Passionné de dauphins, devenez observateur en Normandie

Le Gecc voudrait relancer un réseau local d’observation des mammifères marins de Normandie pour suivre les populations.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 13 Aug 2020, à 10 h 05 min

Dans le domaine de la lutte écologique, il y a tout un pan qui consiste à surveiller les espèces de la faune et de la flore pour contrôler les changements et, surtout, les protéger. La Normandie veut donc relancer un réseau d’observateurs pour surveiller les mammifères marins, et elle fait appel aux bénévoles et passionnés.

Recueillir des informations sur les mammifères marins de Normandie

C’est le Groupe d’études des cétacés du Cotentin (Gecc) qui voudrait relancer la notion d’observateurs marins auprès des passionnés de mer du département Normand. Comme l’explique Jean-Marie Déan, président du Gecc, à France Bleu(1), « l’objectif, c’est de recueillir le maximum d’informations sur les mammifères qui peuplent nos côtes ».

Pour ce faire, un appel est lancé aux habitants, puisque ce sont eux qui, au milieu des années 1990, avaient participé au réseau « Observateurs des mammifères marins en Normandie ». Avec, cette fois, l’aide des nouvelles technologies afin de rendre la remontée d’informations plus facile… et donc toucher un public plus large, notamment les jeunes.

Une application pour l’observation de la mer

dauphins normandie

Une appli pour impliquer aussi les plus jeunes à l’observation des dauphins et autres mammifères marins – © Studio Basel

La remontée des informations sur les grands mammifères marins du Cotentin, dont les phoques présents dans certains endroits du littoral ou encore les quelques 500 grands dauphins sédentaires locaux, se fera désormais par le biais de l’application OBSenMer. Elle s’adresse aux professionnels de la mer, bien évidemment, mais également aux plaisanciers ou aux habitants locaux.

Avec ces informations, le Gecc pourra suivre les populations de mammifères marins, le nombre d’individus, leur position… et donc l’évolution de cette faune particulièrement intéressante et qu’il faut protéger.

Pour faire partie de l’opération et aider le Gecc, il suffit de contacter le référent régional du Groupe d’études via l’adresse mail gecc.normandie@gmail.com, par téléphone au 07 66 17 50 48 ou bien encore en allant sur la page Facebook officielle du Gecc.

Illustration bannière : Dauphin rayé (Stenella coeruleoalba) en France – © LABETAA Andre
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis