Combien coûte une voiture électrique par rapport à une voiture normale ?

Rédigé par Alan, le 24 Dec 2012, à 17 h 50 min

On sait qu’une voiture c’est cher à entretenir et qu’il faut y consacrer un vrai budget. D’où la question sur le vrai coût des voitures électriques par rapport aux voitures thermiques classiques ?

Coût des voitures électriques : parlons en TCO

voiture electriqueSi le prix d’achat est un critère, il est beaucoup plus juste de parler en terme de coût d’usage des véhicules, le Total Cost for Ownership (TCO). Le TCO prend en compte certes le prix d’achat, mais également la fiscalité, la consommation, le prix de l’entretien, le prix de revente, les frais financiers divers. Une indication très précieuse et beaucoup plus précise qu’un montant à l’achat, devenant ainsi une référence pour la prise de décision en entreprise.

Évaluer le TCO

voiture electriqueL’association Observatoire du Véhicule d’Entreprise (OVE) lance cette année le TCO Scope, une étude statistique concernant les flottes d’entreprises et le coût d’usage des véhicules. Une partie de cette étude concerne l’ « évaluation des coûts d’usage de véhicules personnels et véhicules utilitaires légers électriques et hybrides par rapport à leurs homologues thermiques ». Cet outil sera renouvelé chaque année et constitue donc une référence fiable pour les gestionnaires de flotte mais aussi toute personne intéressée par ces chiffres.

Le coût d’usage par kilomètre

voiture electriqueLe TCO Scope propose notamment un nouvel indicateur : le Prix de Revient Kilométrique Entreprise (PRKE). Le PRKE indique le coût d’usage d’un véhicue pour chaque kilomètre, pour 100.000 km et sur une durée de 48 mois.

Pour 2012, le PRKE moyen PRKE moyen pondéré global pour les véhicules particuliers thermiques s’élève à 0,365€ TTC / km. Pour les véhicules utilitaires légers thermiques, il s’élève à  0,251€ HT / km. Le PRKE moyen pondéré globale s’élève parfois à 0,286€ TTC/km mais jusqu’à 0,434€ TTC/km pour un véhicule particulier électrique en cas de batterie louée et à 0,507 € TTC/km pour une batterie incluse.

Un PRKE plus faible pour les hybrides

voiture verteL’écart est beaucoup plus faible pour les hybrides. Néanmoins Philippe Brendel, Président de l’OVE souligne : « Sans subvention gouvernementale, le véhicule électrique serait tout simplement inaccessible et ce même dans un contexte où le prix de l’essence ou du diesel passerait à 2 euros »

Au-delà du PRKE chiffré, le TCO Scope propose également le détail du calcul, ainsi qu’une simulation de la montée des coûts, des émissions de CO2, et une évaluation pounr une « flotte type » par type d’entreprise.

http://www.observatoire-vehicule-entreprise.com/tco-scope-2012

*
Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. je possède un scooter électrique et la batterie perd son autonomie et au froid j`entre la batterie au travail une voiture électrique faut prévoir nos distances et j`aurais peur au gros qu`il ne démarre pas et et qu`il consomme trop au froid et en montant les côtes trop à pique.

  2. Je serai, globalement, quoiqu’il soit un peu excessif, d’accord avec Sandenico. Je vais raisonner en physicien (que je suis !), et non en économiste, qui, pour l’instant, a le pouvoir ! Mais, un jour ou l’autre, la Nature aura raison !
    Supposons qu’un jour, toutes les voitures soient électriques : quelle puissance devra développer le réseau électrique EDF pour, en plus de ce qu’il fait actuellement, recharger toutes les batteries de toutes les voitures, qui seront en circulation, en France ? Parce que, en plus, le rendement d’une centrale nucléaire, est au mieux, de 1/3 ! Et que, c’est l’EDF qui le dit, 85 % de l’électricité qu’elle produit, est d’origine nucléaire !
    N’oublions pas, non plus, un certain nombre de choses :
    – le rendement d’un moteur thermique, n’est pas meilleur ! une centrale thermique, chimique ou nucléaire, n’est, après tout, qu’un moteur thermique ! Comme son nom l’indique !
    – et pour revenir à des considérations économiques : en France, le litre de gazole est taxé à 60 centimes, et le litre d’essence à 80 centimes ! Jusqu’à quand ? Et, on est le seul pays dans ce cas ! Du coup, on importe du gazole, et on exporte de l’essence (et on ferme des raffineries de pétrole !) ! Vive le lobby Peugeot-Renault !

