Chine : l’ours du centre commercial inquiète les ONG

Un ours polaire pour divertir les visiteurs d’un centre commercial ? C’est l’idée d’un centre commercial chinois aux dépens de l’animal.

Rédigé par Anton Kunin, le 31 Oct 2016, à 11 h 40 min

Cette triste réalité est visible dans la région de Guangdong, où un ours placé derrière une vitre pour amuser les visiteurs d’un centre commercial, souffre selon toute apparence, de troubles psychiques.

Une mobilisation massive

Une cinquantaine d’associations de défense d’animaux chinoises, ainsi que des organisations internationales, plaident pour que la direction du centre commercial mette un terme à ce genre de traitement inhumain infligé aux animaux. En effet, outre l’ours Pizza, ce sont 500 autres animaux, dont un morse, un renard polaire et une baleine béluga, qui sont détenus dans le centre commercial de Grandview, dans des conditions déplorables.

Une vidéo inquiétante

La Humane Society International et son partenaire chinois VShine ont récemment diffusé une vidéo pour le moins inquiétante, où l’on voit l’ours blanc secouer sa tête sans arrêt, avant de se coucher près d’une bouche d’aération pour tenter avoir un peu d’air frais.

Les comportements répétitifs chez les ours sont signe de frustration et de mal-être. Détenu dans un petit espace, l’ours se trouve hors de son environnement naturel, sans aucune stimulation extérieure, ni accès à la lumière naturelle, alors que dans la nature les ours polaires parcourent des dizaines de kilomètres par jour et chassent pour se nourrir.

Un parc animalier anglais, le Yorkshire Wildlife Park, avait proposé l’été dernier au centre commercial d’adopter Pizza, à condition qu’il ne soit pas remplacé par un autre ours polaire. La direction de Grandview a décliné cette offre, et les autorités chinoises ont par ailleurs fait savoir qu’il n’était pas question de transférer Pizza, ni d’autres animaux dans la même situation, hors de Chine.

Un possible transfert ?

« Pizza ne pourra jamais être relâché dans la nature, mais les gérants du centre commercial doivent au moins lui permettre de vivre le reste de ses jours dans un endroit où il peut respirer de l’air frais et voir la lumière du jour. Puisqu’il a été décidé qu’il ne quittera pas la Chine, alors trouvons-lui le meilleur lieu de vie possible en Chine. Nous ne pouvons pas regarder sans mot dire cet ours languir dans cet état déplorable », a déclaré Mdm Qn, porte-parole de Capital Animal Welfare Association.

ours polaire, ours blanc, zoo, captivité

Un ours polaire en captivité

Face à l’essor du commerce en ligne en Chine, les centres commerciaux voient le nombre de leurs visiteurs diminuer, et usent de ces techniques éthiquement douteuses pour faire revenir les clients et surtout les jeunes.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis