Le carton des jouets made in France pour Noël

Cette année, à Noël, il y aura beaucoup de jouets made in France sous le sapin. Les clients sont en effet de plus en plus exigeants sur la qualité des produits. Un vrai défi pour les fabricants.

Rédigé par Audrey Lallement, le 15 Dec 2019, à 9 h 30 min

Les jouets made in France ont le vent en poupe. Une bonne nouvelle pour les fabricants qui ne doivent pas se reposer sur leurs lauriers pour répondre aux attentes de leurs clients.

Le made in France est synonyme de qualité

C’est la tendance du moment qui semble prête à perdurer. Vêtements, vaisselle, déco… De nombreux produits sont estampillés aux couleurs de notre drapeau. Et à quelques jours de Noël, les jouets made in France semblent aussi surfer sur cette vague.

En 1 an, les ventes de jouets fabriqués en France ont augmenté de 6 % et pèsent, selon Les Échos, 15 % du marché soit 3,4 milliards d’euros. Années après années, les acheteurs se tournent vers ces produits français (1). Plusieurs raisons motivent ce choix : aspect qualitatif des articles, traçabilité, emprunte carbone, soutien de l’emploi local, etc.

Jouet en bois made in France

Les jouets en bois plaisent aux enfants et aux parents © Mikhail Rulkov

Le bois, un matériau qui a du succès

Aujourd’hui, un Noël avec uniquement des jouets made in France est tout à fait possible. Que ce soient les marques déjà connues comme Smoby, Vulli, Juratoys, Mako Moulages, Ecoiffier ou bien les petites nouvelles comme Coq6grue ; il y en a pour tous les goûts.

Le matériau qui reste plébiscité par les acheteurs reste le bois « dont les ventes ont crû de 5 % » nous apprennent nos confrères. On assiste en effet à un phénomène de plastique bashing. Il est souvent perçu comme polluant et de piètre qualité même si les fabricants français essayent de lui redonner ses titres de noblesse. C’est le cas de l’entreprise nantaise Mini Monde qui fabrique des jouets en plastique recyclé.

5 raisons de ne pas offrir de jouets en plastique aux enfants

Des efforts à faire avec le plastique

Autre point d’amélioration pour les fabricants, les emballages ; en particulier ceux qui sont en plastique. « Mais à plus longue échéance, Lego travaille sur un plastique biosourcé. Smoby sortira un jouet biosourcé en 2020 » lit-on dans les colonnes des Échos.

Tous ces efforts devront être menés en respectant les normes de sécurité françaises. Ces dernières sont particulièrement drastiques et le gage d’un jouet de qualité. Un défi permanent, mais obligatoire pour les fabricants français s’ils veulent garder leur place et progresser dans le marché du jouet.

Illustration bannière : Les jouets made in France font un carton © Vorobyeva
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis