En avril : Bouturer le Kalanchoe d’appartement

Découvrez la bouture du mois d’avril. Aujourd’hui nous vous proposons de vous occuper du Kalanchoe d’appartement, une plante aux différentes variétés, toutes aussi étonnantes les unes que les autres.

Rédigé par Pascaline, le 5 Apr 2017, à 7 h 00 min

Comme chaque mois nous vous proposons un conseil sur les boutures. Voici donc une bouture d’avril. N’hésitez pas à laisser en commentaire votre expérience, vos remarques !

Que bouturer en avril ?

Comme chaque mois, nous vous signalons également ce qu’il faut faire pour soigner vos plantes d’intérieur en avril. Côté bouture, occupons-nous du Kalanchoe d’appartement.

Tout d’abord, sachez qu’il existe plusieurs variétés de Kalanchoe : Spider, Beharensis, Tubiflora, pour ne citer qu’elles.

Sur la photo un Kalanchoe Spider :

Pour bouturer le Kalanchoe, coupez une tige d’environ 5 cm et mettez-là dans du terreau, c’est déjà 100 % de réussite. Mais vous pouvez faire mieux. Vous pouvez même faire de la bouture ludique en vous amusant !

Quelques idées sympas pour bouturer le Kalanchoe

Kalanchoe-Spider-pascaline-03

Détachez une simple feuille et posez-là sur le sol de la plante mère : vous constaterez qu’elle va faire d’elle-même une autre plante.

Mettez une tige dans l’eau : des racines apparaîtront.

À l’aide d’un fil de fer, faites un coeur et plantez-y des feuilles de kalanchoe Beharensis en les séparant d’un pli de fil de fer : elles feront des racines.

Plus étonnant ?

Sur le pied, lorsque la plante est à l’extérieur, des racines poussent spontanément  et il ne vous reste qu’à couper les tiges et les replanter.

N’hésitez pas à me faire part de votre expérience personnelle avec cette étonnante plante !

Rappel : le bouturage, c’est quoi  ?

Le bouturage est une opération importante en horticulture puisqu’il permet la multiplication à l’identique et à moindre coût, de plantes dont la conformité ne peut pas (ou difficilement) être obtenue par le semis.

Kalanchoe-Spider-pascaline-01C’est le cas de plantes herbacées telles que les Pelargonium, les chrysanthèmes, les coleus (Solenostenum) et surtout de presque tous les ligneux ornementaux, arbres ou arbustes.

L’opération de bouturage recouvre deux évènements principaux : la production de racines adventives  à partir d’un fragment de plante mère (tige, feuille,..) puis la reconstitution d’une plante entière à partir de ce fragment enraciné.

Pascaline, passionnée par le monde végétal, jardinaute et blogueuse, anime le très sympathique blog : http://www.lejardindepascaline.fr

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Pascaline est tout à la fois passionnée par le monde végétal, jardinaute et une bloggeuse enthousiaste.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Super article! Moi j’ai détaché une petite feuille que j’ai déposé sur le terreau et cette feuille fait de racines. Je cherchais une autre manière de faire des boutures, comme mon kalanchoe est assez grand, je vais couper une tige de 5cm et la replanter comme vous l’expliquez. J’espère que cela fonctionnera

Moi aussi je donne mon avis