Prix du gaz, épargne retraite… Ce qui change au 1er octobre

Qu’est-ce qui va changer dans votre quotidien à compter de ce mois d’octobre ? Ce nouveau mois recèle quelques bonnes nouvelles pour le portefeuille des Français…

Rédigé par Paul Malo, le 1 Oct 2019, à 11 h 20 min

À chaque nouveau mois ses bonnes ou mauvaises nouvelles.  Quels nouveaux tarifs, quelles nouvelles règles, entrent en application à compter de ce 1er octobre ?

1er octobre – Les changements qui entrent en vigueur

C’est d’abord du côté des tarifs réglementés du gaz que les choses changent ce mois-ci.

Tarifs réglementés

Et pour une fois, il s’agit d’une bonne nouvelle pour les consommateurs, et qui concerne pas moins de quatre millions d’abonnés : le prix du gaz va baisser en moyenne de 2,4 % à compter du 1er octobre. Pour mémoire, il avait encore augmenté de 0,9 % en septembre dernier.

Il s’agit là d’un pourcentage de baisse moyen, celle-ci dépendant en fait de vos usages. Ainsi, si vous vous chauffez au gaz, elle s’élèvera à 2,5 %, à 0,6 % pour celles et ceux utilisant le gaz pour la cuisson, et à 1,4 % pour ceux utilisant cuisson et eau chaude.

Découvrez le Peri, Plan épargne retraite individuel

Autre grand changement pour le portefeuille des Français : des cotisations patronales allégées sur les bas salaires. Ces allègements étant désormais étendus aux cotisations d’assurance chômage, le taux maximum de l’allègement passe désormais à 4,05 %. Ces baisses de cotisations sociales générales, visant à remplacer le crédit d’impôt compétitivité emploi (Cice) et le crédit d’impôt de taxe sur les salaires (CITS), s’appliquent de manière dégressive à toutes les rémunérations inférieures à 1,6 Smic.

1er octobre

Couple de retraités © Jacob Lund

Enfin, le dispositif simplifié de plan d’épargne retraite entre également en vigueur le 1er octobre. Prévu par la loi Pacte de mai 2019, il met de l’ordre dans un maquis d’offre de produits existant jusque-là (Article 83, Madelin, Perso, Perp…).

Désormais, le PERi (plan épargne retraite individuel) va remplacer d’ici au 1er Janvier 2023 les actuels Perp, Madelin des travailleurs non salariés et Prefon des fonctionnaires. Ce Peri est  divisé en deux parties : « collectif » pour l’ensemble des salariés, et « obligatoire » pour certaines catégories de salariés uniquement, sachant qu’en France, l’épargne-retraite reste facultative et repose sur un principe de capitalisation.

Accessibilité pour tous

Un ascenseur doit obligatoirement être prévu dans les bâtiments à partir de trois étages (contre quatre actuellement), pour les bâtiments neufs et les nouveaux permis de construire. Une manière de rendre le monde plus accessible à tous !

Illustration bannière : Ce qui change au 1er octobre – © Bychykhin Olexandr
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis