Bouilloire, micro-ondes ou plaque : quelle solution est la plus économique pour chauffer de l’eau ?

À l’heure où les économies d’énergie sont plus que jamais nécessaires, devons-nous changer notre manière de chauffer de l’eau pour être plus économe ? Faut-il préférer la bouilloire, la plaque chauffante ou le micro-ondes pour dépenser moins d’électricité et donc réduire sa facture ? Éléments de réponse.

Rédigé par Cecile, le 4 Oct 2022, à 10 h 43 min
Bouilloire, micro-ondes ou plaque : quelle solution est la plus économique pour chauffer de l’eau ?
Précédent
Suivant

A chacun sa façon de faire chauffer de l’eau : bouilloire, micro-ondes ou plaque chauffante (électrique, induction ou gaz). Alors que chaque geste compte pour réduire sa facture d’énergie, comme baisser d’un degré son chauffage, devons-nous aussi revoir notre façon de chauffer l’eau ?

Est-il plus économique de chauffer de l’eau avec une bouilloire, une plaque chauffante ou un micro-ondes ?

Alors, la bouilloire est-elle plus économe que la plaque chauffante ou la simple casserole lorsqu’il s’agit de chauffer de l’eau ? Pour répondre à cette question, la première information dont il faut tenir compte est le rendement énergétique. De quoi s’agit-il ? Du rapport entre l’énergie consommée par l’appareil en fonctionnant et sa performance.

Prenons l’exemple d’une tasse d’eau d’environ 350 millilitres, à faire chauffer pour un thé (ou autre boisson chaude selon les goûts !). Pour chauffer cette quantité d’eau, chaque appareil aura besoin de plus ou moins d’énergie, qu’il s’agisse d’électricité comme de gaz. Comme le révèle un test réalisé par un journaliste américain spécialiste du développement durable, dans ce cas précis, c’est bien la bouilloire qui gagne.

Pour chauffer 350 millilitres d’eau à 17 °C, le rendement énergétique d’une bouilloire électrique est de 81 %, là où celui du micro-ondes est de 47 %, contre 30,5 % pour la casserole posée sur une plaque chauffante. Mais attention, la bouilloire n’est toutefois pas tout le temps la solution la plus économique, d’autres critères sont à prendre en compte.

Une bouilloire pour chauffer de l'eau

A lire aussi : Faut-il baisser, couper ou laisser le chauffage à la même température en cas d’absence ? La réponse n’est pas évidente

La bouilloire n’est pas tout le temps la solution la plus écologique pour chauffer de l’eau

Si dans le cas d’une simple tasse d’eau à chauffer, la bouilloire est une solution économe et donc écologique, puisqu’elle dépense moins d’énergie que le micro-ondes ou les plaques, ce n’est pas tout le temps le cas. Car cela dépend également de la quantité d’eau à chauffer. En reprenant l’exemple de notre tasse, la bouilloire ne sera pas forcément la plus adaptée, puisque nous avons tendance à la remplir avec une plus grande quantité d’eau que celle nécessaire à un seul mug.

C’est pourquoi, comme le rapporte auprès de Terra Eco Hervé Lefebvre, de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), le micro-ondes peut être plus adapté. « À l’échelle d’un mug, le micro-ondes est plus économe, car il contient moins d’eau que la bouilloire, que l’on remplit généralement trop. »

Vous l’aurez donc compris, pour ne chauffer qu’une petite quantité d’eau, la bouilloire demeure la plus économe en énergie, si tant est qu’on ne la remplie pas plus que nécessaire. Sinon, préférez le micro-ondes pour obtenir rapidement et efficacement un mug d’eau chaude.

Et qu’en est-il de la casserole ? Est-ce plus économique d’opter pour une plaque chauffante lorsqu’il s’agit de faire chauffer de l’eau ? La réponse est compliquée à fournir, puisque s’il est facile de voir que l’eau boue dans une casserole et donc de couper immédiatement la plaque allumée, le rendement énergétique de ladite plaque dépend de multiples facteurs. Recouvrir sa casserole d’un simple couvercle permettant déjà de diviser par 4 la consommation énergétique d’une plaque de cuisson (selon l’ADEME), il apparaît donc difficile d’établir un rendement énergétique type.

La plaque chauffante est-elle plus économique pour chauffer de l'eau ?

C’est pourquoi le micro-ondes est sans doute préférable pour chauffer de l’eau, puisqu’il s’avère plus économe en électricité comme en eau, contrairement à la bouilloire que nous allons avoir tendance à remplir plus que nécessaire.

A lire aussi : Compteur Linky – Cette fonction astucieuse à connaître pour économiser de l’électricité

Mais la différence entre ses différents moyens de chauffer l’eau se ressent-elle réellement sur une facture d’électricité ? Malheureusement, pas vraiment. Ce n’est pas parce que vous privilégiez le micro-ondes au détriment de la bouilloire ou de la casserole que vous abaisserez vraiment votre consommation d’énergie.

Comme le rapporte au Nouvel Obs Florence Clément de l’ADEME, pour l’eau, l’attention doit surtout être portée au lave-linge et la douche, deux postes de dépense plus importants en termes d’énergie. En ce qui concerne le micro-ondes, la bouilloire ou la plaque chauffante, préférer une solution aux autres pour chauffer de l’eau ne fera pas de grande différence en termes de kilowattheures. L’important ? Continuer à vous faire plaisir en buvant votre boisson préférée, qu’importe donc le moyen de chauffe ! Une autre manière de répondre à cette problématique étant probablement de chercher du côté de la fabrication et du recyclage de ces différents appareils, pour faire chauffer de l’eau de la manière la plus éco-responsable possible.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Toujours des conseils judicieux consoglobe ! le micro-ondes qui a vraiment lu sur le sujet ?? des tonnes d’études qui montrent les problèmes pour la santé de tous, et terrible pour les bébés …et surtout, vos aliments en sortent totalement vidés du bon qu’ils pouvaient contenir (la friction des molécules enlèves vitamines et minéraux !!). Avec les conseils sur l’énergie que le magazine nous offre en ce moment, je crois que je vais arrêter de lire quelque chose sans information pertinente cia consoglobe !

Moi aussi je donne mon avis