Black Friday : Dans quelles conditions les commerces vont rouvrir en France

Les discussions se poursuivent sur la réouverture des commerces et le Black Friday. On en sait maintenant un peu plus sur le protocole qu’annoncera le Président ce vendredi.

Rédigé par Anton Kunin, le 20 Nov 2020, à 16 h 00 min

Il s’agit d’instaurer une concurrence saine entre le e-commerce et les petits commerçants, d’éviter que les premiers ne soient subitement avantagés par rapport aux seconds.

Décalage du Black Friday et réouverture des commerces : nous serons fixés ce soir

En France, le Black Friday pourrait bien ne pas avoir lieu le 27 novembre 2020. Le vendredi 20 novembre, Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des Finances, poursuivra les discussions avec la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD), l’Alliance du commerce, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD) et la Fédération pour la promotion du commerce spécialisé (PROCOS).

Le 19 novembre 2020, par un communiqué commun, les quatre fédérations se sont dit prêtes à accepter de décaler le Black Friday dans le temps, à condition que le gouvernement autorise les commerces à rouvrir. Amazon France a d’ores et déjà déplacé son Black Friday au 4 décembre.

Un protocole sanitaire renforcé

Emmanuel Macron doit prendre la parole ce vendredi 20 novembre. Parmi les scénarios envisagés les plus probables il y a le décalage du Black Friday au 4 décembre, couplé à la réouverture des commerces.
Mais on évoque aussi une réouverture possible dès le 28 novembre avec un protocole sanitaire renforcés présenté ce vendredi matin aux représentants des commerçants réunis à Bercy..

La réouverture des commerces sera soumis à un protocole sanitaire renforcé ©Luis_Monasterio

Ce nouveau protocole implique notamment un espace de 8 m2 par personne dans les magasins. Il prévoit également de favoriser la prise de RDV, quand cela est possible et l’affichage de publicité pour l’appli TousAntiCovid chez les commerçants.

Le #BleuBlancRougeFriday et le Green Friday, deux initiatives pour une consommation responsable

Si ces idées visent à mettre sur un pied d’égalité, les commerces digitalisés et ceux qui ne le sont pas, elle ne résout pas l’autre grand problème, et qui ne date pas d’hier.
Une grande partie des biens vendus dans notre pays proviennent en effet de pays lointains (Chine principalement) : à ce titre, leur seule revente sur notre territoire ne participe pas à soutenir la production en France (il en va de l’emploi dans notre pays) et aggrave la pollution, du fait d’une chaîne logistique longue.

Pour tenter de remédier, un tant soit peu, à ce problème, un collectif de marques « made in France » a lancé cette année sa propre opération commerciale, baptisée le #BleuBlancRougeFriday.
Dix marques participent à cette opération : Gobi, Papier Tigre, Aÿ cactus, Kerzon, What Matters, Friendly Frenchy, Confiture Rebelle, Le Mahieu, Soubacq et Bastille parfums. Toutes déclarent faire un commerce « juste et responsable, qui a un impact positif sur l’environnement ».

Une démarche similaire est entreprise par le collectif Green Friday, qui réunit 500 structures « sincèrement engagées dans une démarche éco-responsable » et qui se définit en opposition au Black Friday, synonyme pour ses fondateurs de coûts du travail au rabais, d’un éloignement énergivore entre les lieux de production et les lieux de consommation, et d’une surconsommation déraisonnée des ressources naturelles.

Illustration bannière : Les commerces non essentiels fermés vont-ils bientôt ré-ouvrir ? © Rido
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis