Chargeur universel : Apple dit non, l’UE insiste

Bruxelles réclame une nouvelle fois, un chargeur électronique universel afin de lutter contre la pollution électronique et le gaspillage des ressources. Le géant Apple cédera-t-il ?

Rédigé par Audrey Lallement, le 31 Jan 2020, à 11 h 25 min

En Europe, nous produisons 12,3 millions de déchets électroniques. Pour lutter contre ce désastre environnemental, Bruxelles réclame un chargeur universel. Apple résiste encore mais jusqu’à quand ?

12,3 millions de déchets électroniques en Europe

En 2016, la production mondiale de déchets électroniques s’élevait à 12,3 millions de tonnes en Europe soit 16,6 kg en moyenne par habitant. Un chiffre que la Commission européenne compte bien faire baisser. Pour ce faire, les eurodéputés ont plaidé ce jeudi 30 janvier en faveur d’un chargeur universel pour téléphones mobiles en Europe.

« L’offre pléthorique de chargeurs entraîne […] des coûts excessifs et des désagréments pour les consommateurs, et génère une empreinte écologique inutile » ont-ils écrit. Ce texte a été adopté à une large majorité : 582 pour, 40 contre, 37 abstentions. Néanmoins, Bruxelles doit encore faire plier un fabricant, et pas le plus petit puisqu’il s’agit d’Apple, le leader mondial.

Pas de chargeur universel pour Apple

Même si depuis 2009, le nombre de chargeurs a été divisé par 10, il en reste encore trois sur le marché :

  • le connecteur Micro USB,
  • l’USB-C,
  • le Lightning fabriqué par Apple.
chargeur universel

Il ne reste déjà plus que 3 modèles de chargeurs contre 30 en 2009 © antos777

Ce dernier remplace depuis 2012 le connecteur à 30 broches et équipe environ 1 milliard d’appareils. Aussi, la marque à la pomme n’entend pas adopter le chargeur universel réclamé depuis 2017 par la Commission européenne.

Le passage au chargeur universel « étoufferait l’innovation au lieu de l’encourager, et nuirait aux consommateurs en Europe et à l’économie dans son ensemble » s’est défendu Apple. Il « aurait un impact négatif direct en perturbant les centaines de millions d’appareils et d’accessoires actifs utilisés par les clients ». De plus, cela entraînerait « un volume sans précédent de déchets électroniques et gênerait fortement les utilisateurs ».

Selon diverses sources, Apple aurait exercé un lobbying lors du vote de la résolution. À l’issu de celui-ci, l’eurodéputé français Geoffroy Didier a déclaré que « Le défi climatique exige qu’on mette fin aux 51.000 tonnes de déchets électroniques par an liées à la diversité des chargeurs. Face à l’inertie des entreprises et en cohérence avec le Green Deal, les politiques doivent imposer leur volontarisme ».

chargeur universel

Apple fait encore et toujours de la résistance © abolukbas / Shutterstock

Une « étude pour évaluer la situation » du marché doit être publiée « dans les prochains jours » par la Commission.

Illustration bannière : C’est le bon chargeur ! – © K photograp55

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis