénalité.

Illustration bannière : Le confinement risque de se faire remarquer sur les factures énergétiques aussi © sirastock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Ce que l’on dépense d’un coté, on ne le dépense de l’autre, c’est du grand n’importe quoi.

Moi aussi je donne mon avis