Araignées à la maison : pourquoi les aspirer n’est pas la meilleure solution

Les araignées, souvent perçues comme des nuisibles, tissent leurs toiles dans nos maisons, suscitant crainte et dégoût. Alors que l’hiver ramène ces visiteurs à huit pattes en quête de chaleur et de nourriture, différentes façons de les capturer sont régulièrement évoquées, notamment l’utilisation de l’aspirateur. Mais est-ce vraiment une solution efficace ?

Rédigé par Stéphanie Haerts, le 2 Feb 2024, à 9 h 22 min
Araignées à la maison : pourquoi les aspirer n’est pas la meilleure solution
Précédent
Suivant

L’araignée, cette créature discrète et pourtant si présente, peut devenir un véritable casse-tête. Entre peur irrationnelle et désir de cohabitation pacifique, les méthodes pour les éloigner de nos intérieurs sont nombreuses. Mais parmi elles, l’aspiration semble être une fausse bonne idée. Voici pourquoi.

Que deviennent les araignées une fois aspirées ?

Contrairement à une croyance répandue, aspirer une araignée ne signifie pas nécessairement s’en débarrasser. Ces survivantes peuvent rester sans nourriture pendant des mois, transformant ainsi votre aspirateur en un abri temporaire plutôt qu’en une tombe. De plus, l’aspirateur, loin de les tuer, pourrait simplement les déplacer, leur permettant de revenir à leur point de départ après une courte escapade.

Une étude brésilienne a démontré la résilience de ces créatures face à l’aspiration. Si les mâles et les oeufs succombent rapidement, les femelles, elles, survivent étonnamment jusqu’à dix jours dans cet environnement hostile. Mieux vaut donc opter pour d’autres alternatives qui vous permettront de sortir les araignées de votre intérieur.

Quelles alternatives à l’aspirateur ?

Pour ceux cherchant des méthodes plus douces, plusieurs options s’offrent à vous. Utiliser un bocal en verre pour les capturer et les relâcher est une méthode respectueuse de ces êtres vivants. De plus, disperser des marrons autour de vos ouvertures peut servir de répulsif naturel, les araignées ayant une aversion pour ces fruits. De cette façon, vous pouvez préserver la vie des araignées tout en les gardant éloigner de vos pièces d’intérieur.

D’autres techniques, comme diriger l’araignée vers une fenêtre ouverte avec un magazine ou une feuille rigide, lui permettent de trouver la porte de sortie. Pour ceux qui ne craignent pas le contact, une pelle à poussière peut servir à transporter l’araignée vers l’extérieur. Enfin, les huiles essentielles, telles que la menthe poivrée, l’eucalyptus ou l’arbre à thé, sont des répulsifs naturels efficaces.

Lire aussi – 5 odeurs détestées par les araignées pour les éloigner de la maison

Apprendre à vivre avec les araignées

Les araignées, en tant que prédateurs insatiables, jouent un rôle essentiel dans la consommation massive d’insectes, contribuant ainsi à l’équilibre des écosystèmes naturels et agricoles. Leur régime alimentaire, centré sur une multitude d’insectes, sert de mécanisme de contrôle biologique efficace. Dans nos demeures, elles s’avèrent particulièrement utiles, régulant activement les populations d’insectes indésirables tels que les moustiques, les mouches, les blattes et occasionnellement les papillons de nuit.

La peur des araignées, bien qu’ancrée dans notre culture, est souvent disproportionnée par rapport au danger réel qu’elles représentent. La plupart des araignées sont inoffensives et même bénéfiques pour la biodiversité. En choisissant de nous informer et de respecter ces petits occupants souvent méconnus de nos foyers, nous pouvons changer notre façon de les percevoir et coexister pacifiquement avec eux, même à l’intérieur de nos maisons.

Lire aussi
L’extrait de marron d’Inde contre les araignées

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice dans la finance, l'économie depuis 2010 puis l'environnement. Après un Master en Journalisme, Stéphanie écrit pour plusieurs sites dont...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Ne les tuez pas, sortez-les si vraiment elles vous dérangent ! Elles sont les meilleures amies de l’Homme contre les moustiques (entre autres). Les chauves-souris également. Stop aux peurs et aux croyances irraisonnées car c’est de certains humains dont il faut se protéger.

Moi aussi je donne mon avis