Vacances : quelles sont les arnaques à éviter ?

Certains endroits sont remplis de touristes et certaines pratiques pourraient menacer de gâcher vos vacances. Voici les arnaques les plus courantes à éviter.

Rédigé par Flor, le 3 Aug 2022, à 17 h 32 min
Vacances : quelles sont les arnaques à éviter ?
Précédent
Suivant

Ça y est ! C’est enfin les vacances, les bagages sont bouclés et la destination rêvée n’attend plus que vous. Que ce soit une plage au sable fin ou une ville aux monuments historiques, beaucoup de personnes ont eu la même idée et se dirigent vers le même but que vous. En Europe ou dans le reste du monde, voici les petits piègesarnaques et attrape-touristes à éviter pour passer vos vacances en sérénité !

Éviter le petit train

Commençons par un petit attrape-touriste léger : le petit train présent dans la plupart des villes touristiques en France (et ailleurs) !

© CC Jean-louis Zimmermann

© CC Jean-louis Zimmermann

Cher et lent, le petit train est attractif juste pour les enfants, les personnes ayant des soucis pour marcher et les personnes âgées.

Les taxis

Enfin arrivé à destination, vous êtes fatigué, mais euphorique. Vous êtes pressé de poser vos bagages et de commencer à visiter la ville, mais le trajet peut s’avérer fastidieux. Heureusement qu’à l’aéroport une dizaine d’hommes se pressent en offrant un taxi. Plus pratique que le bus et moins pénible, le véhicule semble une aubaine, sauf que cela ne risque pas de se passer comme prévu.

taxi-arnaques-touristiques

© CC Martin Abegglen

Que vous soyez en Europe ou ailleurs, la combine est la même. Soit le chauffeur de taxi vous fait payer plus cher parce que vous êtes un touriste et que vous ne connaissez pas les prix, soit il possède un compteur et vous fait faire quelques détours. Dans tous les cas, le taxi reste un transport de luxe. Quand vous le pouvez, préférez les transports en commun : avec un bus vous aurez vite fait d’économiser.
Dans les pays où il vaut mieux prendre un taxi ou dans les zones où les transports en commun sont inexistants ou peu pratiques, renseignez-vous sur les tarifs locaux sur internet ou sur place. Préférez toujours une compagnie connue plutôt que de monter dans un véhicule peu sûr.

Les restaurants touristiques

Dans toutes les villes touristiques et balnéaires, vous trouverez ces restaurants surpeuplés aux multiples menus typiques et abondants. Le hic, c’est que la plupart du temps le prix du menu est cher et il y a trop de monde. Le plat de la carte ne correspond pas forcément à l’assiette servie, qui se trouve plus fade et moins alléchante.

© CC bigevil600

© CC bigevil600

Mais comment arriver à reconnaître les bons restaurants typiques ? Voici plusieurs conseils à suivre, pour ne pas tomber dans le piège :

  1. Évitez les zones les plus touristiques : plus visibles et faciles d’accès, elles affichent souvent des prix plus élevez de par leur localisation. Et ce n’est pas toujours bon.
  2. Regardez si des personnes locales sont présentes ou écoutez les langues parlées : si des habitants du pays y sont, c’est généralement que les prix sont accessibles et la nourriture mangeable. Si vous êtes en France, vérifiez qu’il n’y a pas juste des touristes à table.
  3. Jetez un coup d’oeil au menu : comme pour tous les restaurants en France ou ailleurs, plus de plats sont disponibles et plus ils risquent d’être industriels.
  4. Vérifiez si dans le pays de destination l’accompagnement est fourni ou pas dans le plat proposé. À Prague l’accompagnement est parfois compté à part et c’est la même chose dans certains restaurants chinois !
  5. Examinez si le prix présenté à l’extérieur du restaurant est aussi le même à l’intérieur.
  6. Si la carte contient la traduction du menu en plusieurs langues, c’est que c’est un restaurant/bar à touristes ! 

Les pourboires

Un café ou une assiette ne seront pas facturés de la même façon à Berlin ou à San Francisco. Si la législation française et allemande oblige les restaurants à comprendre les taxes et le service dans leurs prix, dans d’autres pays ce n’est pas obligatoire.

arnaque pourboire

Sur une addition un peu élevée, le pourboire peut vite grimper – © Sheila Fitzgerald

Au Royaume-Uni, en Irlande ou aux États-Unis, le service n’est pas compris et vous vous devez de laisser un pourboire. Renseignez-vous sur le montant du pourboire de votre pays de destination ou vous pouvez tomber dans une arnaque où vous seriez obligé de payer un pourboire important indiqué sur la facture.

Les arnaques aux souvenirs de vacances

© CC Nikki

© CC Nikki

Vous êtes en voyage, mais vous avez promis des petits bibelots pour votre famille et vos amis. Un vendeur à la sauvette vous propose quelques Tour Eiffel ou d’autres objets ayant l’air sympas. Méfiez-vous, en général les objets sont vendus plus cher que ce qu’ils ne valent. Vous préférez rentrer dans les boutiques ? Toutes les boutiques souvenirs vendent des objets à des prix assez chers. Vous pouvez cependant trouver, comme à Barcelone, tous les prix affichés au rabais : – 50 % « c’est un jour exceptionnel« . Sauf que toutes les boutiques de la rue ont les prix exceptionnellement soldés…
Vérifiez en outre la provenance des objets : s’agit-il réellement d’artisanat local ? Une étiquette « made in Hong Kong » indique parfois le contraire.

Les faux avis sur internet

Tout le monde a certainement consulté une fois les avis des internautes pour un restaurant, un produit ou un hôtel. Étant donné que beaucoup de personnes réservent en ligne et se fient aux avis de leurs compatriotes, la toile est devenue le terrain d’une véritable guerre aux commentaires !

arnaque vacances

Difficile de faire le tri entre vrais et faux commentaires clients – © JoeZ

Le principe est simple : un restaurant ou un hôtel paie une agence – ou quelques personnes – pour écrire des commentaires positifs sur les sites internet répertoriant les lieux de distraction, les forums et autres. Quelquefois, des commentaires négatifs visent des concurrents.

C’est une pratique totalement illégale, mais très répandue et quasiment indétectable. Les faux commentateurs se font passer pour une personne lambda ayant séjourné dans l’hôtel. Le commentaire peut être écrit avec des fautes ou non… Certaines plateformes comme TrustPilot cherchent à lutter contre ces pratiques, mais elles restent difficiles à combattre.

Évitez les arnaques pour votre location de vacances

Les manières de louer un logement diffèrent, mais qu’il s’agisse d’une petite annonce, d’une plateforme comme AirBnB ou même d’une agence, les mauvaises surprises existent. Il peut s’agir d’une différence entre l’annonce et la réalité comme une piscine vide ou des équipements non présents.

arnaque location

Et là une fois arrivés à Porto, l’arnaque à la location, pas de logement – © RossHelen

L’annonce peut aussi cacher des détails comme le bruit dans la rue ou la proximité de bâtiments ou voisins bruyants. Ou bien pire avec des logements loués à plusieurs personnes à la fois ou bien une fausse adresse, voire un faux propriétaire. Pour éviter cela, essayez de vérifier que le propriétaire semble bien réel en lui téléphonant, et en vérifiant que l’adresse indiquée existe réellement.

Article mis à jour et republié
Illustration bannière : Touristes, évitez les arnaques en vacances – © WineDonuts
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rêvant de voyages aux quatre coins du monde, je me consacre actuellement à l'alimentation et aux sciences sociales. Je m'intéresse en particulier aux...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis