Confinés, les Français achètent des poules pondeuses

Face à l’impossibilité d’acheter des oeufs, beaucoup de Français ont investi dans des poules pondeuses. Un phénomène qui s’explique avec le confinement.

Rédigé par Audrey Lallement, le 7 Apr 2020, à 10 h 00 min

Depuis qu’ils sont confinés, les Français cuisinent plus et ont besoin de matières premières. Dans les magasins, les rayons sont souvent vides si bien que, pour avoir des oeufs, beaucoup de Français ont investi dans des poules. Un vrai succès auquel les éleveurs eux-mêmes ne s’attendaient pas !

Poules – Une demande qui explose

Depuis le début du confinement, les oeufs font partie des aliments les plus difficiles à trouver. Et pour cause, lorsque l’on doit rester chez soi matin, midi et soir, on mange plus à la maison que d’habitude. On prend le temps de cuisiner plus ; par ailleurs, les oeufs sont une source de protéines moins coûteuse que la viande ou le poisson. CQFD.

Un poulailler = des oeufs à profusion © Rabbitmindphoto

Face à l’explosion de la demande, beaucoup de particuliers disposant d’un jardin ont décidé d’investir dans un poulailler et des poules pondeuses. Un phénomène qui se répercute du côté des éleveurs. Ils sont unanimes, la demande explose. Elle aurait augmenté de 50 % par rapport à 2019 à la même époque(1).

Lire aussi : Contre le gaspillage, je conserve mes blancs d’oeufs

Les avantages d’avoir des poules

Il faut dire qu’avoir des poules chez soi n’a que des avantages. Des oeufs frais à domicile, donc ni risque de pénurie ni besoin de se déplacer pour en acheter. En outre, les gallinacés permettent de réduire considérablement les déchets. Restes de nourriture, épluchures… un rien les régale !

Le saviez-vous ? Les poules sont des animaux plutôt affectueux ! © GouldFotografie

Ce retour à la nature et cette recherche d’authenticité sont une des vertus du confinement. Reste à savoir si cet engouement poursuivra sa belle lancée après le confinement.
Que deviendront les poules une fois que les confinés auront quitté leur résidence secondaire ? Après avoir rendu bien des services aux cuisiniers en manque d’oeufs, il serait ingrat de négliger le poulailler et ses habitants, voire d’en faire de la poule-au-pot…

Terre De Diatomée

La Terre de Diatomée est constituée de micro algues fossilisées, les diatomées. Elle est très agressive naturellement pour les parasites et est traditionnellement utilisée pour l’assainissement des lieux de vie des animaux domestiques et pour faire barrière aux insectes.

À découvrir sur Petch.com

 

Illustration bannière : Un poulailler c’est économique et pratique mais ça reste une responsabilité – © Richard Pratt
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




5 commentaires Donnez votre avis
  1. Prendre des poules, pourquoi pas, encore ne faut-il pas oublier que ce sont des animaux et pas des objets. J’ai vu des aberrations à ce sujet : trop de poules dans un petit poulailler ou même dans des petites cages ; deux races de poules différentes qui ne s’entendent pas et dont les plus agressives attaquent les plus faibles jusqu’à les tuer. Je suis pour la vie saine mais à tous les niveaux, il ne faut pas que le bien être des uns devienne un calvaire pour les autres…

  2. Bonjour, mes poules Biscotte et Biton on déjà 5 ans, elles pondent moins bien que les autres années, en plus j’ai déménagé, est ce à cause du changement d’environnement (déplacement du sud arrivée à la frontière belge) ? merci de vos réponses.

  3. Faut il encore avoir le droit d’aller les chercher, moi j’en ai commandé mais ne peux pas aller les chercher

  4. La poule est devenue un produit de première nécessité car en confinement nous avons besoin des protéines et la solution la plus proche ce sont les oeufs. L’homme a toujours de solutions pour les moments difficiles.

  5. Ou se procurer des poules en période confinement ? Est-ce un produit de première nécéssité ?

Moi aussi je donne mon avis