Un lien inattendu entre cheveux blancs et immunité

Des chercheurs ont démontré que la perte de pigmentation du poil est associée à l’activation de la réponse immunitaire innée chez la souris. Un espoir pour soigner les maladies liées à la pigmentation de la peau.

Rédigé par MEWJ79, le 7 May 2018, à 10 h 45 min

Des scientifiques américains ont mis en évidence un lien entre les gènes responsables de la couleur des cheveux et ceux qui contrôlent le système immunitaire de l’individu.

Un lien entre les gènes, responsables de la couleur de cheveux et ceux qui contrôlent l’immunité

Se faire des cheveux blancs : l’expression pourrait bien enfin être expliquée. Après avoir réalisé une série d’expériences sur des rongeurs, des chercheurs américains de l’université de l’Alabama (États-Unis) ont établi un lien entre les gènes, responsables de la couleur des cheveux, notamment ceux qui les rendent blancs, et ceux qui contrôlent l’immunité de l’individu, selon un article publié dans la revue scientifique PLOS Biology(1).

cheveux blancs

Cheveux grisonnants © cunaplus

« Cette découverte permet de supposer que les gènes qui contrôlent la pigmentation des cheveux et de la peau participent dans la gestion du système immunitaire », explique William Pavan, l’un des auteurs de la recherche, dans un communiqué(2). Ainsi, selon les spécialistes, les résultats obtenus aident à expliquer pourquoi de nombreuses personnes ont des cheveux gris, ou parfois blancs, après un stress ou suite à une maladie grave.

Lutter contre les diverses maladies liées à la pigmentation de la peau

En effet,  les scientifiques ont constaté que le gène MITF, responsable de la régulation du taux des interférons qui luttent contre les bactéries et les virus, baisse en quantité dans les cellules mélanocytes. Ceci entraîne, à son tour, l’apparition de cheveux blancs. Pour rappel, dans les années 1980, des études menées chez la souris avaient déjà permis d’observer que l’exposition à un virus murin (MuLV) favorisait le blanchissement prématuré des poils.

cheveux gris

Couple de seniors © wavebreakmedia

En résumé, lorsqu’un virus ou une bactérie attaque l’organisme, le système immunitaire inné entre en action. Or, la couleur des cheveux et des poils est due à la production de pigments par des cellules spécialisées, les mélanocytes. Le facteur MITF, lui, contrôle à la fois la couleur des poils et des cheveux et la réponse des mélanocytes à l’interféron, qui est produit par des cellules lors d’une infection. Cette découverte scientifique permettrait, à l’avenir, de lutter contre les diverses maladies liées à la pigmentation de la peau comme le vitiligo.

Illustration bannière : Femme aux cheveux blancs – © Marie C Fields
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

7 commentaires Donnez votre avis
  1. Dommage qu’on sacrifie encore des animaux pour faire ces expériences.

  2. oui j avais oulbier de preciser d apres mes lectures aussi recherche faite sur internet que le systeme immunitaire et atteint si nous sommes dans un etat fragiliser que sela soit emotionnellement comme la depression ou autres , donc oui dont les deux cas sela doit y jouer je vous dit cela d apres les recherches sur internet et d apres aussi se que l on dit sur les meridiens des reins et quels emotions les atteints si je m en souviens bien ^^ . voila

  3. C’est pas assez clair ou alors j’ai rien compris ?
    Est-ce que ça veut dire que si les cheveux blanchissent, c’est qu’on a une bonne réponse immunitaire ou c’est le contraire ?
    J’ai commencé à avoir de cheveux blancs dès la trentaine. Mon fils cadet, à 34 ans, est déjà « poivre et sel »…
    Mon fils ainé (39 ans) n’en a plus beaucoup, à cause de la chimio (tumeur cérébrale à 29 ans), mais il a peu de cheveux blancs.
    Vous comprenez mon inquiétude ?

    • bonjour la reponse il le dise d entrée voici : de nombreuses personnes ont des cheveux gris, ou parfois blancs, après un stress ou suite à une maladie grave.j ai 36 ans eue un passer extremement stressant voir pire et mes cheveux blancs s intallent progressivement ;ç . sa me rappelle quelque chose qu on on est mort de peur nos cheveux blanchissent car l energie des reins qui contient l energie vitale et tres sensibles au ressenti comme la peur l stress qui le fragilise donc je crois que oui les cheveux blancs sont peut etre une preuve visible de cette deficience du rein et de notre stress interieur non evacuer conscientiser mais qui peut l etre grace a divers pratique comme l emdr la kinseiologiepsychoemotionnelle l EFT le nerty ou tipi voila mon devis d apres mes recherches fait en solo ^^ .

  4. en effet c’est plus compliqué.
    Ma grandmere avais quelques poils blanc a 70 ans et un santé impecable (une vie impecable: vie a la ferme, igiene de someil 22:00 – 6:00, effort fisique, des jeunes chaque annees etc). Dans 2 mois elle est devenu blanc – la chimioterapie… (apres 2 deces dans la famille, elle a eté trop affecté)

Moi aussi je donne mon avis