Rentrée 2018 : ce qui change au 1er septembre

Ce 1er septembre 2018 annonce plusieurs nouveautés : hausse du prix du gaz, de la CSG, disparition des ampoules halogènes et des pesticides néonicotinoïdes…

Rédigé par Anton Kunin, le 1 Sep 2018, à 8 h 00 min

La rentrée marque l’annonce de nouveautés ou de changements. Elle apporte aussi son lot de bonnes et de mauvaises nouvelles. Tour d’horizon de tout ce qui change en ce samedi 1er septembre 2018.

De bonnes et de mauvaises nouvelles

Pour se donner de l’entrain avec ce début de rentrée, commençons par les bonnes nouvelles !

L’interdiction des pesticides néonicotinoïdes entre en vigueur

Clap de fin pour ces produits phytosanitaires tueurs d’abeilles : 5 substances insecticides néonicotinoïdes ne pourront plus être utilisés en France (l’acétamipride reste autorisé en faible quantité et jusqu’au 1er juillet 2020 maximum). 5 ayant des effets particulièrement nocifs sur l’environnement (notamment sur les pollinisateurs), sont désormais interdites d’utilisation en France.

ce qui change en septembre

Fin de l’utilisation des néonicotinoïdes, tueurs d’abeilles © Benophotography

Ces pesticides, utilisés sur les betteraves, le blé, le colza, les arbres fruitiers ou encore la vigne pour les protéger des chenilles, cochenilles, pucerons et autres insectes mangeurs de bois, tuent aussi les abeilles. Résultat : non seulement les populations d’abeilles chutent (ce qui est déjà dommage en soi) mais aussi, comme les abeilles jouent le rôle de pollinisateurs, la survie des cultures agricoles s’en trouve menacée. À noter que la France prend une longueur d’avance sur ce sujet, puisque l’interdiction des néonicotinoïdes au niveau de l’Union européenne ne sera effective que le 19 décembre 2018.

Ampoules halogène : l’efficacité énergétique laisse à désirer

Cet automne, préparez-vous aussi à la fin des ampoules halogène. À l’exception des ampoules à usage professionnel, l’essentiel des ampoules halogènes disparaîtront progressivement des commerces à travers l’Union européenne, les magasins ayant l’interdiction de s’en procurer de nouvelles à compter du 1er septembre 2018.

ce qui change en septembre

C’est la fin des ampoules halogènes © Imageman

La raison : une grande partie de l’énergie consommée par ces ampoules se transforme en chaleur et ne sert donc pas à l’éclairage. En plus, leur durée de vie (2.000 heures) est très inférieure à celle des ampoules LED qui, tout comme les ampoules fluocompactes, restent autorisées. L’efficacité énergétique des ampoules LED est en effet 5 fois plus élevée comparée à celle des ampoules halogène. En plus, les premières ont une durée de vie de 15 à 20 ans, tandis que les ampoules halogène ne dépassent pas les 2 ans.

Et des hausses pour le gaz …

Comme chaque mois, le prix du gaz évolue. En septembre, le tarif réglementé augmente : la hausse sera de 0,9 % en moyenne. Comme toujours, la hausse la plus importante (+0,9 %) concernera les foyers utilisant le gaz pour se chauffer. Ceux utilisant le gaz pour la cuisson et l’eau chaude verront leur facture s’alourdir de 0,5 % et ceux utilisant le gaz pour la cuisson subiront une hausse de 0,3 %.

ce qui change en septembre

Augmentation du prix du gaz © yevgeniy11

… mais aussi la CSG

Conformément à l’ordonnance du 12 juin 2018, à compter du 1er septembre 2018, le montant de l’ensemble des cotisations sociales sera calculé à partir de l’assiette de la contribution sociale généralisée (CSG). En plus des revenus professionnels (salaires), en font partie les revenus de remplacement (indemnités journalières, allocations chômage…), les revenus du patrimoine et les produits de placement. Même si les taux restent inchangés, les montants de vos cotisations sociales vont donc augmenter.

Illustration bannière : bonjour septembre ! – © Bychykhin Olexandr
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis