En Chine, 70 % des malades ont guéri du coronavirus

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la Chine « est en train de maîtriser l’épidémie ». Vivement que ce soit le cas en Europe !

Rédigé par Audrey Lallement, le 10 Mar 2020, à 10 h 58 min

Lundi 9 mars 2020, l’OMS a fait savoir que 70 % des cas rapportés en Chine avaient guéri et que la progression du virus ralentissait dans l’empire du milieu. Une nouvelle encourageante, surtout pour les pays qui sont en pleine épidémie.

La progression du coronavirus ralentit en Chine

Ce mardi 10 mars 2020, le coronavirus a franchi la barre des 4.000 morts tandis que l’on dénombre 113.000 cas confirmés dans 101 pays. Même si la Chine déplore 17 nouveaux décès depuis ces dernières 24 heures, l’épidémie est en train de faiblir. Un signe encourageant pour les pays, comme l’Italie par exemple, où l’on prend des mesures drastiques pour limiter la propagation du COVID-19.

Un médecin face à un test coronavirus © Take Photo

Avec moins d’une victime par heure en moyenne, la Chine semble sur la bonne voie. La progression du virus aurait en effet nettement ralenti. Selon l’Organisation mondiale de la santé, le pays « est en train de maîtriser l’épidémie ». En effet, « sur les 80.000 cas rapportés en Chine, plus de 70 % ont guéri » a assuré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée lundi 9 mars à Genève.

« Nous ne sommes pas à la merci du virus »

« Maintenant que le coronavirus a pris pied dans de nombreux pays, la menace d’une pandémie est devenue très réelle. Mais ce serait la première pandémie de l’histoire qui pourrait être contrôlée » a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus. « Nous ne sommes pas à la merci du virus ».

Voir aussi : Comment préparer un gel hydroalcoolique fait maison ?

Des propos encourageants, même si la menace est bien réelle. Pas question donc d’arrêter les efforts. En effet, selon le patron de l’OMS « La règle du jeu, c’est de ne jamais abandonner. Mais cela ne peut être réalisé qu’avec une action agressive, le plus tôt possible. Des demi-mesures laisseront la porte ouverte au coronavirus ».

Illustration bannière : Un patient en quarantaine – © Mongkolchon Akesin

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis