Découvrez les Capitales vertes de l’Europe

Rédigé par Alan, le 28 Nov 2012, à 18 h 00 min

Lancé en 2008 et appliqué dès 2010, le Prix de la Capitale verte de l’Europe désigne chaque année une ville d’Europe qui travaille sur des objectifs environnementaux élevés et les atteint. Il s’agit à la fois de s’engager sur la durée et sert de modèle pour d’autres villes.

Éligibilité au Prix de la Capitale verte de l’Europe

prix de la capitale verte de l'europeToute ville d’Europe de plus de 200.000 habitants peut être candidate. Le Prix concerne à la fois les pays de l’Union Européenne, les pays candidats (Turquie, Macédoine, Montenegro, Croatie, Islande) et les pays de l’Espace Economique Européen. Si le pays ne possède que des villes de moins de 200.000 habitants, la ville la plus peuplée est éligible.

Les critères sont les suivants :

  • la contribution locale à la lutte contre le changement climatique planétaire
  • les transports
  • les espaces verts urbains
  • le bruit
  • la production et la gestion des déchets
  • la nature et la biodiversité
  • l’air
  • la consommation d’eau
  • le traitement des eaux usées
  • l’éco-innovation et l’emploi durable
  • la gestion de l’environnement par les pouvoirs locaux
  • la performance énergétique

> Suite : Découvrez les villes lauréates et les candidates pour 2015

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. j’aime beaucoup londres avec ses jardins.paris est une belle ville mais un peu sale à mon gout dommage

  2. La France a un réel problème avec l’écologie.Nos villes se sont améliorées depuis les années 70 mais pourquoi voit on encore des centres villes envahis par la bagnole,les terrains verts dédiés au moto cross ou quad.On a tendance a aménager et non à prendre de résolutions vertes car la Terre n’en peut plus et nos territoire deviennent invivables.

  3. Félicitation a Nantes ! C’est sur que ce n’est pas Lille qui risque de gagner ce prix! Pollution, bruit, violence… C’est sur qu’aubry dans sa maison bourgeoise de lambersart ne risque pas de se salir!

  4. NANTES peut-être capitale verte pour ses espaces verts et jardins mais elle est loin d’être la capitale du vélo car ce qu’on y nomme “pistes cyclables” sont des mini-couloirs de la mort pour les cyclistes et dès que l’on crée de nouveaux quartiers le problème passe au dernier plan après les intérêts des promoteurs et on oublie totalement de prévoir des pistes sécurisées pour les cyclistes alors que cela pourrait être vu en amont au lieu de faire des couloirs qui doivent être coupés pour le stationnement des voitures avec la risque d’ouverture des portières : hélas ceux qui autorisent les projets immmobiliers ne doivent surtout pas rouler à vélo eux !……………..

Moi aussi je donne mon avis