En Islande, les touristes doivent faire le serment de préserver les sites naturels

Le nombre de touristes en Islande a été multiplié par 10 en seulement 20 ans alors que l’île volcanique ne compte que 300.000 habitants.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 27 Jul 2017, à 9 h 50 min

Cet afflux de touristes n’est pas sans conséquence sur la conservation des sites naturels d’Islande. Pour remédier aux nombreuses dégradations causées par les touristes, l’office de tourisme d’Islande a publié un serment donnant plusieurs conseils sur le respect des sites naturels, la manière de prendre des photos mais aussi des consignes dans les campings et en matière de sécurité routière.

L’Islande submergée par les touristes

Depuis 1990, le nombre de touristes en direction de l’Islande ne cesse d’augmenter. L’île volcanique ne s’était pas préparée à un tel afflux. Le comité du tourisme islandais enregistrait l’arrivée de plus de 5.000 personnes en 1949. Depuis 2000, le nombre de visiteurs dépasse le nombre d’habitants. L’afflux de touristes s’est surtout fait ressentir en 2010 à la suite de l’éruption du volcan Eyjafjallajökull qui a mis l’île en lumière pendant de nombreux mois.

Lire aussi : Islande : 40 % de la viande de baleine consommés par les touristes

Si le tourisme est censé être une manne pour le pays, il n’est pas sans conséquence sur l’environnement. Certains sites naturels comme la cascade de Brúarfoss, la plage de Reyjnisfara ou encore les glaciers de Solheimajökull ne peuvent contenir la croissance touristique. Par ailleurs, l’Islande fait également face à un manque d’infrastructures. Les fermes se transforment en chambres d’hôte et plusieurs hôtels se construisent, mais cela ne suffit pas pour répondre à la demande d’hébergement, ce qui favorise le camping sauvage interdit. À cela s’ajoute le nombre insuffisant de toilettes, de parkings, de panneaux de signalisation sur les sites les plus visités de l’île.

Islande tourisme

Réglementer le tourisme en Islande © Smit

Le Serment Islandais engage les visiteurs à voyager de manière éco-responsable

En, juin 2017, l’Islande a lancé une campagne de sensibilisation originale à destination des touristes. Disponible en ligne, le Serment Islandais engage les touristes à voyager de manière éco-responsable. Cette charte rappelle quelques principes sur le respect des sites naturels, la manière de prendre des photos, de circuler en toute sécurité, de suivre les consignes concernant le camping et de prévoir l’équipement nécessaire pour faire face aux changements météorologiques.

Nous voulons éviter que l’Islande ne devienne une destination trop prisée“, précise le ministre islandais en charge du tourisme dans un communiqué. Plusieurs réformes sont envisagées par le gouvernement dans ce secteur et notamment une hausse de la TVA, une limitation du nombre de visiteurs et la possibilité de leur faire payer une licence pour explorer les sites les plus prisés. Ces mesures devraient être appliquées dès 2018.

Illustration bannière : Touriste en Islande – © evenfh
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. C’est bien dans l’idée mais dans l’effet, je me demande si ça a vraiment des répercutions si notables que ça…

Moi aussi je donne mon avis