Pesticides, OGM… Faut-il boycotter les produits brésiliens ?

Suite à la décision de son président, Jair Bolsonaro, de ré-autoriser plus de 100 pesticides interdits, des supermarchés suédois ont décidé de boycotter les produits brésiliens. On les suit ?

Rédigé par Pauline Petit, le 23 Jul 2019, à 7 h 55 min

Depuis son élection à la tête du Brésil, Jair Bolsonaro enchaîne les scandales. Financier, écologique, social : le président, surnommé le « Trump tropical », est un climatosceptique convaincu et méprise les minorités.

Face aux promesses de Jair Bolsonaro, le boycott des aliments brésiliens

À son actif depuis son élection, on peut constater au Brésil une déforestation de l’Amazonie galopante, une mise en cause de l’Accord de Paris, des droits des populations amérindiennes toujours plus restreints et un retour en force de l’agriculture intensive. Le pays était déjà l‘un des plus gros producteurs d’OGM (surtout du soja OGM destiné à l’alimentation du bétail). Il est également l’un des pays champions (avec la France, cocorico !) de l’utilisation des pesticides.

La ré-autorisation de 100 pesticides interdits

Soutenu par le lobby de l’agro-industrie, le président brésilien vient d’autoriser à nouveau sur son territoire l’utilisation de 100 pesticides interdits, dont la plupart sont dangereux pour la santé et pour l’environnement.

C’est suite à cette décision que le directeur de la plus importante chaîne de magasins bio suédois a décidé de suspendre la commercialisation de produits brésiliens dans ses magasins. Café, mangue, eau de coco… Johannes Culberg explique : « Nous votons tous trois fois par jour avec notre couteau et notre fourchette. En décidant de ne pas acheter et manger de la nourriture en provenance du Brésil, votre voix est entendue jusqu’au bureau de M. Bolsonaro, l’obligeant à reconsidérer sa décision. »

boycott produits bresiliens

Des magasins suédois ont boycotté les aliments brésiliens ©juliannedev

Sa tribune a été relayée en masse sur les réseaux sociaux, associée au hashtag #boycottbrazilianfood. Une campagne gênante pour le Brésil, sur fond de signature d’accord commercial : en effet, la signature de l’accord Mercosur / CETA pourrait voir une déferlante de produits brésiliens (du boeuf notamment) sur nos étals. Un bétail nourri aux OGM, riche en pesticides et en résidus d’antibiotiques. Une recette qui fait grincer des dents les défenseurs de l’environnement et les agriculteurs français.

Boycotter tous les aliments brésiliens ?

Si on peut sans hésiter rejoindre cet appel au boycott des aliments brésiliens conventionnels, on ne doit pas mettre tous les produits dans le même panier. En effet, on peut continuer à consommer des produits brésiliens issus de l’agriculture biologique et du commerce équitable, qui font vivre les paysans locaux et qui contribuent à y défendre un modèle d’agriculture durable.

En outre, si on veut peser sur la balance, il convient aussi de consommer moins de viande conventionnelle (qu’elle soit française ou brésilienne), notre boeuf français étant souvent nourri avec du soja OGM brésilien. Boycottons donc les aliments issus de l’agriculture industrielle et défendons l’agriculture paysanne, en France, au Brésil ou ailleurs !

Illustration bannière : Une manifestation contre Jair Bolsonaro – © © Andre Melo-Andrade / Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. BOYCOTT DE TOUS LES PRODUITS DE L’AGROBUSINESS BRESILIEN

    change.org/p/opinion-publique-boycott-de-tous-les-produits-de-l-agrobusiness-br%C3%A9silien

  2. Il faut aussi dénoncer le comportement de cet individu, a quoi servent les Nations Unies si des imbéciles (pour rester poli) sous prétexte d’avoir été élu (et dans quelles conditions ?) se permettent d’aller contre l’intérêt de la planète ?????

  3. OUI!!!!! pas besoin d’aller au brésil ou ailleurs chercher ce que nous avons en FRANCE, de plus cela fait des économies d’énergie, avec tous ces bateaux qui polluent à outrance, pour nous inonder de leurs cochonneries.

    • Bravo Noël !!!! exactement ce que je voulais dire……il y en a marre de trouver dans nos magasins tous ces produits étrangers bourrés de pesticides qui viennent nous empoisonner jusque dans nos assiettes …. qui contrôle toutes ces cochonneries ??????

    • Je suis tout à fait du même avis.
      Mais pas beaucoup de chance qu’on nous le demande et surtout aucune que nous soyons, un tant soit peu, entendus !!!

Moi aussi je donne mon avis