  3. juste un exemple pour bien comprendre ce qui nous attend en roulant avec un véhicule électrique: votre smartphone !!!!

    au début, l’autonomie est excellente et avec le temps, elle l’est de moins en moins !!!! et même avec des batteries performante de type Lithium Polymère !!! avec votre voiture électrique vous ferez au début 150km pour X Kw consommés et ensuite vous en ferez 100km pour 2X kw consommés !!!

    et puis le temps de charge est bien trop important au regard du temps de consommation puisqu’il faut plus de temps pour recharger que pour consommer !!!! une nuit de charge pour une autonomie de 150 km parcourues en moins de 2 heures ! Avec un moteur thermique c’est 10 min de charge pour plus de 7 heures de route !!!!

    la polution des moteurs thermiques est un faux problème depuis les filtres à particules. en revanche la fabrication des batteries Lipo implique l’extraction du Lithium qui coutent horriblement chère et l’emploi de très gros véhicules industriels( qui eux consomment 50 litres à l’heure) et des process de fabrication couteux !!!!

    la solution c’est dans un premier temps le sous dimensionnement des véhicules qui passe essentiellement par l’allègement extrème des voitures et par la réduction des cylindrées moteur !

    A l’heure actuelle, nous sommes largement capable de produire des voitures qui consommeraient moins de 3litres au 100km !! seulement, elle doivent peser moins de 800 kg et c’est possible car une Renault 18 des années 1980 pesait moins de 900kg.

    une bmw série 3 de 1500 kg est capable de consommer moins de 5 litres au 100 à vitesse stabilisée alors avec 700 kg de moins !!! ensuite on pourra passer à l’hydrogène !

    L’électrique c’est bon pour les bobos et les lobbyistes qui veulent nous faire patienter sagement en nous laissant continuer à consommer l’essence taxée qui rapporte de l’impôt à des états endettés par le train de vie de leurs élus !!!!

    si on parle autant d’écologie c’est pour que ça rapporte du fric à certains. on devrait tous pouvoir (en campagne) avoir une éolienne de 5000w pour moins de 3000 euros et pourtant il en coute actuellement 5 fois plus !!!!

  4. Bonjour,
    Si l’on veut vraiment appréhender ce problème d’un point de vue plus global, il faut intégrer le coût de démentellement ou de destruction du véhicule dans le coût total de fabrication, il n’en n’est jamais question dans ce genre de test. En intégrant ce paramètre, les véhicules hybrides ou électriques sont beaucoup moins « écolos » qu’ils ne le prétendant.
    Soyez prudents !

  5. pas d’accord, mais alors pas du tout sur ce qu’on nous raconte sur le prix prohibitif d’un véhicule électrique.
    Dans la construction d’un véhicule à explosion, nous savons que le coût de la main d’œuvre n’est pas significatif, d’autant plus qu’il y en a de moins en moins de main d’œuvre.

    Une nouveauté doit être vendu très chère par définition.
    Voilà le critère fondamental du coût des voitures électriques

  6. Article intéressant sur le coût global des véhicules électriques…

    Nous n’avons aujourd’hui que peu de recul à ce sujet et nombre d’autres paramètres doivent aussi être intégrés, notamment:
    – le taux de transfert énergétique entre le kW produit à la source et le kW restitué in fine sur la route
    – le calcul du besoin énergétique global sur le segment (à terme), du parc électrique (2015 – 2020)
    – l’affectation du rendement en besoin énergétique du véhicule vis à vis du chauffage de l’habitacle en période d’hiver (très gourmand en énergie et très variable selon les régions, les pays, le mode de conduite (jour, nuit)
    – la production de champs électriques et magnétiques très forts dans l’habitacle, sachant que les champs magnétiques basses fréquences dus aux intensités très fortes produites par l’électronique de puissance et les systèmes de motorisation, traversent pratiquement tous les matériaux (métalliques compris)

    Jean-Paul Auvolat
    Mesure et cartographie des champs électromagnétiques (CEM)
    Basses, moyennes et hautes fréquences
    http://www.alchesis.com

  7. Bonjour,
    Un élément fondamental du coût d’un véhicule électrique, et à un degré moindre d’un véhicule hybride, sera la durée de vie du pack de batteries. Au prix actuel des batteries la moindre défaillance sera une ruine.
    Contrairement à ce que disent certains média la solution de Renault de louer les batteries est la solution la plus honnête à défaut de paraitre la moins chère.Le client peut faire son calcul de coût avant de s’engager sans craindre une très grosse dépense au out de quelques années (5 ans, 6 ans?)quelques années.

Moi aussi je donne mon avis