Chèques et cartes-cadeaux : nos astuces pour ne pas les oublier au fond d’un tiroir

Nos conseils pour bien utiliser les chèques et/ou cartes cadeaux, et éviter de les oublier au fond d’un tiroir…

Rédigé par Audrey Lallement, le 18 Dec 2021, à 8 h 39 min
Chèques et cartes-cadeaux : nos astuces pour ne pas les oublier au fond d’un tiroir
Précédent
Suivant

Vous avez reçu une ou plusieurs cartes-cadeaux ? Attention à ne pas les oublier ! Une fois leur date de validité dépassée, il est trop tard pour les dépenser. Voici nos conseils pour les utiliser.

Chèques et cartes-cadeaux : un cadeau empoisonné ?

Qu’est-ce qui est facile à offrir et ne prend pas de place quand on n’a pas d’idée de cadeau de Noël ? La carte-cadeau bien sûr ! Elle fait partie des idées de cadeau préférées d’un tiers des Français(1).
Sauf que, cela peut vite tourner au cadeau empoisonné. Comment faire si on ne peut pas l’utiliser car les partenaires ne nous conviennent pas ou bien qu’il faut se déplacer loin pour aller dans le bon magasin ? Trop souvent, le chèque cadeau est rangé dans un fond de tiroir dans lequel il va y dormir jusqu’à sa date de péremption… ou pire, il est carrément perdu.

Trop de cartes et de chèques-cadeaux non-utilisés

Le chèque-cadeau et sa cousine, la carte-cadeau, représentent 5 milliards d’euros par an. Une somme astronomique, dont une partie inutile, puisque 20 % ne sont pas dépensés. Cela signifie qu’un milliard d’euros part en fumée tous les ans. Un beau gâchis quand on y pense.

cartes-cadeaux

Carte-cadeaux : au top 5 des idées cadeaux pour 34 % des Français – © New Africa

Les chèques ou cartes-cadeaux qui sont oubliés sont généralement ceux qui proposent plusieurs enseignes. Si vous remettez la main dessus alors que la date limite a été dépassée, sachez que tout n’est pas perdu. Certaines enseignes font des gestes commerciaux en prolongeant la période de validité ou en proposant une petite ristourne.
Néanmoins, il faut bien garder en tête que, pour les grands émetteurs, il est quasiment impossible de négocier quoi que ce soi car ils comptent sur les chèques et les cartes-cadeaux non-utilisés pour augmenter leurs marges.

En 2021, le plafond des chèques-cadeaux est passé de 171 euros à 250 euros. Selon le ministre de l’Économie Bruno Lemaire, « cette mesure exceptionnelle est un coup de pouce pour le pouvoir d’achat des salariés ».
Autant ne pas s’en priver. Cette année, près de 8 millions de salariés auraient reçu un chèque cadeau de la part de leur employeur ou leur comité d’entreprise.

Comment ne pas oublier son chèque cadeau

Pour être certain de ne pas oublier son chèque-cadeau, l’idéal est de le dépenser le plus tôt possible. Si vous ne faites pas partie des 30 % de bénéficiaires qui l’utilisent dans les trois mois après l’avoir reçu alors, mettez-vous une alerte sur votre calendrier ou une appli.
Notez aussi l’endroit où vous l’avez rangé, cela vous évitera de retourner toute votre maison pour le retrouver.

cartes-cadeaux

Il serait dommage de ne pas profiter du massage offert par la belle-famille ! – © UfaBizPhoto

Répondez à notre sondage – Pourriez-vous offrir des cadeaux d’occasion ?

Si vous n’êtes vraiment pas fan du concept, vous pouvez toujours recycler votre carte-cadeau en l’offrant. Il est même possible de le revendre, moyennant une petite réduction par rapport au prix initial.
Certains sites comme SleepingMoney proposent même de le vendre en se faisant une petite commission au passage. D’autres comme Placedescartes vous le rachètent un peu moins cher.

Alors cette année ne laissez pas filer cette occasion de vous faire plaisir. Joyeuses fêtes à toutes et à tous !

Illustration bannière : Les Français étant les champions d’Europe de la revente des cadeaux qui ne leur plaisent pas, la carte cadeau est donc la solution idéale pour ne pas se tromper- © Stokkete
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis