Chèque énergie : les foyers les plus modestes seront pénalisés

Le déploiement définitif du chèque énergie prévu pour 2018 affiche déjà ses premiers retards.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 5 Dec 2016, à 9 h 20 min

Entre les polémiques liées à son montant et sa complexité, le chèque énergie cumule les problèmes. Mercredi dernier, une annonce parue dans le Journal officiel annonçait le report d’un an des afficheurs déportés concernant les ménages en situation de précarité.

Le chèque énergie à peine instauré et déjà critiqué

À peine inscrit dans le projet de loi de transition énergétique, le chèque énergie a fait l’objet de nombreuses critiques et craintes liées aux droits des consommateurs vulnérables. En effet, celui-ci modifie le système en profondeur. Il s’agit d’un dispositif unique d’aide au paiement des factures énergétiques, il peut également être utilisé pour financer l’amélioration énergétique du logement.

L’autre avancée majeure de ce dispositif est qu’il touche 38 % de ménages supplémentaires. De plus, son montant est plus élevé puisqu’il atteint 150 euros. Ainsi, après sa généralisation en 2018, le chèque énergie devrait bénéficier à plus d’un million de ménages supplémentaires. Ce qui est principalement reproché au chèque énergie est de mettre fin à un système instauré depuis plus de 10 ans.

chèque, énergie, compteur électrique, linky

© GERARD BOTTINO Shutterstock

Le chèque énergie pénalisera 1,3 million de ménages

Si près de 12 millions de personnes éprouvent des difficultés à régler leurs factures de gaz ou d’électricité, le chèque énergie ne les aidera pas toutes. Ce dispositif a été instauré pour aider les ménages aux faibles revenus et devrait se substituer aux tarifs sociaux du gaz et de l’électricité. Le ministère de l’Énergie aurait déjà anticipé des retards sur son déploiement.

Pour des raisons techniques et de communication, le lancement du chèque énergie devrait être groupé avec celui des afficheurs déportés. Ces deux dispositifs s’adressent à la même population. Ainsi, le fichier constitué par l’administration fiscale pour identifier les bénéficiaires du chèque énergie pourra également être utilisé pour la distribution de l’afficheur déporté. Toutefois, ces deux mécanismes ne concerneront que 3 millions de foyers dans un premier temps, s’ils ne prennent pas encore plus de retard.

Illustration bannière : Des chèques pour aider à payer sa facture énergétique- © tobe24 Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis