Le changement climatique produit une dermatite mortelle chez les dauphins

Une dermatite ulcéreuse mortelle frappe les dauphins du monde entier à cause du changement climatique.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 23 Dec 2020, à 10 h 33 min
Le changement climatique produit une dermatite mortelle chez les dauphins
Précédent
Suivant

Une nouvelle maladie, identifiée pour la première fois en 2005, menace les dauphins du monde entier : une dermatite généralisée qui peut conduire à la mort de l’animal. En cause ? Comme souvent, le changement climatique. Dans le cas présent, c’est la multiplication des phénomènes climatiques de type tempêtes et ouragans qui a été identifiée comme une des possibles raisons de l’apparition de cette maladie mortelle.

Une maladie identifiée… après l’ouragan Katrina de 2005

Lorsqu’en 2005 l’ouragan Katrina a dévasté la côte-est des États-Unis, et tout particulièrement la Nouvelle-Orléans (les cicatrices sont encore visibles dans la ville 15 ans après), des chercheurs ont identifié, sur une quarantaine de dauphins, une nouvelle maladie : une dermatite ulcéreuse qui peut recouvrir jusqu’à 70 % de la peau de l’animal, et entraîner la mort. Depuis, les signalements se sont multipliés dans le monde entier.

Nager avec les dauphins, ce n’est pas de l’écotourisme !

Les chercheurs auront mis 15 ans à découvrir ce qui peut paraître comme une explication de la maladie, et à identifier une des causes les plus plausibles. Dans la revue Scientific Reports, le 15 décembre 2020, Padraig J. Duignan et son équipe du Marine Mammal Center à Sausalito en Californie ont publié les résultats de leur étude. Le changement climatique serait la cause de cette maladie qui menace les dauphins du monde entier dont certaines espèces sont à risque d’extinction.

Les ouragans et les tempêtes… font chuter la salinité de l’eau

Les scientifiques ont cherché à comprendre à quoi était due la surmortalité des dauphins – © Alex Kosev

S’il aura fallu 15 ans pour comprendre l’origine de cette maladie c’est que celle-ci n’est pas liée à une bactérie ou un virus ou toute autre cause facilement isolable en laboratoire par des prélèvements. Il aura fallu comprendre que cette dermatite ulcéreuse est liée… à un changement de la qualité de l’eau dans laquelle vivent les dauphins.

Le point commun des épidémies de dermatite ulcéreuse, identifié par les chercheurs, était son apparition après des phénomènes climatiques majeurs comme des tempêtes ou des ouragans. Ainsi, ils ont pu comprendre que ce sont les masses d’eau douce qui se déversent lors de ces épisodes climatiques qui induisent la maladie : la salinité de l’eau de mer baisse à un niveau extrême, parfois au point de devenir presque de l’eau douce. Si les dauphins sont habitués à un changement de salinité dans l’eau du fait des saisons, les épisodes provoquent un changement trop brutal et trop important.

Un bébé dauphin meurt, encerclé par des touristes qui prennent des selfies

Or, le consensus scientifique explique que l’augmentation des ouragans et tempêtes ultra-violents de ces dernières années est liée au changement climatique. C’est donc lui qui est bien la cause première de cette maladie. Et, malheureusement, la situation ne pourra qu’empirer dans les années à venir : les phénomènes climatiques violents devraient continuer d’augmenter durant le 21ème siècle.

Illustration bannière : Les dauphins directement impactés par le changement climatique – © Chase Dekker
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Je suis désolé, mais le GIEC n’a trouvé aucune relation entre la fréquence des ouragans et le changement climatique. Il indique que la fréquence et l’intensité des ouragans n’a pas varié depuis plusieurs décennies. De quel consensus scientifique parle-t-on? Celui de GreenPeace ou celui des universitaires?

Moi aussi je donne mon avis